ASVEL et Monaco - Euroleague
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Euroleague : Les points communs et différences entre l’ASVEL et Monaco

Table des matières

🖊️ En manque d’inspiration pour créer des contenus de qualité (articles de blog, e-mails, etc.) ?

🤖 Testez gratuitement la puissance de l’IA avec l’outil Mark pendant 7 jours !

Pour la première fois depuis la saison 2015/2016, deux clubs français participent à l’Euroleague. A l’époque, le Limoges CSP et la SIG Strasbourg représentaient l’élite tricolore au plus haut niveau européen. Désormais, LDLC ASVEL et l’AS Monaco sont les deux têtes d’affiches du basket français en Europe. Alors qu’une qualification en playoffs de la compétition semblait irréaliste six ans en arrière pour une équipe française, ce n’est aujourd’hui plus le cas. Les meilleures écuries de l’Hexagone ont considérablement haussé leur niveau de compétitivité. Elles font désormais parties du gratin du basket européen. Néanmoins, la stratégie des Villeurbannais et des Monégasques s’oppose dans leur quête du Top 8. Voici les points communs et différences entre l’ASVEL et Monaco en Euroleague.

Effectif

Au niveau de leur effectif, on retrouve à la fois des divergences et ressemblances. L’ASVEL fait jouer un maximum de joueurs français. Tandis que Monaco s’appuie principalement sur les basketteurs étrangers. La stratégie mise en place est différente. Cette différenciation se trouve également dans le coaching staff, le management et la présidence. Le coach de l’ASM est serbe, ses assistants sont également originaires de l’Europe de l’Est. Le nouveau président est russe, le général manager est ukrainien.

Des points communs entre LDLC ASVEL et l’AS Monaco, on en recense quelques uns. Les deux équipes visent le titre de champion de France. Elles jouent sur deux tableaux, le rythme est intense. ASVEL et Monaco sont les deux organisations sportives les plus puissantes financièrement de Betclic Elite. Elles possèdent un effectif à rallonge. Le club villeurbannais dispose de quatorze joueurs dans son effectif quand Monaco en compte seize. Elles aussi ont plusieurs anciens joueurs passés par la NBA dans leur effectif. Elie Okobo, William Howard et Kostas Antetokounmpo du côté de Lyon-Villeurbanne. Mike James, Donta Hall, Dwayne Bacon et Donatas Motiejunas chez les monégasques.

Public

Concernant le public, LDLC ASVEL et AS Monaco parviennent à remplir leur antre lors de la plupart des rencontres d’Euroleague. Et ce, alors que des jauges d’accueil et restrictions sont toujours en place dans d’autres pays européens. Le soutien indéfectible des supporteurs à domicile les aide à aller chercher des victoires de prestige face à des grands d’Europe. Il est évident qu’une salle bouillante acquise à la cause d’une équipe à son impact sur le résultat d’un match. Villeurbannais et Monégasques possèdent leurs propres groupes de supporters. Chacun assure l’ambiance lors des matchs d’Euroleague à la maison.

Licence permanente en Euroleague vs obligation de résultats

Tous les clubs d’Euroleague ne disposent pas du même statut dans la compétition. Les plus puissants économiquement disposent d’une licence à vie. D’autres, comme LDLC ASVEL, sont assurés d’avoir leur place pour dix ans. Enfin, une poignée d’équipes ont l’obligation d’atteindre le Top 8 de la compétition pour renouveler leur ticket pour la saison suivante. C’est le cas de l’AS Monaco. Le vainqueur de l’Eurocup 2021 n’a pas le choix. Contrairement au club présidé par Tony Parker, la Roca Team doit absolument se qualifier pour les playoffs afin de conserver sa place en Euroleague.