Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Pro A : Le 5 majeur des jeunes qui vont performer en 2016/2017

Publié par le 18 octobre 2016               
5-majeur-jeunes

Image

Ils ont 21 ans ou moins, sont encore en âge d’être drafté et joueront certainement en NBA un jour ainsi qu’en équipe de France A. Voici cinq jeunes français qui vont tout exploser cette saison en Pro A. Un cinq majeur 100% JFL !

1. Frank Ntilikina (1m93, 18 ans)

Frank Ntilikina

C’est le plus jeune de la bande mais peut être le plus talentueux. Comme Tony Parker, cette pépite évolue au poste de meneur de jeu et est née en Belgique. A l’instar de la star des Bleus, il a aussi remporté un titre de champion d’Europe en jeunes avec sa génération. Scruté par de nombreuses franchises NBA, le natif d’Ixelles pourrait être sélectionné dans le Top 5 de la prochaine draft. Un record dans l’Histoire pour un basketteur français ! Lancé l’an dernier en Euroleague et en Pro A par Vincent Collet, Ntilikina aura un vrai rôle à jouer cette année avec Strasbourg derrière le micro poste 1 américain Erving Walker (1m73). Le week-end dernier, à l’occasion du Portel, il a même été titularisé à sa place !

2. Isaïa Cordinier (1m96, 20 ans)

capture-decran-2016-10-15-a-11-46-47

L’arrière Isaïa Cordinier veut prouver cette année qu’il peut dominer en Pro A avant de rejoindre les Atlanta Hawks, la franchise américaine qui l’a choisi au second tour de la draft en juin dernier. Une sélection qui a fait de lui le premier basketteur français de l’Histoire à être drafté en NBA en provenance de Pro B. De retour cette saison aux Sharks Antibes, son club formateur avec qui il a atteint la finale du Trophée du Futur en 2014, cet athlète extraordinaire a clairement un potentiel All-Star LNB. Lors de son premier match à domicile cette saison, Cordinier a été flamboyant avec 17 points marqués dont deux dunks et quatre paniers longue distance.

3. Axel Bouteille (2m00, 21 ans)

{D7686058-97C6-48B1-B9B9-196C48A69F9A}flexible-2

Grand oublié du Top 10 du quotidien L’Equipe qui a classé les dix meilleurs jeunes potentiels du championnat, Axel Bouteille est pourtant une référence à son poste parmi les jeunes joueurs de Pro A et Pro B confondus. Sacré haut la main MVP de la saison régulière Espoirs en 2014 à seulement 19 ans, ce fils d’un ancien basketteur professionnel a tout raflé chez les jeunes (double champion de France cadets, champion de France Espoirs et vainqueur du Trophée du Futur) et a depuis connu deux saisons pleines dans l’élite du basket français avec son club formateur : l’Elan Chalon-sur-Saône. Deux années durant lesquelles il a déjà prouvé des choses en Pro A mais aussi en coupe d’Europe. Son avenir se dessine certainement en dehors de nos contrées, en NBA ou en Euroleague.

4. Petr Cornelie (2m11, 21 ans)

Petr Cornelie - Le Mans

Ayant manqué le début de saison en raison d’une fracture du sternum, Petr Cornelie voudra conforter cette année son statut acquis la saison passée en Pro A. Déjà passé de 3.9 points en 16 minutes à 9.5 points en 19 minutes de temps de jeu en moyenne par match entre les exercices 2014/2015 et 2015/2016, cet ailier-fort fraîchement drafté devrait être encore plus responsabilisé par Erman Kunter au sein de l’effectif du Mans Sarthe Basket. Ses performances l’été dernier en Summer League NBA avec les Denver Nuggets ont été convaincantes et il ne fait nul doute qu’il rejoindra la grande ligue américaine à moyen terme.

5. Mathias Lessort (2m05, 21 ans)

Mathias Lessort

Coéquipier de longue date d’Axel Bouteille à l’Elan Chalon et doublure l’an dernier en Bourgogne de l’américain Devin Booker, élu MVP de la saison, Mathias Lessort s’éclate à Nanterre depuis la rentrée en tant que titulaire sous les ordres de Pascal Donnadieu. Ce pivot de petite taille fait parler sa puissance et son explosivité dans la peinture pour dominer ses adversaires. La saison passée, le frère de Grégory (basketteur en Pro B à Vichy-Clermont) a réalisé une performance monumentale face au mastodonte Monaco : 28 points, 15 rebonds, 3 interceptions, 2 contres et 2 passes décisives pour 42 d’évaluation en seulement 28 minutes passées sur le parquet. Il sera automatiquement éligible à la draft NBA en juin 2017.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>