Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Leaders Cup 2018 : Qui soulèvera le trophée chez Mickey ?

Publié par le 4 janvier 2018               
7867a1dd19ebce9c573302ef21f15029

Image

Pour la sixième année consécutive, les playoffs de mi-saison du championnat de France Pro A vont se dérouler sur le site du célèbre parc d’attractions Disneyland Paris. Double tenante du titre, l’AS Monaco remettra sa couronne en jeu et tentera d’accomplir un triplé historique. Dans l’Histoire de cette épreuve autrefois nommée Semaine des As ou encore Tournoi des As, seul l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez a réussi à s’imposer trois fois de rang sans concéder la moindre défaite. C’était au début des années 1990 (de 1991 à 1993 plus précisément). A l’heure d’écrire ses lignes, l’intégralité des huit candidats qui participeront à l’édition 2018 de cette mini-compétition à élimination directe (et qui se déroula sur trois jours au mois de février) ne sont pas encore connus sachant que chaque club doit encore disputer au moins deux journées de championnat avant de conclure la phase aller de la saison régulière. Faisons tout de même le point sur les cinq favoris les plus crédibles et susceptibles de remporter le deuxième titre collectif mis en jeu de la saison par la LNB (après le trophée des champions). Amateurs de basket français, vous pouvez effectuer vos pronostics sur la plateforme suivante, qui figure parmi les meilleurs sites de paris sportifs de la toile.

AS Monaco


On ne présente plus la Roca Team, dont l’ascension a été fulgurante et exceptionnelle au cours des dernières années ! Encore en Nationale 1 (troisième division française) en 2014, la formation désormais coachée par le monténégrin Zvezdan Mitrović réalise une excellente première moitié de saison. Et ce, tant sur le plan national (12 succès pour 3 revers en Pro A) qu’international (invaincu en BCL après neuf matchs). Surtout, depuis l’ajout dans leur rang de l’américain DJ Cooper (MVP de Pro A en titre), les monégasques n’ont plus perdu. Favorite pour sa propre succession, l’ASM devra néanmoins gérer au mieux la fatigue générée avec l’enchaînement des parties disputées à haute intensité. Pour emporter le titre à la Leaders Cup, il faut effectivement gagner trois matchs en trois jours face à des adversaires appartenant au Top 8 du championnat…

SIG Strasbourg

Finalistes malheureux des cinq dernières finales de Pro A, les Strasbourgeois dirigés par Vincent Collet (qui est également le coach de l’équipe de France masculine) mettent tout en oeuvre pour que la roue finisse par tourner cette année. Pour se faire, la formation alsacienne a recruté des joueurs référencés en France et en Europe, à l’image de David Logan, Miro Bilan, Louis Labeyrie et le dernier ajout Damien Inglis pour ne citer qu’eux. Effectivement, la SIG a également recomposé la traction arrière de Monaco de la saison passée en réunissant Dee Bost et Zack Wright ! Strasbourg dispose donc largement des moyens pour s’imposer à Disneyland le mois prochain.

Limoges CSP

Co-dauphins du leader monégasque après avoir empoché six victoires de rang, les Limougeauds présentent un effectif et une alchimie qui peuvent leur permettre de soulever leur premier trophée de la saison le 18 février prochain. Egalement qualifié pour le Top 16 de l’Eurocup (mais éliminé de la coupe de France), le CSP pourra, en revanche, difficilement performer sur tout les tableaux. A l’heure de disputer la Leaders Cup, Mam Jaiteh et ses coéquipiers auront probablement employé beaucoup d’énergie pour tenter d’accrocher une qualification en quart de finale de la C2 européenne.

Asvel Lyon-Villeurbanne

Malgré un recrutement luxueux et donc logiquement ambitieux, le champion de France Pro A 2016 n’a pas lancé sa saison comme espéré. Très fébrile à l’extérieur de ses bases en championnat (une victoire seulement en six rencontres disputées), le club présidé par la star Tony Parker va devoir monter en puissance dans les semaines à venir pour hausser sa position en première partie de tableau du classement général. Aussi, à l’instar du Limoges CSP, les Villeurbannais sont toujours en course en Eurocup et s’y sont fixés des objectifs élevés, donc il sera intéressant de voir s’ils seront capables de tenir la distance. Surtout qu’ils n’auront pas pu profiter de la trêve hivernale en Pro A pour se reposer…

Le Mans Sarthe Basket

Avec Strasbourg et Bourg-en-Bresse, le MSB est l’une des trois rares formations à avoir réussi à faire tomber Monaco cette saison. Seule équipe invaincue du championnat après six journées, Le Mans a logiquement fini par craquer et a ainsi concédé plusieurs défaites depuis. Actuellement co-dauphin de Pro A aux côtés du Limoges CSP, la formation sarthoise reste une valeur sûre de la compétition et pourra sans aucun doute jouer le rôle du poil à gratter en Leaders Cup si elle parvient à se hisser dans le dernier carré de l’événement.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>