L’Euroleague regroupe la crème de la crème du basket européen. En effet, ce championnat de très haut niveau rassemble les dix-huit meilleurs clubs professionnels du Vieux Continent. Pas moins de dix pays sont représentés : Allemagne, Turquie, France, Italie, Espagne, Russie, Israël, Serbie, Grèce et Lituanie.

Le deuxième meilleur championnat de basket de la planète

De nos jours, la Turkish Airlines Euroleague est réputée comme étant la deuxième meilleure compétition de basket-ball au Monde derrière la NBA. A l’image des rencontres organisées par la Grande Ligue américaine, le spectacle est au rendez-vous chaque semaine à l’occasion des confrontations entre les plus grandes équipes d’Europe. S’il est vrai que le type de jeu pratiqué diffère du basket américain, il n’empêche que les amateurs et spécialistes de basket-ball se régalent devant le contenu proposé. Les systèmes de jeu sont plus poussés, les défenses sont resserrées. Le jeu collectif prime sur les individualités. En Euroleague, chaque match compte. Chaque erreur est sanctionnée par l’adversaire. En outre, par rapport à la NBA, les horaires des matchs d’Euroleague sont plus accessibles aux passionnés de la balle orange vivant en France.

Il y a cinq ans, nous vous avions présenté cinq bonnes raisons de regarder l’Euroleague. Si vous n’êtes pas encore convaincu par nos arguments, nous vous invitons à vous plonger dans cet article.

Le format de la compétition

Les équipes participantes s’affrontent chacune deux fois durant la saison régulière, sous la forme de matchs aller/retour. Au terme de cette première phase s’étalant sur six mois, les huit meilleures équipes du classement sont qualifiées pour les playoffs. Au terme des quarts de finale se disputant au meilleur des cinq matchs, un Final Four est organisé. Les demi-finales et la finale se jouent sur un match sec. Le vainqueur de cette phase finale est déclaré champion.

Une absence de diffuseur TV en France

Détenteur des droits de diffusion dans l’Hexagone, RMC Sport a renoncé à produire les rencontres des équipes cinq étoiles du championnat de France engagées en Euroleague pour la saison 2021/2022. Aucune chaîne concurrente ne s’étant sérieusement positionnée pour reprendre le flambeau, la société organisatrice de la compétition n’a pas trouvé preneur pour diffuser les matchs de LDLC ASVEL et de l’AS Monaco à la télévision française. Heureusement pour les fans de basket européen, il existe une solution légale et économique pour regarder tous les matchs d’Euroleague en France et depuis n’importe où dans le Monde.

L’offre Euroleague TV

Depuis plusieurs années, l’Euroleague a mis en place son propre League Pass. Celui-ci permet de visionner en direct et en replay tous les matchs de toutes les équipes. Et ce, de façon illimitée. Financièrement, il vous en coûtera seulement 79.99 euros à l’année ou 9.99 euros par mois, selon la formule choisie. En déboursant donc moins de 100 euros par an, vous aurez accès à l’ensemble des rencontres disputées en Euroleague. Soit plus de 300 matchs ! Les matchs d’Eurocup, la petite soeur de l’Euroleague, sont également inclus dans l’offre. Les Métropolitans 92 de Boulogne-Levallois et la JL Bourg-en-Bresse sont les deux représentants français de la C2 européenne en 2021/2022. Les commentaires des matchs sont assurés en anglais par des spécialistes du basket européen. Un régal !

L’Euroleague TV est disponible sur ordinateur, smartphone et tablette. Les abonnés ont la possibilité d’afficher jusqu’à quatre matchs simultanément sur un écran. Du contenu exclusif, telles que des interviews d’avant et d’après match, est offert.

Pour ne rien rater des performances des clubs français en Euroleague, vous trouverez ci-dessous leur calendrier complet.

