L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Hebergeur d'image

ITW D.J. Cooper : « J’ai eu beaucoup d’opportunités pour partir »

Publié par le 18 septembre 2017               
Capture d’écran 2017-09-05 à 19.53.39
Hebergeur d'image

MVP de Pro A en titre, le meneur de jeu américain D.J. Cooper (1m83, 27 ans) du BCM Gravelines-Dunkerque parle de sa vie à l’étranger, ses objectifs et bien plus.

Quand as-tu commencé à jouer au basket ?
Je joue depuis que j’ai environ 7 ans, j’étais super jeune quand j’ai commencé à jouer au basket à Chicago. Il y a beaucoup de bons joueurs qui viennent de là-bas.

Tu as commencé à jouer professionnellement au basket à l’étranger en 2013. Comment est la vie européenne jusqu’à présent ?
J’ai commencé à jouer en Grèce, qui est un bon endroit. Le basket-ball est à un haut niveau. J’ai aussi joué en Russie pendant 2 ans. C’était bien aussi. Il semble y faire froid mais l’équipe a fait que l’expérience était également bonne. La France est globalement appréciable, en général. Parmi tout les pays dans lesquels j’ai été, la France est la plus américanisée.

Tu joues en France depuis un an et demi maintenant. Monaco et Pau-Lacq-Orthez étaient des équipes localisées dans le sud, et désormais à Gravelines-Dunkerque tu es situé à l’opposé du pays ! En comparent le Sud et Nord de la France, existe-t-il des différences ?
Le Nord est un peu différent, mais c’est plus comme Chicago. Ce n’est pas si mal parce que tout est à une heure. Si tu veux aller quelque part, tu peux y aller. Ce n’est pas un problème de voyager. Je veux dire que la ville est petite, la température est froide… mais comme je l’ai dit, je viens de Chicago, donc je suis habitué à une météo un peu folle ou des choses comme ça. Ma principale focalisation ici est de gagner des matchs et de simplement faire mon travail. Je ne me préoccupe pas des autres choses comme le style de vie. Les choses comme ça sont secondaires et non prioritaires.

Tu as remporté le trophée de MVP de Pro A la saison passée. Habituellement, durant chaque intersaison, le MVP quitte la France pour signer un contrat plus lucratif ailleurs et pour jouer à un plus haut niveau. Donc, pourquoi as-tu décider de rester en France, même si tu es passé de Pau à Gravelines ?
J’ai eu beaucoup d’opportunités pour partir. Mais pour ma famille, je voulais être sécurisé par rapport à certaines choses, au delà du basket tu sais, pour l’avenir, avant que je ne quitte la France. La France est très sécurisante et c’est bon de savoir ce que tu peux faire dans la vie, financièrement. Après ces deux ans en France, je vais probablement faire le saut vers, peut-être, le challenge d’une vie.

Quels sont tes objectifs avec Gravelines et pour le futur ?
Gagner autant de matchs que possible, essayer d’emmener l’équipe en playoffs. Cela rendrait tout le monde content et ça serait une saison réussie pour moi ici. Individuellement, l’un de mes objectifs principaux est évidement de jouer au plus haut niveau, en Euroleague ou NBA. J’attends simplement actuellement, et j’essaye que l’équipe s’améliore et devienne meilleure.

D’où vient ton don de passeur exceptionnel ? Même dans de très petits espaces, tu parviens à servir tes coéquipiers…
Je veux dire, c’est simplement ce que je fais, tu sais. J’essaie de jouer mon jeu, j’essaie de jouer pour mes gars. Je pense que c’est ma principale force et compétence depuis que je joue au basket-ball. J’ai pour habitude d’avoir de bonnes connections avec mes pivots. J’essaie de les trouver sur le terrain et de faire de belles actions.

Quel a été ton programme l’été dernier ? As-tu participé à des tournois ?
J’ai joué une poignée de matchs d’été, des « pick up games », contre des joueurs. Mais j’ai passé la plupart de mon temps à profiter tu sais, à rester tranquille avec ma famille.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>