L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Hebergeur d'image

ITW Axel Bouteille : « Remettre Limoges en bonne position »

Publié par le 11 septembre 2017               
Capture d’écran 2017-09-11 à 18.32.31
Hebergeur d'image

Axel Bouteille (2m01, 22 ans), le nouvel ailier du Limoges CSP, s’est exprimé pour Basket-BallWorld sur différents sujets récents ou proches tels que son départ de l’Elan Chalon sur un trophée, sa signature à Limoges, la pré-saison ou encore l’équipe de France.

Tu as quitté durant l’inter-saison l’Elan Chalon-sur-Saône, ton club formateur, sur un titre de champion de France. Une fin rêvée ?
Oui, on a très bien fini la saison. Après sept ans passés là-bas, j’étais content de finir sur un titre de champion de France Pro A. C’était vraiment un super moment. Partir comme ça, c’était le meilleur départ que je pouvais avoir. C’est le titre qu’il me manquait au niveau national, sachant que j’avais déjà gagné en jeunes (champion de France cadets 1ère division et Espoirs, vainqueur du Trophée du Futur). Je voulais gagner quelque chose avec les pros. Je suis parti heureux de Chalon.

Cet excellent parcours durant les phases finales du championnat t’a empêché de te montrer aux Etats-Unis devant les franchises NBA dans l’optique de la draft. En tant que joueur né en 1995, tu y étais automatiquement éligible. Est-ce à contrario une déception ?
C’est vrai que je n’ai pas eu l’opportunité de faire des workouts en raison des finales. On termine champion de France donc c’est bien, mais c’est sûr que j’aurai bien aimé faire les workouts aussi. Je savais que j’avais une petite chance (d’être sélectionné à la draft).

Pour satisfaire ton rêve américain, envisages-tu de participer aux Summer Leagues NBA ?
Oui, on verra dans les années à venir. Pour l’instant, je vais me concentrer sur ma saison à Limoges.

Tu as donc signé à Limoges pour deux ans alors que les playoffs avec Chalon-sur-Saône n’étaient pas terminées, et que le CSP n’avait pas encore reçu d’invitation pour évoluer en Eurocup. Peux-tu revenir sur ce choix ?
J’ai apprécié le projet. Les dirigeants et le coach m’ont parlé, et ça m’a vraiment plu. Je voulais avoir une autre expérience dans un autre club. Je suis venu chercher à Limoges un rôle plus important avec plus de responsabilités dans un grand club du basket français. En plus, il y aura l’Eurocup. Je pense que c’est une bonne chose pour moi.

Avec ton palmarès et ton potentiel, n’aurais-tu pas eu l’opportunité de t’engager dans un plus gros club à l’étranger ?
Limoges est également un gros club. Le CSP n’a pas participé aux playoffs lors des deux dernières saisons, mais j’espère que cette année on va tout faire pour que le club puisse y retourner. Notre objectif est de gagner le plus de matchs possible pour remettre Limoges en bonne position.

Comment l’a exposé le président Frédéric Forte, vois-tu donc le CSP comme une passerelle dans ta jeune carrière vers une ligue européenne ou mondiale plus prestigieuse ?
C’est le plan qui a été mis en marche dès le début. Mais le principal est d’être performant avec le rôle important que l’on voudrait avoir nous, les jeunes, pour ensuite exploser plus tard. Je ne pense pas au futur, je suis vraiment concentré sur ma saison, le moment présent.

Pour l’instant, l’équipe réalise une pré-saison prometteuse en ayant remporté la quasi-totalité de ses matchs amicaux disputés. Vous venez d’ailleurs de soulever le trophée Pape Badiane à la Summer League Nouvelle-Aquitaine. Comment analyses-tu ces performances ?
On a perdu notre premier match de trois points avant de tout gagner. Mais il faut se méfier avec la pré-saison. Bien sûr, c’est bien de gagner les matchs et c’est ce que l’on recherche, mais ce qui compte est la saison. On essaye vraiment de s’y préparer, de trouver les automatismes.

Pour conclure cet entretien, les éliminatoires pour le Mondial 2019 vont débuter fin novembre 2017. Sachant que les internationaux évoluant en NBA ainsi qu’en Euroleague ne seront pas disponibles à cette période, tes chances d’intégrer l’effectif sont très élevées. Quelle est ta position sur ce sujet ?
Si l’Eurocup permet à ses joueurs de se libérer durant les fenêtres internationales, ça serait super intéressant d’y participer. Je serai vraiment motivé et me donnerait à fond pour aller défendre le maillot de l’équipe de France, mais une sélection avec les Bleus passe par de bonnes performances en championnat et en coupe d’Europe. Je me concentre avant tout sur Limoges, mon objectif principal est de bien jouer avec le CSP.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>