Ryan Boatright - célébrer un trois-points
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

5 façons de célébrer un trois-points au basket-ball

Table des matières

🖊️ En manque d’inspiration pour créer des contenus de qualité (articles de blog, e-mails, etc.) ?

🤖 Testez gratuitement la puissance de l’IA avec l’outil Mark pendant 7 jours !

Au cours d’un match de basket-ball, la célébration fait partie du spectacle. Elle peut parfois être un brin provocatrice envers ses adversaires ou le public. Indéniablement, elle motive également la ou les personnes qui célèbrent. L’auteur du panier est bien entendu le premier à se féliciter d’une telle action. Bien souvent, ses coéquipiers sur le banc vont aussi manifester leur joie. Les mimiques sont variables. Elles dépendent de la personnalité du joueur et de ses goûts. Chacun possède sa célébration favorite, même s’il existe des athlètes qui ne célèbrent jamais aucun panier. Si ce n’est des applaudissements classiques… Néanmoins, à chaque match, vous verrez au moins un joueur célébrer un trois-point. Voici les façons les plus populaires de les célébrer :

1 – Tapoter trois doigts au niveau de la tempe

Cette célébration a été popularisée par Carmelo Anthony. Même si, à la base, elle a été initiée par Rasheed Wallace. On l’a retrouve désormais sur les parquets du monde entier. Depuis des années, c’est l’une des célébrations favorites des basketteurs.

2 – La cuisine selon James Harden

A travers sa gestuelle, l’arrière des Brooklyn Nets indique qu’il est en train de cuisiner en mélangeant des ingrédients. Les basketteurs qui utilisent cette célébration sont nombreux. Le célèbre barbu gaucher a répandu sa mimique favorite à travers la planète.

3 – L’emoji « OK »

Collés, le pouce et l’index forment un cercle. Les trois autres doigts de la main sont rapprochés et pointés vers le ciel. Ce symbole est un émoji que vous pouvez retrouver sur votre smartphone. Il existe plusieurs variétés autour pour célébrer un panier à trois-points autour de ce geste.

4 – L’arc et les fléchettes

En France, Sylvain Francisco en a fait sa marque de fabrique. Dans l’esprit, il lance des fléchettes longues distances. Et réalise régulièrement cette mimique lorsqu’il fait mouche derrière l’arc…

5 – L’index sur la bouche

Certains shooteurs clutchs ont une autre pratique. Celle-ci consiste à pointer l’index à la verticale au milieu de ses lèvres. C’est le signe de faire taire les critiques selon le contexte. Mais aussi de mettre un terme aux hurlements des fans adverses. Durant les playoffs NBA 2021, les snipers Trae Young et Bogdan Bogdanovic l’ont utilisé. Cela a le pouvoir de climatiser une salle. Effet garanti !