Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

NM1 J1 : La Bretagne en force

Publié par le 19 septembre 2016               
img_0463

Les quatre clubs bretons en lice dans la troisième division française, à savoir Lorient, Vitré, Quimper et Rennes, se sont tous imposés ce week-end à l’occasion de la première journée de championnat.

Cep Lorient – GET Vosges : 85-83

Suite à un début de match canon sous l’impulsion de la doublette Destin Damachoua/Jared Newson qui scorait à tout va (10 points chacun à la fin du premier quart-temps), les Lorientais s’offraient rapidement un avantage conséquent au tableau d’affichage. Ayant menés au score jusqu’à 18 points d’avance en première mi-temps, les hommes coachés par Philippe Maucourant ont complètement manqué de lucidité au cours des cinq dernières minutes du temps règlementaire. Intenable en attaque, Ibrahima Sidibé en profitait pour permettre au GET Vosges de recoller à la marque. L’ancien espoir d’Orléans inscrivait 8 points consécutifs à l’entame du money-time avant que son coéquipier Masse Doumbe n’égalise à 76 partout suite à un improbable 11-0 infligé aux locaux. En prolongation, les deux équipes se livraient un magnifique duel, qui s’est joué à une possession. Le capitaine lorientais Jason Bach prenait ses responsabilités et inscrivait notamment le shoot pour offrir un point d’avance à son équipe, qui réalisait sur l’action suivante le stop défensif nécessaire pour l’emporter.

Cep Lorient : Destin Damachoua (17), Sylvain Sautier (6), Leon Alexander (3), Mathieu Bigote (3), Clément Faroux (7), Jared Newson (22), Jason Bach (19), Raphaël Giaimo (8), Christophe Sigiscar (n’a pas joué) et Valentin Amice (n’a pas joué).

GET Vosges : Ulysse Adjagba (3), Ibrahima Sidibe (18), Loic Gigant (8), Masse Doumbe (12), Guillaume Boucard (0), Steven Ricard (16), Malcom Gountas (6), Slobodan Ocokoljic (11), Alexis Thomas (0) et Kyle Tresnak (9).

UBCM Chartres – Angers BC : 78-62

Propulsé par son cinq majeur, Chartres creusait l’écart dans le second quart-temps pour mener de 9 unités à la mi-temps. Mais la formation angevine, guidée par son meneur Hugo Suhard, réagissait au retour des vestiaires et avait recollé au tableau d’affichage au terme du troisième acte (50-48, 30’). Alors que les locaux ne menaient que de 5 points à 5 minutes du terme de la partie, l’américain Jonathan Mitchell prenait les choses en mains pour faire la différence et offrir à l’UBCM sa première victoire de la saison devant son public.

Chartres : Harry Disy (13), Jonathan Mitchell (22), Damien Pistre (13), Olivier Romain (10), Mantas Ruikis (13), Patrick Clerence (2), Abou Diallo (1), Gautier Lemon (0) et Rosaire Malonga (4).

Angers : Auston Calhoun (8), Jérémie Douillet (9), Anis Gabsi (7), Hugo Suhard (20), Rokas Uzas (10), Maxime Djo Ebala (2), Montel James (0), Etienne Joumard (0) et Thibaut Lonzième (6).

BC Orchies – Ujap Quimper : 67-85

En déplacement dans le Nord, les bretons de l’Ujap Quimper étaient toujours privés du pivot Vyacheslav Bobrov, retenu en sélection nationale ukrainienne. Et face à un candidat sérieux souhaitant effectuer un retour en Pro B au plus vite, les joueurs coachés par l’ancien international Laurent Foirest ont impressionné. Opposée à une équipe locale plutôt maladroite aux tirs et au jeu collectif pas encore huilé comme il le faudrait (dû à un renouvellement important de l’effectif combiné à un recrutement estival tardif), la formation quimpéroise a pris les commandes de la partie dès le premier quart-temps (15-26, 10’) avant de continuer à creuser un peu plus l’écart puis de contrôler sa large avance au cours de l’ultime acte.

Orchies : Souarata Cissé (3), Neiko Hunter (9), Zarko Zakocevic (4), Benjamin Smith (12), Joffrey Verbeke (7), Chrislain Cairo (4), Moustapha Diop (2), Hugo Dumortier (11), Gauthier Pad (n’a pas joué) et Anthony Racine (15).

