L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Hebergeur d'image

Eurocup : Strasbourg prend un léger avantage

Publié par le 22 avril 2016               
Snapchat-4715855204612626530
Hebergeur d'image

Strasbourg – Galatasaray : 66-62 (7-8 – 16-16 – 20-21 – 23-17)

 

Les cinq de départ :

Strasbourg : Mardy Collins – Rodrigue Beaubois – Louis Campbell – Kyle Weems – Bangaly Fofana.

Galatasaray : Blake Schilb – Errick McCollum – Vladimir Micov – Sinan Guler – Stephane Lasme.

 

Premier quart temps :

Début de match entre deux équipes qui paraissent crispées sur les premières attaques où se succèdent mauvais choix et maladresses offensives pour 8 ballons perdus à la fin du quart temps au cumul des deux équipes. Pas vraiment digne d’une finale d’Eurocup.

C’est Kyle Weems qui va ouvrir la marque longue distance en tête de raquette. Stéphane Lasme va lui répondre dès l’attaque suivante à 5m depuis la tête de raquette également. La partie est enfin lancée.

En manque de rythme et de vitesse en attaque, les deux défenses n’auront aucun mal à prendre le pas sur les attaques pour un premier quart temps qui se clos sur le score de 8-7 en faveur des joueurs turcs.

 

Deuxième quart temps :

Les SIGmens vont débuter ce deuxième quart temps de la plus mauvaise des manières avec deux gros oublis défensifs. Passé en small ball avec le duo Kyle Weems – Matt Howard, les Strasbourgeois vont subir l’impact physique intérieur de Chuck Davis et laisser Galatasaray s’échapper (19-12). Temps mort de Vincent Collet après quatre minutes de jeu et un retour de Bengaly Fofana vont permettre à tous le monde de repartir de l’avant.

La SIG va commencer à imposer son rythme en cette fin de quart temps et marquer des paniers faciles en contre attaque. Le score s’équilibre à nouveau grâce au travail collectif des hommes de Vincent Collet! 23-24 à la mi-temps!

 

Troisième quart temps :

Début de troisième quart temps très difficile pour Strasbourg qui va encaisser très rapidement un 10-3 et forcer Vincent Collet à griller un temps mort.

Louis Campbell va remettre les pendules à l’heure en sortie de temps mort avec trois points plus la possession (faute loin du ballon). Malheureusement, sur un nouveau passage en small ball, Chuck Davis va réussir à inscrire et faire inscrire des points aux siens.

La SIG en péril défensivement perd grand nombre de 1 contre 1 heureusement bien souvent non convertis en autre par un malheureux Sinan Guler.

Très rapidement Bengaly Fofana va faire son retour et inscrire deux points sur un pick & roll parfaitement exécuté. De retour à -4 (37-41) grâce à un 6-0 en moins d’une minute, Ataman demande un temps mort à son tour.

Rien n’y fera, la SIG va continuer à développer du jeu rapide et surtout trouver une grosse efficacité longue distance sur sa base arrière avec le duo Jérémy Leloup – Louis Campbell.

43-45 à dix minutes du terme.

 

Quatrième quart temps :

Alors que l’ambiance montait, montait pour atteindre un très haut niveau en ce début de dernier quart temps, le Rhénus va être refroidi dès les premières secondes par un shoot à trois points dans le corner signé Blake Schilb.

Vincent Collet fait le choix de reprendre la small ball à -2 ! Choix payant cette fois avec un Kyle Weems qui va réussir à totalement annihiler Chuck Davis au poste 5 qui sortira très vite.

Strasbourg joue bien mieux offensivement et continu le travail défensivement dans cette période et surtout ne perd plus de ballons. La fin de match semble être à l’avantage des Strasbourgeois.

Mais Galatasaray a du talent. Les individualités, Errick McCollum puis Blake Schilb vont inscrire deux paniers important et ramener Galatasaray dans cette fin de match.

Alors que la marseillaise résonne dans le Rhénus, Louis Campbell, encore lui, va permettre à la Sig de prendre 8 points d’avance (66-58) à 1 minute 20 secondes du terme !

Des erreurs défensives vont permettre aux hommes d’Ataman de réduire le score à quatre points ! Tout reste jouable au match retour !

 

L’avis de Vincent Collet :

Il s’est longuement livré en conférence de presse (près de 10 minutes). Il est surtout revenu sur l’aspect défensive qui a été prédominant ce soir !

« Je ne sais pas si c’est une surprise (la victoire, ndlr), nous ne jouons pas pour perdre ! Ils sont les favoris mais nous savons que nous pouvons jouer une bonne défense. Et nous l’avons fait ce soir, surtout en première mi-temps !

+4 c’est quelque chose ! Ils sont encore les favoris ! Personne n’a pu les stopper chez eux mais nous allons essayer ! »

Il est aussi revenu sur la fin de match :

«  Des regrets sur la fin de match ? Oui, ça s’est joué à très peu. C’est ce qui fait la beauté de ces matchs. Lasme a fait deux actions de très grande classe. On peut regretter de ne pas avoir 2 ou 4 points de plus d’avance. Malgré tout ils seraient restés favoris.

Toutefois j’ai une grande satisfaction de la façon dont on a joué ce match. On ne s’est pas trompé de match. L’acharnement défensif de la première mi-temps nous a permis de rester en vie. »

 

Le coach Ataman lui n’est pas tout à fait d’accord sur qui est réellement favori :

« Ca ressemblais plus à un match de handball que de basket, surtotu en première mi-temps. C’était un match étrange. Les joueurs majeurs n’ont pas été dominants ce soir. McCollum a fait un match terrible.  Pour moi Strasbourg est encore favori ; c’est du 60-40.»

Et de rajouter la surprise Louis Campbell :

« J’ai été surpris par les responsabilités qu’à pris Campbell.. on attendait plus Mardy Collins. »

 

Le MVP :

Louis Campbell : 16 points à 2/4 à deux points, 3/7 à trois points, 3/4 aux lancers francs, 8 rebonds, 6 passes, 2 interceptions et 1 balle perdue pour 26 d’évaluation en 37 minutes.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>