Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Jeep Elite : Levallois se rattrape à domicile face à la SIG

Publié par le 20 octobre 2018               
Jaron Johnson - Levallois Metropolitans

🎁 Profitez de 150€ remboursés sur votre premier pari sportif jusqu'au 14 novembre 2018 ! 💰🏀

Après avoir subi un lourd revers en début de semaine sur le parquet de Pau-Lacq-Orthez (84-69), les Levallois Metropolitans ont livré une prestation de haut vol hier soir pour faire tomber Strasbourg, qui restait sur quatre victoires consécutives.

La rencontre débutait sur une excellente dynamique pour les hommes dirigés par Freddy Fauthoux. Particulièrement adroits, les locaux alternaient entre jeu intérieur et extérieur, à l’image des pénétrations en force dans la raquette du massif pivot Yarou et des paniers primés du meneur de jeu Ukic (17-7, 5’). A la fin du premier quart-temps, les Metropolitans s’offraient déjà douze longueurs d’avance (27-15, 10’) sur leurs adversaires strasbourgeois, qui enchaînaient là un troisième match en six jours et n’arrivaient pas à suivre face la forte cadence offensive imposée par la formation francilienne. Le show se poursuivait au cours du second acte, à l’image d’un dunk « and one » spectaculaire écrasé par « Mouph » Yarou ! Les locaux continuaient de creuser progressivement l’écart devant leur public (40-21, 16’) avant un sursaut d’orgueil de la SIG Army qui allait très rapidement revenir à dix unités au tableau d’affichage (40-30, 18’) grâce à un 0-9 infligé à Levallois. Suite à un temps-mort demandé par coach Fauthoux pour stopper l’hémorragie, les locaux réagissaient à la perfection pour reprendre 16 points d’avance juste avant la mi-temps sur une nouvelle action d’éclat, cette fois-ci une claquette dunk de Jaron Johnson (46-32, 20’).
Au retour des vestiaires, l’écart de points séparant les deux équipes allait globalement se stabiliser sur le parquet du Palais des Sport Marcel Cerdan. Si l’ailier américain Rasheed Sulaimon et ses coéquipiers sont parvenus à hausser leur avantage jusqu’à 20 unités (63-43, 29’), le trou était déjà fait et les strasbourgeois résignés à repartir de la capitale française avec une défaite. Le quatrième et dernier quart-temps aura permis aux jeunes espoirs de la SIG, Ludovic Beyhurst et Quentin Goulmy, d’engranger du temps de jeu au plus haut niveau français.

Score final : 80-65 (27-15)(19-17)(17-13)(17-20)

Les marqueurs de Levallois : David Michineau (3), Jaron Johnson (13), Mouphtaou Yarou (22), Maxime Roos (2), Roko Ukic (17), Rasheed Sulaimon (9), Ekene Ibekwe (0), Julian Wright (12) et Ivan Février (2).

Entraîneur : Frédéric Fauthoux, assisté de Sacha Giffa et Guillaume Quintard

Les marqueurs de Strasbourg : Mardy Collins (7), Ludovic Beyhurst (4), Quentin Serron (5), Jeremy Nzeulie (3), Mike Green (12), Florent Piétrus (11), Nicolas Lang (9), Quentin Goulmy (4) et Ali Traoré (10).

Entraîneur : Vincent Collet, assisté de Lauriane Dolt et Neboksa Bogavac

Arbitres de la rencontre : Hughes Thepenier, Valentin Oliot et Matthieu Roux

Tandis que la SIG a rendez-vous dès mercredi prochain à Istanbul pour y affronter le Besiktas, la prochaine échéance pour les Levallois Métropolitans est fixée au lundi 29 octobre sur le terrain de la JL Bourg-en-Bresse. Une rencontre qui sera diffusée en direct sur RMC Sport 2.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>