Passé par l’équipe de France A en 2010 lors du Mondial en Turquie, Edwin Jackson (arrière shooteur à l’Asvel) s’est arrêté gentiment à la sortie des vestiaires afin de répondre à mes questions.

Es-tu satisfait de ton match et du début de saison ?
Edwin Jackson : Oui, pour le début de saison on a accroché le match à Roanne et le match contre Gravelines ça aurait pu être mieux. Dans les dernières minutes du match, on s’est relâché, on a pas réussi à l’emporter. Dans l’ensemble, prendre la victoire à Cholet ça fait du bien. C’est une grosse salle, c’est difficile de gagner là-bas donc gagner dans cette salle ça fait vraiment du bien. Sinon, mon match, personnellement je suis assez content, on a tous fait notre travail. Moi, au delà du scoring, j’étais sur le plan collectif et en défense ça c’est bien passé donc oui on est très satisfait.

Tu as une très bonne adresse aux shoots à mi-distance et extérieurs. Comment expliques-tu cela ?
Edwin Jackson : Je le travaille tous les jours, sans relâche. Et il y a les coachs qui sont là pour ça. On travaille, on est sportif professionnel. On a des structures qui sont mises à notre disposition pour que l’on puisse s’améliorer, donc c’est ce que l’on fait tous les jours.

 

“L’Asvel, c’est un club où je me sens bien”

 

Lors des playoffs de la saison dernière, tu as été énorme. Est-ce que la présence de Tony Parker y est pour quelque chose ?
Edwin Jackson : Oui, ça c’est bien passé. C’est vrai que les playoffs, ça c’est bien passé. C’est surtout le fait que j’ai eu plus de temps de jeu qui a fait que j’ai commencé à vraiment m’exprimer. Et l’Asvel, c’est un club où je me sens bien, donc c’était vraiment super sympa.

Tu n’as pas été drafté en NBA lors de ta dernière année d’éligibilité. Es-tu déçu ?
Edwin Jackson : Non, ce sont des choses qui arrivent. Il faut continuer à avancer. Ce n’est pas dit que je n’aille pas en NBA un jour, mais ça sera par un autre chemin. Ça ne sera pas par la draft, donc on fera autrement et il n’y a pas de problème. C’était une petite déception mais au fond ça se passe bien quand même.

Jouer le All Star Game en Décembre, est-ce un objectif pour toi ?
Edwin Jackson : Non, ce n’est pas un objectif. Si ça arrive, ça arrive. Mais ce n’est pas un truc que je me suis mis dans la tête : « il faut absolument que je le fasse ». Si ça arrive, je serai super content mais ce n’est pas un objectif particulièrement pour moi de faire le All Star Game. Je serai content si ça arrive, mais ce n’est pas un objectif. (Mes objectifs) c’est de gagner des matchs et de gagner des titres.

Penses-tu aux JO l’été prochain avec l’équipe de France ?
Edwin Jackson : Oui, il faut continuer à avoir un rôle consistant dans l’équipe de Villeurbanne. Et prouver que je peux aider un collectif. Si je peux aller aux JO l’année prochaine, ça serait super bien. Donc on va tout faire pour.