Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Le basket-ball, un sport pas comme les autres

Publié par le 1 novembre 2018               
basket-ball

🎁 Profitez de 150€ remboursés sur votre premier pari sportif jusqu'au 14 novembre 2018 ! 💰🏀

Comparé aux autres pratiques sportives collectives les plus populaires en France et à travers le Monde, le basket-ball possède des particularités qui lui sont uniques et en font un sport à part.

Pour commencer, la balle orange se différencie de ses sports concurrents dans l’Hexagone tels que le foot, le hand, le rugby et le volley du fait qu’il s’agit d’un sport aérien, spectaculaire. A travers ses dunks, trois-points, crossovers et autres contres, le basket fait rêver ses pratiquants ainsi que spectateurs, et génère pour cette raison une vraie passion que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs (ou d’une manière différente). Le basket-ball est réputé comme étant un sport élégant, où les contacts sont autorisés selon leur intensité et dans la limite du respect des règles du jeu.

Il existe également toute une culture autour du basket-ball et notamment du basket américain. Sans faire de stéréotype, le style vestimentaire des basketteurs se différencie très souvent des sportifs des autres pratiques. De même, leurs goûts musicaux sont particulièrement tournés vers le hip-hop et le rap, dont les influences sont américaines.

Le basket-ball est aussi certainement le sport collectif le plus individuel qui existe. Effectivement, on retrouve des compétitions des 1 vs 1 qui sont organisées à travers le Monde. Pour s’entraîner, un basketteur n’a pas besoin de coéquipier, uniquement un ballon et un panier sont nécessaires. Contrairement au foot et hand, le basket n’a pas de gardien de but dont le rôle est de contester les tirs. De même, contrairement à un volleyeur, un basketteur n’a pas besoin de faire une passe à un coéquipier pour marquer des points.

Si l’on continue de comparer le basket avec le foot, le handball ou le volley, on constate que le meilleur championnat au Monde (la NBA) ne se déroule pas sur le territoire européen mais nord-américain. A l’instar du ballon rond qui possède la Ligue des Champions (C1) et la Ligue Europa en Europe, la balle orange présente elle aussi des compétitions européennes : l’Euroleague (C1), l’Eurocup (C2), la Ligue des Champions (C2 bis) et la FIBA Europe Cup (C3). L’Euroleague tend à imiter le système américain à travers la mise en place d’une ligue semi-fermée qui pourrait bien devenir totalement fermée dans les années à venir. Alors que dans les compétitions européennes de clubs dans le football ou le volley-ball par exemple, les résultats sportifs dans les championnats nationaux prévalent sur les licences accordées sur plusieurs saisons ou les « wildcards » (= invitations sur dossier) au moment de constituer les équipes participantes à la C1. En outre, en basket-ball, deux entités s’opposent et se concurrencent dans l’organisation des compétitions européennes de clubs, à savoir la FIBA (Fédération Internationale de Basket) et la ECA (entité privée qui gère l’Euroleague et l’Eurocup). Ce conflit est un cas unique dans l’univers du sport professionnel…

Enfin, au niveau des compétitions internationales, par rapport aux sélections nationales, une nation archi-domine la pratique comparé aux autres : les Etats-Unis règnent sur le Monde dans toutes les catégories d’âge, aussi bien chez les hommes que les femmes. Depuis 2008, Team USA enchaîne les médailles d’Or lors des différents championnats du Monde et Jeux Olympiques. Même s’ils leur arrivent parfois de perdre, à l’image de la défaite des U19 en demi-finale du Mondial 2017 face à leurs voisins canadiens, les américains et américaines dominent assez nettement le Monde de la balle orange lorsqu’ils alignent leur meilleur effectif. Dans aucun autre sport majeur mondial, on ne constate une domination pareil d’une nation. De plus, contrairement au foot par exemple où les joueurs convoqués de chaque nation ont l’obligation d’honorer leur sélection sous peine d’amendes financières et autres sanctions, le basket doit souvent faire face à de nombreux forfaits liés à la puissance de la NBA ainsi que de l’Euroleague, qui refusent régulièrement de libérer leurs athlètes.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>