Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ad1

Entretien avec Joseph Gomis, entraîneur perso de Nicolas Batum

Publié par le 28 juillet 2017               
Capture d’écran 2017-07-28 à 12.24.24

Ancien meneur de jeu au palmarès bien garni (vainqueur de la coupe Korac en 2002, champion de Belgique en 2011, champion de France et MVP de Pro B en 2012, champion de France Pro A en 2014, vainqueur de l’EuroChallenge en 2015), l’ex-international français Joseph Gomis (39 ans) s’est reconverti depuis plus d’un an dans le coaching individuel de basketteurs professionnels. Avec pour mission principale de développer Nicolas Batum, toujours en quête d’une première sélection au All-Star Game NBA. Au cours d’une interview, il nous a parlé de son nouveau quotidien, partagé entre les Etats-Unis et la France.

Tu as récemment lancé ta structure « Jo Go Training ». En quoi consiste-t-elle ?
Je me suis spécialisé dans le coaching individuel, ce qui est beaucoup développé aux Etats-Unis. Ce qui m’intéresse, c’est de faire progresser les joueurs techniquement, que ce soit le shoot, le dribble, etc. tout les aspects du jeu. Mon travail consiste aussi à voir ce qu’il leur manque, l’analyser, étudier le jeu.

Comment s’est déroulé cette mutation professionnelle au terme de ta carrière d’athlète ?
Après ma retraite en tant que basketteur pro, je me suis vite occupé de Nicolas (Batum) aux USA, à Charlotte. Petit à petit, j’ai travaillé avec pas mal d’autres joueurs à Paris durant les étés. Mais principalement, je travaille à l’année pour Nicolas en accord avec l’agence Comsport de Bouna N’diaye, qui est son agent et aussi le mien. On a commencé à travailler ensemble lorsqu’il s’est fait transférer. J’étais avec lui cette année à Charlotte, et normalement je vais repartir là-bas au mois d’octobre.

Est-ce Nicolas Batum qui est venu vers toi pour collaborer, ou bien lui as-tu proposé tes services ?
Bouna N’diaye savait dans quel secteur je voulais me diriger à la fin de ma carrière, on en avait déjà parlé. Ca s’est fait naturellement. Nico en avait besoin, et pour moi c’était l’opportunité de le découvrir, le faire progresser et de passer ce cap qui lui manque.

La période estivale est particulièrement propice au développement individuel des joueurs. Quel est le programme concernant Nicolas Batum ?

La suite de cet article est réservée à nos soutiens Tipeee. Veuillez vous identifier ou nous soutenir sur le site pour y accéder.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>