Les blessures font partie de la vie de tout sportif de haut niveau. Au cours de leur parcours, les athlètes en subissent tous des plus ou moins graves. Certaines, notamment celles nécessitant une opération chirurgicale, peuvent briser une carrière dans le monde professionnel. D’autres pépins physiques, bénins la plupart du temps, s’installent sur le corps des basketteurs.

Malgré tout le sérieux d’un athlète dans les aspects sportifs et extra-sportifs, il est déjà arrivé qu’un fait de jeu anodin l’écarte des terrains pendant un certain temps. Il peut s’agir par exemple d’un choc au niveau de l’épaule avec un adversaire, une cheville tordue… Ou bien plus grave, d’une rupture des ligaments croisés, signant automatiquement la fin de votre saison lorsqu’elle vous atteint. Les blessures au genou sont les plus redoutables. Dans la pratique du basket-ball, cette partie de l’anatomie est très sollicitée, dans les courses mais aussi à la réception au sol suite à un dunk ou un saut tout simplement. Pour diminuer les probabilités d’être victime de ce genre de cassures, il existe plusieurs bonnes pratiques à mettre en place.

L’importance de l’hygiène de vie

Tout d’abord, il est essentiel d’avoir une hygiène irréprochable pour se préserver un maximum de blessures évitables. Cela passe entre autres par un nombre suffisant d’heures de sommeil par nuit, mais également une alimentation saine et équilibrée au quotidien. Le corps est l’outil de travail des sportifs. Ils se doivent donc d’en prendre le plus grand soin. Les bains glacés après les matchs ont aussi bonne presse chez les basketteurs professionnels.

Les genouillères, un outil de protection incontournable

Par ailleurs, il est également primordial de s’équiper du matériel adéquat pour protéger ses différents membres. Sur le marché des équipements, on retrouve plusieurs types de genouillères pour le Basketball. On n’arrête plus la technologie d’évoluer. De nos jours, il existe des genouillères de protections et des genouillères de maintien ligamentaires. Les premières sont renforcées sur la face avant pour atténuer les chocs avec le sol lors des chutes, tandis que les secondes sont à porter suite à une blessure (post-op ou fragilités). Il s’agit d’innovations très appréciables. Une fois que le genou d’un sportif a été fragilisé, il se peut que l’athlète ne retrouve plus toutes ses capacités d’avant. Aussi, il est clairement plus susceptible de se blesser à nouveau. Bien le protéger est donc indispensable. En plus de garder le genou et la jambe au chaud, le matériel commercialisé participe à améliorer la performance sportive. Et esthétiquement, les genouillères donnent du style à celui qui en portent. De plus en plus de basketteurs professionnels en sont équipés sur les parquets. Vous avez pu le constater à la télévision.

Thomas Jeram - Monaco

Le suivi fréquent par des professionnels de la santé

En outre, des visites régulières chez votre kiné pour vous faire masser les parties du corps les plus sollicitées sont aussi importantes. Le staff médical des équipes professionnelles de basket-ball est de plus en plus développé. Il est au service des athlètes afin qu’ils soient sur pieds et les plus performants possible au moment des matchs de championnat.

Pour conclure, pour tout basketteur qui se respecte et qui souhaite évoluer le plus longtemps possible à son meilleur niveau, il est capital de prendre soin de son corps et plus particulièrement de ses deux genoux. Plusieurs possibilités existent pour les protéger, il suffit de ne pas les ignorer.