L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

Hebergeur d'image

ITW Louis Campbell : « J’ai vu un réel potentiel au PL »

Publié par le 22 mars 2017               
5808
Hebergeur d'image

Auteur d’une riche carrière sportive à l’étranger en tant que basketteur professionnel, le meneur de jeu américain Louis Campbell (1m91) est un modèle à suivre pour la jeune génération. Pour nous, il revient notamment sur son parcours et la belle saison qu’il vit actuellement en France avec son équipe, le Paris-Levallois.

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Louis Campbell. Je suis né et ai grandi à Rahway, dans le New Jersey.

Comment as-tu débuté le basket ?
Mon environnement m’a amené à jouer au basket-ball et au football américain.

Contrairement à beaucoup de joueurs américains, tu es souvent resté plusieurs années dans le même club et/ou pays. En 15 ans de carrière professionnelle, tu as effectivement passé 12 années entre l’Allemagne et la France. Est-ce que cette stabilité fait partie de ta mentalité ?
Le fait de rester avec un même club ou rester dans un pays pour un moment est seulement la façon dont ma carrière s’est déroulée ! J’apprécie changer, je crois que ça nous aide à grandir. Mais j’ai été chanceux de rester à peu près à un endroit pendant une longue période. La stabilité pour ma famille a joué un rôle énorme dans cela aussi.

Tu as également joué pendant trois ans au Japan pour le Toyota Alvark. En comparant la compétition japonaise avec les championnats américains et européens, peux-tu dire qu’il s’agit d’une destination atypique ou exotique ?
Jouer en JBL était définitivement une expérience exotique. La plupart des gars ont l’habitude d’aller en Corée, au Japon ou en Chine pour l’attrait financier et/ou à cause de raisons disciplinaires dans les clubs européens. Mais de mon côté, j’ai fait ce choix car une opportunité, que l’Europe ne pouvait pas me donner à cette époque, s’y était présentée. Cette expérience s’est avérée très utile dans l’amélioration de mes compétences en tant que meneur de jeu.

Durant les quatre dernières saisons avec Strasbourg, tu as remporté la coupe de France et la Disneyland Paris Leaders Cup, tu as aussi disputé l’Euroleague et atteint la finale de l’Eurocup, mais tu as perdu quatre finales consécutives de championnat Pro A. Est-ce le plus grand regret de ta carrière ?
Le plus grand regret de ma carrière est probablement de ne pas avoir remporté un championnat en Europe. J’y pense vraiment souvent, mais la chose merveilleuse est que je suis toujours capable d’aborder le jeu avec le même professionnalisme et la même faim, comme si je n’avais jamais eu le coeur brisé par cela.

L’été dernier, tu as quitté Strasbourg pour rejoindre Paris, qui est l’une des villes les plus connues dans le Monde. Est-ce un endroit spécial pour y vivre ?
Paris est un endroit phénoménal pour vivre. Ma famille a eu tellement d’opportunités et de portes ouvertes parce que nous avons eu assez de chance pour rencontrer des gens géniaux. J’apprécie regarder ma famille profiter pleinement de cette opportunité créée grâce au basket-ball. C’est incroyable.

Paradoxalement, le Paris-Levallois est l’équipe dans le championnat de France Pro A avec le moins d’américains et de joueurs étrangers dans l’effectif. Vous êtes trois joueurs à venir des Etats-Unis et Maleye N’Doye est le capitaine de l’équipe nationale du Sénégal, alors que la plupart des autres équipes de Pro A ont quatre américains et deux autres joueurs étrangers. Que penses-tu de cette situation ?
Notre équipe n’est et n’était manifestement sur les radars de personne durant la pré-saison. Notre composition d’équipe a été un super mix de vétérans et de jeunes gars opportunistes. L’alchimie est l’ingrédient clé d’une équipe à succès et je crois que l’on a une bonne alchimie. L’une des raisons pour lesquelles j’étais ouvert à venir ici est le fait que j’ai vu un réel potentiel à ajouter à ce qui pourrait être une surprise. Ce sont des gars que j’avais affronté pour la plupart mais que je n’avais jamais connu personnellement. C’est une saison unique pour apprendre et grandir les uns avec les autres.

Ton équipe a également remporté quatre victoires au cours des cinq derniers matchs, et est en course pour se qualifier pour les playoffs, quelque chose qui ne s’est pas passé à Paris depuis un moment. Es-tu fier de contribuer à la renaissance du basket au meilleur niveau dans la capitale française ?
Jusqu’à présent, nous sommes restés au classement parmi une place qualificative pour les playoffs mais il y a encore un long chemin à parcourir. Nous sommes seulement concentrés sur le fait de devenir meilleur aussi bien individuellement que collectivement. On va rester avec la mentalité « underdog ». C’est important de savoir ce que nous sommes/qui nous sommes. Tout le reste viendra naturellement.

Cette année, tu vas avoir 38 ans. En tant que joueur vétéran et capitaine, quel est ton rôle dans ton équipe?
Mon rôle dans l’équipe est d’apporter du leadership sur le terrain, dans le vestiaire, être un exemple en dehors du terrain, et partager mes connaissances à quiconque disposé à écouter. La production est aussi importante mais pas aussi conséquente que la stabilité et l’équilibre que j’ai apporté à ce club.

Malgré ton âge, tu es toujours très performant sur le terrain. Sais-tu pour combien d’années vas-tu continuer à jouer professionnellement au basket ?
Actuellement, je suis dans la première de mes deux années de contrat ici. Je me sens comme si je peux jouer encore cinq années supplémentaires, mais je doute fortement que cela va arriver. Je ne suis pas sûr à 100% mais je pense que Paris sera ma dernière destination.

Pour conclure, as-tu un mot à dire à tes fans à travers le Monde ?
Je suis presque sûr que je n’ai pas de fans dans le monde entier. Mais pour les gens qui vont lire l’interview, je dirais vivez la vie au maximum, aimez votre famille et amis, traitez les gens avec bonté et essayez de ne jamais considérer des opportunités comme étant acquises. Surtout soyez humble, mais affamé.

Retrouvez ici l’intégralité de l’entretien en version originale : http://3ptshot.com/louis-campbell-paris-is-a-phenomenal-place-to-live/

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>