Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Quel avenir pour Merveille Muninga, rebondeur n°1 du championnat Espoirs ?

Publié par le 18 mai 2018               
merveille muninga (Limoges)

🎁 Profitez de 150€ remboursés sur votre premier pari sportif jusqu'au 14 novembre 2018 ! 💰🏀

Joueur majeur du championnat de France Espoirs cette saison, l’intérieur congolais Merveille Muninga (2m05, 21 ans) va quitter le centre de formation du Limoges CSP durant la période estivale pour lancer sa carrière de basketteur professionnel.

Au terme de sa troisième saison disputée dans l’Hexagone, l’ancien pensionnaire de la PJB Academy de Goma tire un bilan satisfaisant de son expérience française. « Après une première année à Antibes, j’ai rencontré le coach Mehdy Mary qui m’a beaucoup aidé à progresser au quotidien au cours de mes deux saisons passées à Limoges. Lors de ma première saison au CSP, en 2016/2017, je n’ai pas eu beaucoup de responsabilités car il y avait pleins de leaders dans l’équipe. Mais cette année, j’ai vraiment pris la responsabilité de l’équipe au niveau des rebonds, de la défense et de l’attaque », indique celui qui était le meilleur marqueur (15.2 points) et rebondeur (10.4 rebonds) de la jeune formation limougeaude cette saison tout en disposant seulement du cinquième plus gros temps de jeu de l’équipe (26.8 minutes). Il est d’ailleurs le seul joueur du championnat Espoirs à avoir compilé un « double-double » en moyenne par match, ainsi qu’un double « double-double » (à savoir plus de 20 unités compilées dans deux unités statistiques différentes) lors d’une unique rencontre. Cette performance individuelle exceptionnelle a été réalisée le 2 décembre 2017 sur le parquet de Nanterre. Devant un parterre de scouts NBA, le natif de Kinshasa a fait grimper en flèche la hype autour de lui en alignant 24 points et 23 rebonds (voir vidéo ci-dessous) en 30 minutes passées sur le terrain.

Et ce, plusieurs semaines après avoir individuellement tenu tête (avec 17 points et 7 rebonds) à des intérieurs aguerris en Pro A lors d’un match officiel de coupe de France disputé avec les espoirs limougeauds à Poitiers. Forcément, les agents sportifs se sont bousculés à sa rencontre dans les jours suivants pour tenter de le signer dans leur écurie. En vain…
« Au début, après ces performances, beaucoup de gens parlaient de moi. Quelques jours après le match que j’ai joué face aux pros de Hyères-Toulon, des agents sont venus me parler pour me proposer des choses. Mais je garde toujours les pieds sur terre. Je sais ce que je veux donc je ne me suis pas pris la tête et suis resté attentif sur mes objectifs », explique Merveille, qui a atteint cette année la plupart de ses ambitions fixées en début de saison. « Individuellement, mon objectif était de terminer la compétition en étant meilleur rebondeur du championnat, ce qui a été réalisé, et d’amener mon équipe au trophée du futur. Malheureusement, on n’a pas réussi à concrétiser cette ambition collective. J’ai toujours essayé de faire de mon mieux pour aider l’équipe et je trouve que j’ai beaucoup progressé. Je suis vraiment content de ma saison », analyse t-il.

Sa saison et celle de l’équipe espoirs du Limoges CSP aurait néanmoins être encore plus belle si les pépins physiques, qui lui ont fait manquer huit matchs de championnat, l’avaient laissé tranquille. « J’ai eu quelques soucis au niveau des genoux, du dos puis dernièrement des chevilles. J’ai manqué quatre des cinq derniers matchs de la compétition, tout en ayant participé à l’ultime match en étant blessé. C’était important pour moi de le jouer car si l’on gagnait, on se qualifiait pour le trophée du futur. Dommage pour nous… » poursuit Muninga, dont l’exercice 2017/2018 n’est pas terminé pour autant. De nouveau convoqué en sélection nationale du Congo, comme cela avait déjà été le cas pour la fenêtre internationale de février (blessé, il avait finalement dû déclarer forfait), ce pivot pouvant se décaler au poste 4 devrait cette fois-ci pouvoir honorer sa pré-sélection avec son pays au début de l’été. « J’ai reçu ma convocation et le coach de l’équipe m’a appelé. Le stage commence le 2 juin. La compétition se déroule en Egypte du 29 juin au 2 juillet. Trois semaines de préparation en Tunisie sont au programme. Je vais connaitre ma première sélection en équipe nationale, ça me fait vraiment plaisir d’être sélectionné pour disputer les qualifications pour la coupe du Monde. Je vais gagner beaucoup d’expérience en affrontant des joueurs plus âgés et expérimentés que moi. C’est vraiment intéressant pour moi et ma progression ».

En attendant cette échéance qui approche à grands pas, Merveille Muninga continue de s’entretenir physiquement à Limoges. Tout en réfléchissant à sa future destination quant à la rentrée 2018/2019. « Il y a différentes possibilités parmi la Pro B, la deuxième division espagnole, la première division belge ou encore la G-League. Ce sont les options que je privilégie pour l’instant », conclut-il.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>