L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Dossier : Basketteur professionnel, un métier héréditaire ?

Publié par le 9 février 2017               
basket et hérédité

Exercer la profession de sportif pro relève être le rêve de beaucoup d’enfants. Au final, les places dans ce milieu étant limitées, très peu d’individus parviennent à acquérir ce statut tant convoité. En ce qui concerne le basket-ball, il existe environ 450 basketteurs professionnels français à travers le Monde, répartis dans l’Hexagone entre la Pro A et la Nationale 2, et à l’étranger dans les meilleurs championnats mondiaux pour la vingtaine d’internationaux français appartenant à la crème de la crème. Pour un total de plus de 600 000 licenciés à la Fédération Française de Basket-Ball, sans compter les nombreux joueurs de basket de rue, le taux de basketteurs pros par pratiquants ne dépasse pas les 0,0075%.

En outre, on constate que plus on s’approche des meilleures divisions, plus le critère génétique et donc héréditaire entre en compte et devient indispensable pour percer dans l’univers professionnel de la balle orange.
Par exemple, parmi les français de NBA, Tony Parker, Rudy Gobert, Nicolas Batum et Joffrey Lauvergne ont tous un père qui a été basketteur professionnel avant eux. C’est le même cas pour Axel Toupane, fils de Jean-Aimé (actuel coach du Centre Fédéral en Nationale 1), qui essaye de trouver un spot dans la grande ligue américaine en passant par la case D-League. Élisabeth Riffiod, la mère de Boris Diaw, est une ancienne internationale française de basket. Concernant Evan Fournier et Joakim Noah, ils sont quant à eux issus d’une famille de sportifs de haut-niveau, respectivement dans le milieu du judo (deux parents judokas professionnels) et du tennis (père)/foot (grand-père).
Au plus haut niveau européen, Nando De Colo (parents anciens joueurs, maintenant entraîneurs), Edwin Jackson (père américain, ancien pro désormais coach), Kim Tillie (père sélectionneur de l’équipe de France de volley, un frère international français de volley et un frère futur basketteur pro, élu MVP de l’EuroBasket U16 en 2014), Antoine Diot (grand-père ancien basketteur de haut niveau, père coach et mère dirigeante), Léo Westermann (père ancien basketteur pro), Fabien Causeur (parents ayant évolué aux niveaux N2/N3) et Adrien Moerman (parents anciens joueurs) ont tous une famille impliquée historiquement dans le basket de par un ou plusieurs membres.
Parmi les meilleurs basketteurs français en activité, certains athlètes tels que Thomas Heurtel, Rodrigue Beaubois, Mickaël Gelabale, Kévin Séraphin ou encore Alexis Ajinça (même si lui et sa soeur ont respectivement été vice-champion et championne du Monde de BMX) font figure d’exception et compensent cette inexpérience familiale du haut niveau par des capacités physiques naturelles au dessus de la moyenne. Des qualités qu’ils ont optimisé avec le travail tout en ayant développé un arsenal technique important et nécessaire pour évoluer au plus haut niveau.

En définitif, il est certain que l’hérédité offre des prédispositions physiques et mentales qui sont indispensables pour exister dans le monde sportif professionnel. Ce constat se justifie principalement du fait qu’on observe de plus en plus de fils d’anciens sportifs ainsi que de plus en plus de frères et soeurs perçant au haut niveau.
Pour aller plus loin, d’autres critères tout aussi précieux sont à comptabiliser pour évaluer l’importance des parents anciens pros dans la réussite de leur enfant athlète. Par exemple, l’apport de l’expérience du monde sportif professionnel du père et/ou de la mère à travers leur vécu n’est certainement pas négligeable dans la façon d’aborder et de gérer une carrière. Les parents ayant un passé dans ce milieu fermé, qui demeure finalement très peu accessible pour monsieur tout le monde, procurent notamment une éthique de travail, une hygiène de vie et offrent de nombreux conseils précieux pour effectuer les bons choix de carrière, ainsi qu’éviter les erreurs et autres faux pas qu’ils ont pu commettre une dizaine ou vingtaine d’années plus tôt. La réussite et la longévité d’une carrière de basketteur professionnel est conditionnée par de nombreux facteurs, et ceux évoqué ci-dessus font partie des plus importants.

