L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Hebergeur d'image

Espoirs Pro A J7 : l’analyse match par match

Publié par le 28 octobre 2014               
Hebergeur d'image
Antoine Wallez, Petr Cornelie (photo) et Youssoupha Fall forme le trio gagnant du MSB.

©

Championnat plus serré en tête que la saison dernière. Le Mans est désormais seul leader après la défaite de Strasbourg. 

Pau Lacq Orthez – Chalons-Reims : 67-74 (13-21 | 30-42 | 51-64 | 67-74)

Malgré des joueurs qui ont brillé avec le groupe pro en pré-saison, Pau Lacq Orthez déçoit en championnat espoirs. Les deux équipes affichent désormais le même bilan avec 3 victoires pour 3 défaites.

Les chiffres clés :

- 6/34 à 3-pts pour Pau, 5/10 pour Chalons-Reims.

- 26/43 aux tirs pour Chalons-Reims, 25/75 pour Pau.

Les joueurs majeurs :

Alexis Auburtin (Chalons-Reims) : 16 pts à 5/7 à 2 pts, 1/3 à 3-pts, 3/4 aux Lfs, 8 rebonds, 5 fautes provoquées, 1 interception, 3 balles perdues pour 17 d’évaluation en 30 minutes.

Guillaume Valayer (Pau Lacq Orthez) : 14 pts à 6/8 à 2 pts, 2/2 aux Lfs, 10 rebonds dont 8 offensifs, 1 interception, 1 contre et 4 balles perdues pour 20 d’évaluation en 21 minutes. 

 

ASVEL – Bourg en Bresse : 65-58  (19-11 | 32-25 | 48-37 | 65-58)

Après des matchs compliqués en l’absence d’Arthur Rozenfeld, l’ASVEL semble trouver la bonne carburation et enchaîne une deuxième victoire.

Les chiffres clés :

- 15/20 aux Lfs pour l’ASVEL, 14/25 pour Bourg en Bresse.

- 22 tirs marqués par l’ASVEL et 22 passes décisives !

Les joueurs majeurs :

Jean-Dieudonné Biog (ASVEL) : 14 pts à 6/7 à 2 pts, 2/3 aux Lfs, 7 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 5 contres (!!) et 3 balles perdues pour 25 d’évaluation en 27 minutes.

Benjamin Mendez (ASVEL) : 14 pts à 3/4 à 2 pts, 1/7 à 3-pts, 5/6 aux Lfs, 10 rebonds, 2 passes, 4 interceptions et 3 balles perdues pour 19 d’évaluation en 31 minutes.

 

Gravelines Dunkerque – Rouen : 94-57 (23-17 | 39-24 | 71-34 | 94-57)

Il n’y a pas eu match à Gravelines qui, après une victoire à Orléans en milieu de semaine, a bien enchaîné à domicile face à Rouen qui n’a toujours pas gagné cette saison.

Les chiffres clés :

- 7 balles perdues par Gravelines, 21 pour Rouen.

- 17 rebonds offensifs pour pour Gravelines, 3 pour Rouen.

Les joueurs majeurs :

Séraphin Saumont (Gravelines) : 21 pts à 6/7 à 2 pts, 1/2 à 3-pts, 6/10 aux Lfs, 12 rebonds, 6 fautres provoquées, 2 interceptions et 1 balle perdue pour 28 d’évaluation en 29 minutes.

Charly Maraux (Gravelines) : 18 pts à 3/8 à 2 pts, 4/5 à 3-pts, 5 passes, 4 rebonds, 1 interception pour 22 d’évaluation en 28 minutes.

Romain Boxus (Gravelines) : 18 pts à 4/7 à 2 pts, 3/4 à 3-pts, 1/1 aux Lfs, 4 rebonds, 3 passes, 1 interception et 1 balle perdue pour 21 d’évaluation en 30 minutes. 

 

Chalon sur Saône – Nancy : 75-72 (21-14 | 36-33 | 45-53 | 64-64 | 75-72)

Dans ce choc de prétendants au trophée du futur, Nancy pensait avoir fait la différence en troisième quart-temps. Finalement, il aura fallu tout le talent d’Alexis Thomas pour décrocher une prolongation dans les dernières secondes. Mais ce sont bien les chalonnais qui vont mieux gérer cette période supplémentaire et revenir à égalité avec leurs adversaires du jour avec 4 victoires pour 3 défaites.

