Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Hebergeur d'image

Business : Bogdan Bogdanovic signe le plus gros contrat pour un rookie dans l’Histoire de la NBA

Publié par le 8 juillet 2017               
Bogdan Bogdanovic
Hebergeur d'image

Sélectionné en 27ème position de la draft NBA 2014 par les Phoenix Suns, l’arrière international serbe n’a encore jamais foulé les parquets de la grande ligue américaine à l’heure actuelle, mais va enfin faire le grand saut vers la NBA à la rentrée prochaine.

Véritable superstar de l’Euroleague, championnat qu’il a remporté cette année avec le Fenerbahce après avoir échoué sur la dernière marche un an plus tôt, Bogdan Bogdanovic (1m97, 24 ans) a atteint l’un de ses objectifs principaux en carrière professionnelle. N’ayant désormais plus grand chose à prouver en club sur le Vieux Continent, l’intéressé est à la conquête de nouveaux défis personnels qui vont le diriger Outre-Atlantique. Après lui avoir fait les yeux doux pendant près de trois ans, la NBA le verra donc à l’oeuvre au coup d’envoi de l’exercice 2017/2018 sous les couleurs des Sacramento Kings, qui ont acquis ses droits lors d’un échange en juin 2016.

Si Bogdanovic a attendu si longtemps pour rejoindre la meilleure ligue de basket-ball au Monde, c’est certainement aussi pour des raisons financières, en plus de sa volonté absolue qui était de soulever le trophée de champion de la compétition reine en Europe. Effectivement, s’il avait rallié les Etats-Unis au cours de l’une des trois dernières saisons, un contrat rookie classique aurait pris effet et il n’aurait pas pu empocher plus d’argent qu’en Turquie, où son salaire annuel était estimé en 2015 à 1 300 000 euros nets d’impôts. Pouvant négocier librement son contrat (salaire, durée, primes, etc.) à l’instar d’un agent libre depuis l’ouverture de la Free Agency 2017, le natif de Belgrade profite également pleinement de l’explosion de la masse salariale des franchises, liée à un montant record concernant la commercialisation des droits TV par la NBA. Sachant que les trente équipes américaines ont beaucoup plus d’argent à mettre sur la table, les clubs européens et chinois ne peuvent plus rivaliser financièrement… En signant aux Kings pour trois ans et un total de 36 000 000 dollars brut, soit 12 000 000 dollars la saison, Bogdan Bogdanovic va ainsi au minimum tripler ses revenus. Malgré son expérience professionnelle à l’internationale, celui qui a été sacré vice-champion olympique en 2016 avec la Serbie sera considéré comme un rookie en NBA. Historiquement, aucun joueur débarquant pour la première fois dans la grande ligue américaine n’a signé un deal financier aussi élevé que le chouchou des fans du Fenerbahce, où il était d’ailleurs toujours sous-contrat jusqu’en 2018. Pour le libérer de ses obligations contractuelles, Sacramento devrait prendre en charge l’intégralité du buy out d’un montant de 850 000 dollars, qui sera versé à l’armada turc en guise d’indemnités. Une fin de contrat prématurée qui ne coûtera donc finalement pas un centime à cette future légende du basket, alors que ce genre de frais sont souvent partagés entre les deux parties qui s’allient. Bogdanovic est donc gagnant sur tous les plans.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>