Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Hebergeur d'image

Espoirs : Victor Mopsus réalise le premier triple-double de la saison 2017/2018

Publié par le 12 novembre 2017               
Capture d’écran 2015-09-28 à 14.15.46
Hebergeur d'image

Ses confrères Sylvain Francisco (Levallois) et Youri Morose (Cholet) auront précédemment été tout proches de réussir un fameux « triple-double », qui consiste à compiler au moins 10 unités dans trois unités statistiques différentes. Lui aussi spécialiste de la polyvalence dans un championnat de jeunes au sein duquel il dispute actuellement sa quatrième saison, Victor Mopsus (1m80, 18 ans) a fini par concrétiser une telle performance individuelle.

Samedi 11 novembre 2017, en fin d’après-midi sur le parquet de la Meilleraie à Cholet, le meneur de jeu titulaire de l’équipe espoirs de l’Elan Chalon-sur-Saône a été maladroit aux tirs (3/12 dont 1/7 derrière l’arc) mais cela ne l’a pas empêcher d’aligner 12 points, 11 rebonds, 11 passes décisives, 7 fautes provoquées et 3 interceptions pour 23 d’évaluation en 35 minutes de temps de jeu, et donc de valider le premier triple-double de la saison dans le championnat de France U21. Malgré tout, il n’a pas pu empêcher la défaite des siens (90-78) face au leader toujours invaincu de la compétition.

Issu d’une famille baignant dans le basket (son père notamment a été basketteur pro et entraîneur), le jeune Victor Mopsus est connu pour être le deuxième joueur le plus jeune de l’Histoire à avoir disputé un match officiel dans l’élite du basket français. C’était le 9 décembre 2015 sur le parquet de Beaublanc à Limoges, et l’intéressé avait alors 15 ans, 3 mois et 10 jours. Depuis cette date, il a effectué une poignée de courtes apparitions supplémentaires en Pro A, néanmoins sans se démarquer.

On remarquera par ailleurs que depuis quelques saisons, les triple-double ont majoritairement été réalisés par des meneurs de jeu dans la compétition Espoirs Pro A. Dans ce championnat où la dimension physique est moins importante pour performer que dans le milieu professionnel, cela semble s’expliquer par leur forte capacité à délivrer des caviars à gogo à leurs coéquipiers (excellente vision de jeu), tout en étant bien placé dans la raquette pour assurer de nombreux rebonds (défensifs et offensifs). Vincent Fauché, Félix Michel et Théo Lefebvre en sont de parfaits exemples.

Les dernières News
Hebergeur d'image