Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Quel regard portent les « fans » américains sur le basket international ?

Publié par le 28 février 2018               
basket international

Image

Aux Etats-Unis, pays où est né le basket-ball et où les meilleurs basketteurs de la planète évoluent au quotidien, la population lambda semble globalement avoir tendance à ne pas prêter attention et/ou sous-estimer les championnats étrangers malgré une internationalisation évidente de la NBA, qui ne peut plus uniquement se contenter de ses joueurs locaux pour rester la meilleure ligue de basket au Monde et engranger des millions de dollars de recettes.

Quoi de mieux qu’interroger un basketteur américain ayant évolué sur plusieurs continents (dont l’Europe) pour obtenir un avis de qualité sur le sujet ?

« Aux USA, il n’y a aucun intérêt pour le basket à l’étranger. Un joueur venant d’Europe comme Teodosic qui signe dans une équipe NBA, en l’occurence aux Clippers, les gens à Los Angeles se demandent qui est ce gars. Ils vont probablement regarder des highlights mais ils ne savent pas vraiment à quel point il est bon et ce qu’il a accompli dans sa carrière. C’est difficile de faire prendre conscience de ça aux individus aux Etats-Unis. De même, les gens ne prêtent pas attention aux performances des américains évoluant en Europe. Ils ne savent pas qui ils sont et où ils jouent. Pourtant, il y a de très bons joueurs en Europe. Aussi, il y a plusieurs basketteurs NBA qui sont venus jouer en Europe et qui n’ont pas été bons comme Brandon Jennings et MarShon Brooks en Italie par exemple. Le basket aux Etats-Unis et en Europe sont deux jeux différents, les règles sont différentes. Les gens aux USA sont arrogants, on pense que les Etats-Unis sont les meilleurs dans tout. On dit que si tu joues là-bas, à l’étranger, tu n’es pas bon. Il faut changer cette mentalité. Mais il est très difficile de rapprocher ces deux mondes cependant parce que la population américaine s’en fiche simplement. Elle ne jure que par la NBA. C’est triste, mais la culture américaine est comme ça, on ne pense qu’à notre pays. On a été éduqué de cette façon depuis tout petit, notamment à l’école. Moi-même, avant de venir jouer en Europe, je ne connaissais rien de ce continent. J’ai encore beaucoup à apprendre mais mon esprit s’est ouvert. Je pense néanmoins que dans 5 ou 10 ans, la NBA et l’Euroleague vont fusionner. Je ne dis pas que les Lakers affronteront le Fenerbahce, mais qu’il y aura un match NBA et Euroleague dans une seule et même arena lors d’une même soirée, à l’image des Global Games à Londres. Ca aiderait à apporter plus d’attention au basket international mais ça va demander énormément de temps avant que la population américaine commence à s’y intéresser. »

Bien que le basket international soit de plus en plus respecté par les spécialistes américains de la balle orange, notamment depuis l’émergence au début des années 2000 des légendes européennes encore en activité que constituent Dirk Nowitzki, Pau Gasol ou encore Tony Parker, et des échecs de Team USA en compétition officielle (6ème au championnat du Monde 2002 à Indianapolis, 3ème aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004 et 3ème au championnat du Monde 2006 organisé au Japon), les compétitions et clubs extérieurs à la NBA sont donc encore loin d’avoir acquis ne serait-ce q’un niveau intermédiaire de notoriété…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>