🛒 Fans de basket, rendez-vous sur la boutique en ligne des basketteurs ! 🏀 🔥

ad1

AdidasNGT : l’INSEP termine bien

Publié par le 16 mai 2015               

Le guide pour devenir basketteur professionnel 🏀 📚

 © Euroleague

© Euroleague

A moins d’un accident entre le Réal Madrid et Riga, c’est le dernier match des joueurs de l’INSEP dans ce tournoi de Madrid face aux italiens de Rome.

La première possession revient aux italiens mais Stéphane Gombauld commence son show par un contre dès la première attaque romaine. Les français commencent parfaitement cette partie par un 7-2 ; cependant, après un temps mort, les coéquipiers à un Sikiras toujours aussi transparent infligent un 7-0 aux français ! Euphorie de bien courte durée puisque les joueurs du Centre Fédéral, impulsés par le poster dunk de Killian Tillie, vont à leur tour infliger un 15-3 à leurs adversaires.

Les bleus démarrent donc ce deuxième quart-temps avec une avance confortable (23-15). Cet écart va rester stable pendant de longues minutes ; l’INSEP va notamment se faire prendre par deux fois dans le dos. La qualité du jeu proposé par les deux équipes est en large baisse dans cette période. Si les français ne marquent pas sur jeu placé, ils profitent des très nombreuses balles perdues italiennes (15 en première mi-temps) pour marquer sur jeu rapide. Le retour en jeu d’un Stéphane Gombauld stratosphérique (20pts à 7/8 à 2pts, 6/12 aux Lfs, 6 rebonds, 3 interceptions, 1 contre et 9 balles perdues pour 27 d’éval en 17 minutes sur cette première mi-temps) va permettre aux siens de creuser un peu plus l’écart au score au terme des vingt premières minutes : 42-28.

Dans le troisième quart-temps, l’intensité n’est pas vraiment au rendez-vous des deux côtés même si les hommes à Jean-Aimé Toupane continus de voler des ballons en défense sur les approximations offensifs incroyables des italiens. Après six minutes, l’écart grimpe à dix-huit points (51-33), poussant le coach romain à prendre un temps mort. Il est l’heure d’ouvrir le banc avec l’entrée dans la compétition pour la première fois de Yannick Blanc. Le quart-temps se termine sur le score de 65 à 38.

Dans le dernier quart-temps, c’est au tour de Quentin Goulmy de faire son entrée sur le parquet pour la première fois de la semaine. Les français déroulent, gèrent leur avance, la creuse même encore légèrement. Score final : 85-55.

 

Performances individuelles :

Stéphane Gombauld (INSEP) : 22pts à 7/8 à 2pts, 8/14 aux Lfs, 9 rebonds, 3 interceptions, 2 passes, 11 fautes provoquées, 1 contre et 3 balles perdues pour 35 d’évaluation en 26 minutes.

Killian Tillie (INSEP) : 21pts à 6/14 à 2pts, 2/4 à 3pts, 3/5 aux Lfs, 6 rebonds, 2 passes, 6 interceptions, 1 contre pour 23 d’évaluation en 33minutes.

 

Réaction de Jean-Aimé Toupane :jean_aime_toupane

Une pointe de déception par rapport au match contre le Réal Madrid, il ne manquait pas grand chose et le match s’est joué sur des détails que l’on a un peu moins bien réalisés. Toutefois, il y a la satisfaction d’avoir remporté deux matchs sur trois et d’avoir bien terminé ce tournoi aujourd’hui !

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.