Les chiffres clés :

- 40 rebonds pour Chalon dont 20 offensifs, 41 pour Nancy (12 offensifs).

- 20 balles perdues par Chalon, 24 par Nancy.

Les joueurs majeurs :

Ibrahima Faye Fall (Chalon sur Saône) : 13 pts à 5/11 à 2 pts, 16 rebonds dont 11 offensifs, 2 passes, 3 contres, 1 interception et 6 balles perdues pour 23 d’évaluation en 28 minutes.

Abdoulaye Ndoye (Chalon sur Saône) : 13 pts à 4/7 à 2 pts, 1/1 à 3-pts, 2/2 aux Lfs, 9 rebonds, 1 passe, 1 interception, 1 contre pour 22 d’évaluation en 18 minutes.

Ivars Zvigurs (Chalon sur Saône) : 18 pts à 6/11 à 2 pts, 1/2 à 3-pts, 3/7 aux Lfs, 6 rebonds, 2 passes, 3 interceptions, 1 contre et 1 balle perdue pour 19 d’évaluation en 27 minutes.

 

Dijon – Paris Levallois : 80-82 (15-13 | 36-30 | 54-56 | 80-82)

Victoire très importante sur le plan comptable pour Paris ! Dijon, de son côté, fait au contraire la très mauvaise opération du week-end. Match d’une grande qualité collective comme en témoigne le nombre de passes décisives.

Les chiffres clés :

- 37 rebonds pour Paris, 27 pour Dijon

- 22 passes pour Paris, 24 pour Dijon.

Les joueurs majeurs :

Maxime Roos (Paris Levallois) : 20 pts à 1/3 à 2 pts, 6/11 à 3-pts, 3 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 contre pour 19 d’évaluation en 23 minutes.

Thomas Hieu-Courtois (Paris Levallois) : 7 pts à 2/5 à 2 pts, 1/3 à 3-pts, 8 passes, 7 rebonds, 2 interceptions et 2 balles perdues pour 17 d’évaluation en 25 minutes.

Pierre Besson (Paris Levallois) : 12 pts à 6/6 à 2 pts, 3 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 1 balle perdue pour 17 d’évaluation en 25 minutes.

Ugo Bajeux (Dijon) : 15 pts à 4/5 à 2 pts, 1/1 à 3-pts, 4/6 aux Lfs, 5 passes, 2 rebonds, 5 fautes provoquées, 3 interceptions pour 22 d’évaluation en 34 minutes.

Drissa Ballo (Dijon) : 12 pts à 5/9 à 2 pts, 2/2 aux Lfs, 9 rebonds, 3 passes, 1 contre et 2 balles perdues pour 19 d’évaluation en 26 minutes.

 

Le Havre – Strasbourg : 82-73 (16-12 | 31-27 | 52-45 | 67-67 | 82-73)

L’ex co-leader strasbourgeois a totalement sombré au cours de la prolongation. Antony Labanca, meilleur joueur de son équipe, a raté l’occasion de donner la victoire à ses coéquipiers en ratant un lancer-franc sur deux dans les dernières secondes.

Les chiffres clés :

- 13/24 aux Lfs, pour Le Havre, 17/37 pour Strasbourg !!

- 23 passes pour La Havre, 12 pour Strasbourg.

- 14 balles perdues par Le Havre, 13 par Strasbourg.

Les joueurs majeurs :

Guillaume Plas (Le Havre) : 16 pts à 4/7 à 2 pts, 2/3 à 3-pts, 2/4 aux Lfs, 6 passes, 6 rebonds, 5 fautes provoquées, 2 balles perdues pour 20 d’évaluation en 30 minutes.

Ebala Maxime Djo (Le Havre) : 12 pts à 6/11 à 2 pts, 0/3 aux Lfs, 8 rebonds, 4 passes, 2 contres, 1 interception et 1 balle perdue pour 18 d’évaluation en 34 minutes.

Yannis Mendy (Le Havre) : 14 pts à 7/12 à 2 pts, 8 rebonds, 2 interceptions et 1 balle perdue pour 17 d’évaluation en 26 minutes.