Voici une analyse équipe par équipe en Pro A et Pro B des joueurs français dont la famille est liée au sport professionnel.

Aux Sharks d’Antibes, le prospect Isaïa Cordinier est né d’un père ancien international français de handball. Sa soeur, Salomé Cordinier, porte les couleurs de Nice en Ligue Féminine. Concernant un autre jeune joueur antibois, Charles Galliou-Loko, sa soeur Margaux Galliou-Loko évolue elle aussi en LFB à Charleville. En Espoirs, l’international français U17 Tom Wiscart-Goetz est le fils de Frédéric, ancien basketteur pro.

A l’Elan Chalon-sur-Saône, le jeune pépite Axel Bouteille a pris la relève de son père, Franck Bouteille, ancien pro ayant terminé sa carrière à Hyères-Toulon. Son frère, Théo Bouteille, évolue d’ailleurs actuellement en Espoirs au centre de formation du HTV. En Espoirs, Victor Mopsus est le fils de Laurent, ancien basketteur pro.

Au CCRB Chalons-Reims, Edouard Choquet dispose d’un frère Matthias qui est passé par le centre de formation du Limoges CSP et qui a fait quelques apparitions en pro. Leur père a également été impliqué dans le basket limougeaud en tant que dirigeant. En ce qui concerne Luka Antic, son père Nikola est le coach de l’équipe professionnelle du CCRB.

A Cholet Basket, pour Jonathan Rousselle, Abdoulaye Ndoye et Corentin Lopez (espoir), leur père a été basketteur professionnel. De même que pour Ilian Evtimov, dont le père Ilia a été international bulgare et le frère Vasco a également embrassé une carrière professionnelle.

Au BCM Gravelines-Dunkerque, Mathis Keita dispose d’un père Jérôme ancien basketteur pro, en Pro B à Berck notamment, et d’un oncle Ahmadou également ancien joueur pro. Son coéquipier Florent Piétrus a lui un frère, Mickaël Piétrus, qui a évolué en NBA et été international français. L’entourage familial de Rudy Jomby réussi également dans le sport : son père Henri est un ancien basketteur pro, tandis que sa soeur Anaïs a évolué en LF2 et son frère Tom est un tennisman professionnel.

Au HTV Hyères-Toulon, David Michineau a un frère, Sébastien, basketteur pro comme lui. Pour Anthony Christophe, son père a été footballeur professionnel, avec quelques sélections en équipe de France. En ce qui concerne William Howard, son père américain Skip est également un ancien basketteur pro. L’espoir Timothé Vergiat est lui aussi issu de parents anciens basketteurs.

Au Mans Sarthe Basket, Petr Cornelie a un père Martial ayant joué en Pro B, sa mère tchèque Pavla Sigmundova a été basketteuse pro et sa soeur Jodie évolue à Nice en LFB. Pour l’espoir Grégory Bengaber, son frère Lesly est un basketteur pro approchant de la fin de carrière sportive, et leur père Georges est un entraîneur/formateur reconnu en Guadeloupe. Toujours parmi les espoirs du club, Liam Jackson est le fils de JD Jackson, ancien international canadien désormais coach de l’Asvel Lyon-Villeurbanne.

A l’ESSM Le Portel, Mohamed Hachad est le fils de Badredine et le neveu d’Hassan, qui ont comme lui porté le maillot de l’équipe nationale de basket du Maroc.

Au Limoges CSP, Mathieu Wojciechowski est issu de parents polonais ayant joué au basket au niveau professionnel. En Espoirs, Jammy Vérove est le fils de Jimmy, petit-fils de Yves-Marie et neveu de Franck, trois figures emblématiques du basket.

A l’Asvel Lyon-Villeurbanne, Charles Kahudi possède un frère, Henri Kahudi, qui évolue à l’Hermine de Nantes, en Pro B. Bandja Sy est le frère d’Amara (Monaco, Pro A) et de Mamadou (Brissac, NM2). Nicolas Lang est issu de parents basketteurs. L’espoir Lucas Hergott dispose également d’un entourage implanté dans le basket : son frère Alexandre et sa soeur Mathilde évoluent au haut-niveau, de même que leur père Olivier qui a été basketteur professionnel. Toujours dans la catégorie Espoirs, Malcolm Cazalon est le fils de Laurent (ancien international).

