Le Hall of Famer et ancienne star des Sixers (de 1984 à 1992) a qualifié de “blague” la situation des 76ers, toujours à la recherche d’un coach. 

Interrogée par l’édition locale de la chaîne de sport CSN, la grande gueule la plus célèbre de la NBA ne s’est pas fait prier pour critiquer la gestion du club. En effet, les Sixers demeurent la seule équipe à ne pas avoir de coach puisque la direction n’a toujours pas trouvé de remplaçant à Doug Collins depuis son départ. Tout le temps mis pour lui trouver un successeur est pour Sir Charles “une des choses les plus bêtes qu'[il ait] vu dans le monde du sport depuis longtemps”. En effet, même si deux noms circulent, Bett Brown l’assistant des Spurs, et Michael Curry, l’ancien assistant de Collins, le General Manager, Sam Hinkie, n’a toujours pas pris dans sa direction. Nul doute que Barkley, ancienne figure emblématique de l’équipe de Pennsylvanie et six fois “All-Star” lors de son passage aux Sixers, est également énervé par la gestion du roster. En effet, le tanking de Philadelphie en vue de la Draft 2014 est assez évident. Après avoir échangé leur leader Andre Iguodala contre… rien (puisqu’il a été tradé contre Andrew Bynum qui n’a pas joué de la saison et qui vient de quitter le club pour signer à Cleveland), Philly vient de se séparer de leur nouvel All-Star, le talentueux et prometteur Jrue Holliday. Ils l’ont en effet envoyé à la Nouvelle-Orléans le soir de la draft contre le très attendu rookie Nerlens Noel, au grand désarroi des fans. En effet, Noel a été blessé pendant la majorité de la saison dernière, et les “big men” fragiles sont loin d’être une valeur sûre en NBA. Un transfert qui avait surpris Iguodala qui s’était étonné sur Twitter que son ancien club se soit séparé de leurs deux All-Stars.