Antony Labanca (Strasbourg) : 28 pts à 5/10 à 2 pts, 4/10 à 3-pts, 6/9 aux Lfs, 6 rebonds, 2 passes, 7 fautes provoquées, 1 interception, 1 balle perdue pour 22 d’évaluation en 42 minutes.

 

Nanterre – Boulogne sur Mer : 75-62 (11-17 | 33-36 | 53-50 | 75-62)

Nanterre repart de l’avant face à une équipe de Boulogne qui continue d’avoir de très bons quart-temps… mais aussi de très mauvais en perdant un nombre incalculable de ballons.

Les chiffres clés :

- 17 ballons perdus pour Nanterre, 33 pour Boulogne.

- 13/21 aux Lfs pour Nanterre, 9/20 pour Boulogne.

Les joueurs majeurs :

William Mensah (Nanterre) : 16 pts à 5/8 à 2 pts, 1/3 à 3-pts, 3/6 aux Lfs, 9 rebonds, 5 passes, 6 faute provoquées, 5 interceptions et 4 balles perdues pour 23 d’évaluation en 37 minutes.

Gaylor Lobela (Boulogne sur Mer) : 12 pts à 5/7 à 2 pts, 2/4 aux Lfs, 7 rebonds, 3 passes, 1 contre, 1 interception et 3 balles perdues pour 17 d’évaluation en 36 minutes. 

 

Limoges – Orléans : 70-77 (18-20 | 38-43 | 60-62 | 70-77)

Gros coup derrière la tête pour Limoges qui concède une nouvelle défaite à domicile face à Orléans qui enregistre pour sa part sa première victoire de la saison. Avec 7 joueurs valides (Rigot et Konsa étant blessés), Limoges n’a pas supporté le retour d’Ibrahima Sidibe avec le groupe espoirs après d’excellents matches en Pro A.

Les chiffres clés :

- 6/28 à 3-pts pour Limoges, 10/23 pour Orléans.

- 13 balles perdues par Orléans, 14 par Limoges.

Les joueurs majeurs :

Mohamed Queta (Orléans) : 15 pts à 3/7 à 2 pts, 3/6 à 3-pts, 8 rebonds, 1 passe, 3 contres et 2 balles perdues pour 18 d’évaluation en 33 minutes.

Ibrahima Sidibe (Orléans) : 18 pts à 7/8 à 2 pts, 1/4 à 3-pts, 1/2 aux Lfs, 4 passes, 1 rebond, 2 balles perdues pour 16 d’évaluation en 23 minutes.

Vincent Fauche (Limoges) : 10 pts à 2/6 à 2 pts, 1/4 à 3-pts, 3/4 aux Lfs, 11 rebonds, 5 passes, 1 interception et 2 balles perdues pour 17 d’évaluation en 35 minutes.

 

Le Mans – Cholet : 66-51 (22-7 | 43-12 | 52-38 | 66-51)

Privé d’Ywen Smock pour le premier d’une longue série de matchs, Cholet a très mal débuté la partie. Le Mans pour sa part confirme et pointe désormais seul en tête du championnat !

Les chiffres clés :

- 43-12 à la mi-temps pour Le Mans.

- 11/20 à 3-pts pour Le Mans, 4/24 pour Cholet. 

Les joueurs majeurs :

Petr William Cornelie (Le Mans) : 16 pts à 3/5 à 2 pts, 2/4 à 3-pts, 4/4 aux Lfs, 8 rebonds, 2 passes, 1 interception, 1 contre et 3 balles perdues pour 21 d’évaluation en 27 minutes.

Antoine Wallez : 14 pts à 3/7 à 2 pts, 1/2 à 3-pts, 5/6 aux Lfs, 5 rebonds, 4 passes, 5 fautes provoquées, 2 interceptions, 2 contres et 3 balles perdues pour 18 d’évaluation en 35 minutes.

Kadri Moendadze (Cholet) : 18 pts à 5/8 à 2 pts, 1/6 à 3-pts, 5/6 aux Lfs, 10 rebonds (dont 6 offensifs), 5 fautes provoquées, 4 interceptions et 3 balles perdues pour 20 d’évaluation en 30 minutes.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>