A l’AS Monaco, les fratries de sportifs professionnels sont très présentes. Du côté d’Amara Sy, ses frères Bandja et Mamadou évoluent respectivement à l’Asvel (Pro A) et Brissac (Nationale 2). Concernant Jordan Aboudou, son frère Lens Aboudou joue en Nationale 2 à La Charité-sur-Loire, et leur demi-frère, Dika Mem, est un international français de handball évoluant au FC Barcelone. Le père de Jordan, Magloire Djimrangaye, a aussi joué au basket à haut-niveau.

Au Sluc Nancy, Abdoulaye Mbaye a un père Madické Mbaye qui a été basketteur professionnel en Pro B, à Berck et Voiron. De son côté, l’espoir Melvyn Govindy est le fils de Sandra Dijon, ancienne internationale française de basket.

A l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, Alain Koffi dispose d’un frère, Francis Koffi, également basketteur pro. Aussi, le père du jeune Elie Okobo a évolué en Nationale 2.

A la SIG Strasbourg, Mouhammadou Jaiteh possède deux petits frères, Aboubakar et Salim, évoluant en Espoirs respectivement à Nanterre et Orléans. Paul Lacombe et Jérémy Leloup ont quant à eux un entourage familial fortement impliqué dans le basket amateur. Les parents de Pape Sy sont d’anciens basketteurs et sa soeur Penda a été internationale française de basket.

Au Nanterre 92, Mathias Lessort est le petit frère de Grégory, basketteur en Pro B à Vichy-Clermont. Jean-Frédéric Morency est le grand frère de Romuald Morency… coéquipier de Grégory Lessort au JAVCM ! Il faut également ajouter Cyril à la fratrie Morency, mais ce dernier est handballeur professionnel. En ce qui concerne Bathiste Tchouaffé, il est issu de parents basketteurs, son père Christian a évolué à haut niveau.

Au Paris-Levallois, le frère de Giovan Oniangue, Prince, est un footballeur professionnel.

A l’Orléans Loiret Basket, Thomas Vincent est le fils de Pierre Vincent, ancien coach de l’OLB et de l’équipe de France féminine. Frédéric, le frère jumeau de Luc Loubaki, joue en Espoirs au Paris-Levallois. Les frères d’Antoine Mendy, Alexandre et Crouc, sévissent dans les championnats nationaux. Hubert, le père d’Antoine Eito, a connu la Pro B en tant que joueur et est maintenant dirigeant à Cognac (Nationale 2).

Les exemples sont également légions en Pro B et donc trop nombreux pour tous les citer. En voici une liste, non exhaustive :

A Vichy, en plus des fratries Morency et Lessort cités précédemment, on retrouve Etienne Ory dont le père Philippe a été entraîneur au Centre Fédéral.
A Blois, Benjamin Monclar est le fils de Jacques (ancien international français puis entraîneur professionnel, désormais célèbre consultant pour BeIN Sports) et le petit-fils de Robert (légende historique du basket français). William Motti, le père de Julyan Motti, est également un spécialiste du décathlon et a représenté la France aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984 puis de Barcelone en 1992.
A Denain, le franco-américain Terry Tarpey est le fils d’un ancien basketteur pro. Antoine Wallez est le fils de Xavier (ancien basketteur pro) et le cousin de Julien Lesieu (longtemps passé par la Pro B, il évolue désormais à Tours en Nationale 2). Warren Racine est le frère jumeau d’Alexis, passé par Maubeuge (promu en Nationale 2). Leur frère Anthony évolue à Orchies en Nationale 1 et leur père Régis est un ancien basketteur pro, désormais coach pro.
A Rouen, Félix Michel est le neveu de Michel Veyronnet, entraîneur professionnel réputé dans le paysage du basket haut-normand.
A Nantes, Valentin Bigote est le frère de Mathieu (joueur du Cep Lorient en Nationale 1) et Henri Kahudi est le frère de l’international français Charles Kahudi.
A Roanne, l’ancien basketteur pro Jean-Pierre Ville est le père de Thomas Ville.
Au Havre, le franco-américain Nicholas Pope est le frère de Bryson Pope, basketteur pro à Caen en Nationale 1. Leur père Derrick est une légende américaine du basket français.
A Fos-sur-Mer, Luc-Arthur Vebobe est le fils de l’ancien international Saint-Ange Vebobe.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>