L'encyclopédie du basket se trouve sur wiki-basket.com ! Augmentez votre notoriété en y créant votre profil !

SwaggyP for MVP – Episode 1

Publié par le 15 mars 2017               
young-okc

Hebergeur d'image

Cette année, il semble que la NBA ait fait dans le neuf ! Collant aux modèles d’autres organisations mondiales comme la FIA, elle remettra les récompenses individuelles lors d’une cérémonie post-finals. Si la plupart des trophées seront déjà connus, il est fort probable que la statuette du MVP de la saison ne connaisse son vainqueur que ce soir de juin. D’ici là, bon courage aux votants !

Partons du postulat suivant : je décide d’écarter de la bataille finale le nain de Boston, le meneur de la meilleure équipe de la Ligue des derniers mois et même le King. Sans parler des pétards mouillés comme DeRozan, des blessés comme Durant ou encore des néo-équipiers modèles à la saison sursolide comme Curry.

Isaiah Thomas, dont le talent s’écarte exponentiellement de sa taille depuis Noël, ne me parait pas pouvoir apparaitre dans le vaisselier près de la timbale. Quatrième, voir sur la boîte si les journalistes changent leur mode de choix, mais pas plus haut. On attendait les C’s dans les sneakers des Cavs cette saison avec leur collectif rodé de manière rêvée, avec l’arrivée d’Horford et une fin d’exercice dernier en boulet de canon. Et, malgré des performances extraordinaires du Petit Vert, l’équipe et le maïs n’ont pas step-up comme attendu et se battent pour conserver leur avance sur Washington, Toronto et même Atlanta. Avec cette réalité et les monstres à côté, il ne sera pas MVP.

John Wall, meneur le plus complet des deux côtés du parquet, leader de la meilleure équipe depuis le All-Star Break et deuxième meilleur passeur de la NBA, semble lui voué à n’être nominé qu’en dehors du top 5. Alors très clairement, ce joueur est monstrueux et avec son meilleur ennemi du back-court, ils se sont rapprochés du niveau des splash-brothers (certes désormais accompagnés de Durantula) et c’est à souligner. Dans son sillage, les colocs de Trump ont fait disparaître les Raptors et fondent sur Boston pour devenir la seconde force de la conférence. Avec un banc renforcé, nous sommes en droit d’imaginer un beau parcours des sorciers en playoffs cette année. Enfin « beau parcours », jusqu’en finale de conférence quoi ! Après un début de saison bien pérave, Jean Mur est parti de trop loin pour espérer ramasser la statut. Avec cette réalité et les monstres à côté, il ne sera pas MVP.

LeBron James ou le cas épineux du meilleur joueur du monde. Vous savez, chez les pousses-cailloux, on ne se fait plus chier : on prend les deux meilleurs joueurs du monde intrinsèquement, on compare leur saison et on donne le Ballon d’Or à l’un ou à l’autre. Qu’importe si le coéquipier de l’un ait gagné le Mondial 2010 ou que celui de l’autre soit un défenseur intraitable et sauveur régulier de son club. Osef là n’est pas le débat. Mais LeBron est un problème : les gens se sont habitués à voir ce mec évoluer à un niveau presque jamais atteint avant son arrivée. Pire encore, cette année et à 32 piges, le type joue peut-être le meilleur basket de sa vie. Passons ses caprices quant au choix du coach ou au recrutement nécessaire à ses yeux - no matter what luxury tax is-, il reste le B.O.S.S. de la Ligue quoi qu’on en dise. Il a en plus trouvé le parfait meneur comblant une des ses rares, mais importante, lacunes : son ablation des burnes à l’âge de 18 ans. Pas si loin du triple double de moyenne, premier à l’Est mais quatrième au global, la lassitude et ses sorties médiatiques le positionnent, cette année, quatrième -à moins que les dieux du foot ne se penchent sur le vote. Et, avec cette réalité et les (autres) monstres à côté, il ne sera pas MVP.

PS : et que ceux qui vomissent sur la saison de Curry regardent un peu plus ses chiffres et son bilan, pensent un peu moins à l’impression visuelle de l’an dernier ravalent leur rendu. Il peut prétendre au Top 5 en charentaises, sots que vous êtes !

Alors qui ? Suite au prochain torchon !

@TristanGent

Les dernières News
Hebergeur d'image

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>