Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ITW Toddrick Gotcher : « J’ai rêvé de la Tour Eiffel en étant enfant »

Publié par le 23 novembre 2017               
Toddrick Gotcher

Deuxième meilleur scoreur de Cholet Basket depuis le début de la saison (avec 10.2 points en moyenne par match), l’arrière américain Toddrick Gotcher (1m93, 24 ans) découvre la Pro A à la suite d’une première expérience européenne en Grèce. Entretien.

Peux-tu te présenter ?
Je m’appelle Toddrick Gotcher. J’ai 24 ans. Je viens de Dallas, dans le Texas et ai été à l’université de Texas Tech. Je suis actuellement dans ma seconde année en tant que basketteur professionnel, en jouant arrière à Cholet Basket en France.

Comment as-tu commencé à jouer au basket ? As-tu une anecdote par rapport à ça ?
J’ai commencé à jouer au basket à un jeune âge. Mes parents m’ont toujours mis dans les sports et j’ai adoré ça depuis le jour où je suis né. J’ai beaucoup de vidéos quand j’avais entre 3 et 10 ans, et où je shoote dans le garage et dans les rues. Mes parents adoraient me filmer marquer des paniers quand j’étais enfant. Ils croyaient que je voudrai grandir pour devenir un basketteur.

Avant le début de ta carrière de basketteur professionnel à l’étranger, as-tu uniquement joué pour des équipes au Texas, Etat où tu es né ? Quel est ton parcours ? Quel est le sentiment de jouer à la maison ?
Oui, j’ai seulement joué pour des équipes au Texas. J’ai débuté au lycée avec une très bonne équipe, Lakeview Centennial HS, et j’ai participé au tournoi AAU avec les Dallas Seawolves qui ont vraiment posé mes fondations en tant que basketteur. Quand je jouais à l’AAU, j’ai beaucoup voyagé à travers les Etats-Unis en participant à différents tournois dans beaucoup d’Etats. C’était amusant et j’ai pu voir beaucoup de choses cools alors que je jouais au basket-ball. J’ai commencé à être recruté par beaucoup d’Universités de Division 1 alors que j’étais au lycée, mais j’ai décidé que je voulais jouer dans la conférence Big 12 à l’université de Texas Tech. C’est une grande université, à la fois sportivement et académiquement. J’ai obtenu trois diplômes à Texas Tech (un bachelor et deux masters). Jouer dans mon Etat natal m’a fait sentir très bien et j’ai adoré chaque étape là-bas.

Tu as joué durant cinq saisons en NCAA au lieu de quatre ans au maximum normalement. Comment cela a t-il été possible ?
J’ai joué pendant 5 ans parce que la première année où j’ai intégré la NCAA, mon pied s’est cassé. Et quand cette blessure est intervenue, j’ai reçu un avis médical pour être déclaré « redshirt », ce qui signifie que j’ai obtenu une année supplémentaire pour jouer. 

Quel genre de souvenirs conserves-tu de ces années à Texas Tech ?
J’ai beaucoup de souvenirs. Nous avons battu beaucoup d’équipes classées hautes. J’ai joué dans l’une des meilleures conférences du pays. J’ai affronté beaucoup de joueurs NBA actuels et des joueurs évoluant à l’étranger.
L’un des mes meilleurs souvenirs est quand nous avons remporté un gros match et que le terrain a été pris d’assaut par tous les fans et étudiants. Ils sont venus sur le terrain et devenaient fous. Mon dernier souvenir est quand j’ai proposé en mariage ma charmante femme Kelly Gotcher lors de mon dernier match à domicile en tant qu’athlète de dernière année. C’est devenu viral à travers le Monde.

L’année dernière, tu as débuté ta carrière en tant que basketteur pro en Europe. Ton premier contrat était en Grèce. Comment l’as-tu obtenu ? Avais-tu d’autres propositions ? Si oui, pourquoi avoir choisi Koroivos ?
J’ai eu cettre offre de Koroivos au moment parfait. J’avais quelques autres propositions, mais j’ai choisi Koroivos parce que le club évoluait dans une bonne ligue. Aussi, je savais que je pourrai apprendre beaucoup en jouant dans cette équipe. Cela m’a aidé à me développer en tant professionnel et à me familiariser avec le jeu et style de vie européen. Je savais que si je jouais bien, je pourrai gravir une marche dans ma carrière.

Comment s’est déroulé cette première saison, à la fois individuellement et collectivement, et à propos de la vie quotidienne ? As-tu eu besoin d’un temps d’adaptation ?
La première saison s’est vraiment bien déroulée. Je me suis bien ajusté à la vie quotidienne et nous avons bien géré pour atteindre les objectifs de l’équipe. Je considère que c’est une année réussie pour moi, personnellement, en raison des objectifs que je m’étais fixé moi-même et que j’ai atteint.

Depuis l’été dernier, tu joues désormais à Cholet, en France. Quelles sont les différences à propos de tout (la vie, la ville, le basket-ball, etc.)?
La vie à Cholet est géniale. J’adore ça et j’adore la France. C’est un petit peu différent de la Grèce, mais j’adore la ville et la nourriture particulièrement. Le championnat en France est très athlétique et ça joue un très bon basket. Je me suis bien ajusté et en tant qu’équipe, nous sommes en train d’obtenir notre courant et nous commençons à obtenir des victoires. Donc je suis heureux où je suis et j’adore être ici.

Tu as récemment eu un petit break en raison des matchs internationaux qualificatifs pour le championnat du Monde 2019. As-tu utilisé ce temps libre pour visiter des villes comme Paris ou d’autre pays en Europe par exemple ? Ou es-tu resté à Cholet pour te reposer et t’entraîner ?
J’ai établi que je voulais voir la Tour Eiffel, qui est quelque chose dont j’ai rêvé en étant enfant. J’ai été à Paris pour voir le lieu et aller en haut de la Tour Eiffel. C’était très amusant, j’ai vraiment apprécié. Mais l’heure de revenir à l’entraînement et de continuer à apporter des victoires à l’équipe est rapidement arrivée.

Pour conclure, quelles sont tes attentes pour cette saison ainsi que l’avenir à plus long terme ?
Mes attentes pour cette saison sont de continuer à jouer dur en tant qu’équipe. C’est aussi d’obtenir autant de victoires que possible, et je peux nous voir obtenir les playoffs en allant de l’avant. L’avenir est brillant je crois et je veux simplement rester en bonne santé et continuer à jouer à un haut niveau.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>