Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

NCAA : Le français Joël Ayayi déclaré « redshirt » pour la saison 2017/2018

Publié par le 3 décembre 2017               
Joel Ayayi - Centre Fédéral

Le combo guard français ne disputera pas le moindre match officiel dans le championnat universitaire américain cette saison.

En âge d’être encore au lycée, le jeune frenchy Joël Ayayi (1m93, 17 ans) a rejoint les Etats-Unis l’été dernier et plus précisément l’Université de Gonzaga, localisée à Spokane, tournant ainsi le dos à une éventuelle dernière année d’éligibilité au Centre Fédéral en Nationale 1, ou encore aux clubs professionnels français. Ayant le potentiel de devenir un futur joueur NBA, le frère de la basketteuse professionnelle Valériane Ayayi compilait 4.8 points, 2.8 rebonds et 2.5 passes décisives en 22 minutes de temps de jeu en moyenne par rencontre la saison passée au troisième échelon national et possède un an d’avance académiquement par rapport aux élèves « normaux » de sa génération (2000). Encore frêle physiquement et disposant d’une forte concurrence à son poste de jeu, le vainqueur de la dernière édition de l’Euroleague juniors ne sera finalement pas aligné en compétition officielle avec les Bulldogs (surnom de l’équipe de basket de Gonzaga) durant l’intégralité de la saison en cours. Ayant révélé la nouvelle sur le site internet Basket USA, le principal intéressé a effectivement indiqué posséder le statut spécifique de « redshirt », lui permettant notamment de s’entraîner au quotidien avec l’équipe première de l’Université et d’en être membre sans être en mesure néanmoins de prendre part aux oppositions entre les facs. Sportivement, sa saison actuelle ne sera donc pas prise en compte dans le calcul de ses quatre années d’éligibilité en NCAA. Ainsi, à travers ce processus, Ayayi pourra évoluer dans le championnat universitaire américain jusqu’au terme de l’exercice 2021/2022. Pour rappel, finaliste malheureux du prestigieux Final Four la saison passée, l’université de Gonzaga possède un autre français dans ses rangs en la personne de Killian Tillie, et a en partie formé des basketteurs français professionnels retraités et actuels tels que Ronny Turiaf, Mathis Keita ou encore Guy Landry Edi.

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>