Quimper : Jahsha Bluntt (11), Maxime Choplin (7), Fabien Herard (7), Kevin Mondesir (15), Mathieu Tensorer (12), Dwight Burke (9), Marc-Antoine Hello (4), Thomas Prost (6) et Ralph Temgoua (14).

Andrézieux – Caen Basket Calvados : 71-82

En déplacement chez le promu Andrézien-Bouthéonnais, les Caennais se sont imposés sans trop de difficulté malgré un effectif diminué en raison des forfaits de Camille Eleka, d’Etienne Plateau et de Richie Gordon. Malgré l’absence dans la peinture du pivot américain titulaire, Moustapha Diarra (14 points et 13 rebonds) et Darko Cohadarevic (10 points, 12 rebonds et 5 passes décisives) ont particulièrement assuré en faveur de la formation normande, qui a mené au score tout au long de la partie. En face, l’intérieur Nemanja Kovanusic, pour sa découverte de la division après deux ans passés en NM2 à Pornic, a été énorme (23 points et 7 rebonds pour 26 d’évaluation en 18 minutes) et a permis à sa nouvelle équipe d’éviter une lourde défaite.

Andrézieux : Bastien Tardy (2), Yassine Bassine (11), Regis Aubry (2), Jerrold Brooks III (16), Theo Ben Aissou (2), Stéphane Neri (6), Nemanja Kovanusic (23), Loic Piotrowski (0), Perris Blackwell (4) et Christnel Jean-François (5).

CBC : Sébastien Cape (12), Simon Charles (0), Bryan Coudray (0), Bryson Pope (15), Eddy Djedje (7), Moustapha Diarra (14), B.J. Monteiro (20), Darko Cohadarevic (10) et Thomas Cornely (4).

Souffel BC – Union Tarbes-Lourdes : 85-81

Relégué de Pro B avec un effectif presque totalement reconstruit durant l’intersaison, Souffel a imposé sa loi à domicile après avoir longtemps été malmené par ses adversaires. A -14 au tableau d’affichage au cours du troisième quart-temps, la formation alsacienne a infligé un 12-0 à Ludovic Vaty (17 points, 6 rebonds et 4 passes décisives) et ses coéquipiers en 3 minutes et 30 secondes pour conclure la période, avant de poursuivre sur sa lancée et inverser la tendance dans le quatrième acte (81-74, 36’). Quel retournement de situation ! L’UTLPB trouvaient les ressources nécessaires pour égaliser dans la dernière minute, juste avant que la gâchette Julien Delmas (17 points à 5/8 à 3-pts en 16 minutes) fasse basculer la balance derrière l’arc à 37 secondes du terme.

Souffel : Frédéric Minet (5), Julien Delmas (17), Giedrus Staniulus (16), Valentin Correia (5), Daniel Lamadji (n’a pas joué), Fabien Ateba (10), Fabyon Harris (8), Elesson Mendy (9), Ruphin Kayembe (13) et Adam El Ghazi (2).

UTLPB : Akeem Ellis (19), Fabien Bondron (4), Xane D’Almeida (0), Florian Lesca (20), Eric Bosc (10), Arnaud Imhoff (5), Adrien Thimon (0), Ludovic Vaty (17), Brian Freeman (2) et Denys Noskov (4).

Saint-Vallier BD – Rueil AC : 80-77

Finaliste malheureux de la finale du dernier Final Four de NM1, Saint-Vallier a entamé sa saison sur une victoire. Après un excellent début de match (31-18 à la fin du premier quart-temps) et alors qu’ils dominaient largement à l’approche de la mi-temps (49-30, 19’), les locaux se sont vus rattraper de manière improbable au retour des vestiaires par la formation francilienne, qui s’offrait même 4 unités d’avance au tableau d’affichage au cours de l’ultime acte (66-70, 34’) ! Mais le STV se reprenait, porté par son américain Steffon Bradford (26 points à 11/15 aux tirs et 9 rebonds pour 30 d’évaluation). A noter que pour son retour au RAC, Karim Gourari s’est montré très efficace (10 points, 13 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 18 d’évaluation).

Saint-Vallier : Théo Lefebvre (7), Omar Strong (0), Romain Grégoire (4), Parfait Njiba (3), Jesse Delhomme (17), Sade Aded Hussein (18), Vincent Ateba (3), Jean-Dieudonné Biog (2) et Steffon Bradford (26).

Rueil : William Felder Jr (8), Ronald Anderson Jr (6), Jeremy Bichard (2), Dejan Sencanski (9), Lamine Sambe (23), Sophiane Rafai (13), Yohan Solle (4), Guillaume Daurces (2) et Karim Gourari (10).

SAP Vaucluse – Vitré Aurore : 63-68

Les deux équipes ont livré une rencontre équilibrée tout au long de la partie. Le SAP Vaucluse, avec son meneur américain Deremy Geiger aligné sur le parquet durant l’intégralité de la rencontre, a remporté le premier quart-temps (22-18, 10’). Vitré a ensuite pris l’avantage au terme du deuxième acte, conclu sur un petit score (28-29 à la mi-temps). Puis l’égalité était parfaite au moment de disputer le quatrième et dernier quart-temps. Comme un symbole, le capitaine vitréen Guillaume Mérie, auteur d’un horrible 0/8 aux shoots lors du match, s’offrait un 6/6 sur la ligne de réparation durant les 43 ultimes secondes de jeu pour sceller au finish le succès des siens. De son côté, le shooteur lithuanien Darius Tarvydas s’est lui aussi troué aux tirs (3/16 dont 1/10 derrière l’arc) et sa performance a sans aucun doute coûté la victoire à son équipe.

SAP Vaucluse : Ricardo Alliman (14), Deremy Geiger (18), Daye Kaba (9), Cheick Soumaoro (4), Darius Tarvydas (9), Mourad Benkloua (5), Tom Foucault (2), Dylan Gana (0), Rafael Lopez (2) et Brice Piérard (n’a pas joué).

Vitré Aurore : Antoine Belkessa (7), Guillaume Merie (6), Slobodan Pejovic (13), Desmond Quincy-Jones (12), Aleksandar Radulovic (18), Maxence Claveau (0), Simon Cretaux (0), Sreten Knezevic (7) et Yann Siegwarth (5).

Centre Fédéral – Gries-Oberhoffen BC : 52-63

Les jeunes U18 du Centre Fédéral ne sont pas passés très loin de l’exploit samedi soir. Ayant remportés qu’une seule rencontre en NM1 à l’occasion des quatre dernières saisons, les pensionnaires de l’Insep pointaient devant au tableau d’affichage à la mi-temps (38-32) face à Gries, sacré champion de France NM2 en juin dernier au terme des playoffs d’accession à la Nationale 1. Les seulement 14 points inscrits au cumulé en deuxième mi-temps (8 dans le troisième quart-temps et 6 dans le quatrième acte) leur auront été fatales face à une équipe composée d’adultes et donc de joueurs plus expérimentés et physiques.

CCFF : Joël Ayayi (4), Yves Pons (6), Thimotée Bazille (10), Ivan Fevrier (14), Yannik Blanc (8), Yohan Choupas (0), Marko Coudreau (0), Théo Maledon (4), Nicolas Dorez (6) et Sya Plaucoste (0).

GOBC : Ahmed Doumbia (15), Roman Mackowiak (5), Orion Outerbridge (0), Nemanja Stankovic (6), Daryl Woodmore Jr (6), Glenn Duro (12), Tommy Ghezala (11), Léo Maginot (4), Bosko Majstorovic (0) et Crouc Mendy (4).

Union Rennes Basket 35 – Challans : 96-73

A l’instar de leurs voisins lorientais, les Rennais se sont offerts un baptême de feu pour leur retour en Nationale 1, trois ans après avoir effectué un aller-retour direct dans la troisième division française. Guidé par son trio d’étrangers Vukan Zivkovic/Anthony Hill/Daviin Davis, auteur à eux trois de plus de la moitié des points rennais (58/96), l’URB35 s’est imposé avec la manière face à un adversaire solide, candidat pour les playoffs et ayant effectué une pré-saison convaincante durant les matchs amicaux.

Rennes : Ludovic Negrobar (9), Dylan Cham (3), Vukan Zivkovic (17), Joffrey Sclear (2), Kabir Pene (14), Saïd Ben Driss (4), Johan Rathieuville (6), Anthony Hill (20) et Daviin Davis (21)

Challans : Antoine Dudit (0), Ibrahim Saounera (15), Jason Jones (0), Matthew Gibson (4), Dominique Gentil (8), Demarco Cox (14), Emmanuel Monceau (6), Djordje Petrovic (14), Olivier Gouez (1) et Benjamin Thomas (11).

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>