Le programme des matchs de LDLC ASVEL

Matthew Strazel - ASVEL Euroleague

Le 1er octobre face au Zalgiris Kaunas (domicile)
Le 8 octobre face à l’ALBA Berlin (extérieur)
Le 12 octobre face à l’Anadolu Efes Istanbul (domicile)
Le 14 octobre face au Maccabi Playtika Tel Aviv (domicile)
Le 21 octobre face à Milan (extérieur)
Le 27 octobre face au CSKA Moscou (domicile)
Le 29 octobre face au Panathinaikos (extérieur)
Le 4 novembre face à l’UNICS Kazan (domicile)
Le 11 novembre face à l’Etoile Rouge de Belgrade (extérieur)
Le 16 novembre face au Real Madrid (domicile)
Le 19 novembre face au FC Barcelone (extérieur)
Le 26 novembre face à l’AS Monaco (extérieur)
Le 2 décembre face au FC Bayern Munich (extérieur)
Le 9 décembre face à Baskonia Vitoria-Gasteiz (extérieur)
Le 15 décembre face au Zenit St Petersbourg (domicile)
Le 17 décembre face à l’Olympiakos (extérieur)
Le 23 décembre face au Fenerbahce Beko Istanbul (domicile)
Le 30 décembre face au FC Bayern Munich (domicile)
Le 7 janvier face à l’AS Monaco (domicile)
Le 11 janvier face au Zenit St Petersbourg (extérieur)
Le 14 janvier face au CSKA Moscou (extérieur)
Le 21 janvier face à l’Etoile Rouge de Belgrade (domicile)
Le 27 janvier face au FC Barcelone (extérieur)
Le 1er février face au Fenerbahce Beko Istanbul (extérieur)
Le 4 février face à l’Anadolu Efes Istanbul (extérieur)
Le 11 février face au Panathinaikos (domicile)
Le 24 février face à l’ALBA Berlin (domicile)
Le 3 mars face à l’UNICS Kazan (extérieur)
Le 10 mars face à Baskonia Vitoria-Gasteiz (domicile)
Le 17 mars face au Real Madrid (extérieur)
Le 23 mars face au Zalgiris Kaunas (extérieur)
Le 25 mars face à l’Olympiakos (domicile)
Le 31 mars face au Maccabi Playtika Tel Aviv (extérieur)
Le 7 avril face à Milan (domicile)

Le programme des matchs de l’AS Monaco

Mike James (Monaco) - Euroleague

Le 30 septembre face au Panathinaikos (domicile)
Le 8 octobre face à l’UNICS Kazan (extérieur)
Le 13 octobre face au Real Madrid (extérieur)
Le 15 octobre face au FC Barcelone (domicile)
Le 22 octobre face à Baskonia Vitoria-Gasteiz (extérieur)
Le 26 octobre face à l’Etoile Rouge de Belgrade (domicile)
Le 29 octobre face au CSKA Moscou (domicile)
Le 5 novembre face à l’Olympiakos (extérieur)
Le 12 novembre face au FC Bayern Munich (domicile)
Le 17 novembre face au Maccabi Playtika Tel Aviv (extérieur)
Le 19 novembre face à l’Anadolu Efes Istanbul (extérieur)
Le 26 novembre face à LDLC ASVEL Villeurbanne (domicile)
Le 2 décembre face au Fenerbahce Beko Istanbul (extérieur)
Le 10 décembre face à Milan (domicile)
Le 15 décembre face au Zalgiris Kaunas (extérieur)
Le 17 décembre face au Zenit St Petersbourg (domicile)
Le 22 décembre face à l’ALBA Berlin (extérieur) December 22
Le 29 décembre face au Maccabi Playtika Tel Aviv (domicile)
Le 7 janvier face à LDLC ASVEL Villeurbanne (extérieur)
Le 11 janvier face à l’UNICS Kazan (domicile)
Le 13 janvier face au FC Bayern Munich (extérieur)
Le 20 janvier face au Zenit St Petersbourg (extérieur)
Le 28 janvier face au Real Madrid (domicile)
Le 1er février face au Panathinaikos (extérieur)
Le 3 février face à l’Etoile Rouge de Belgrade (extérieur)
Le 10 février face au Zalgiris Kaunas (domicile)
Le 25 février face au Fenerbahce Beko Istanbul (domicile)
Le 3 mars face au FC Barcelone (extérieur)
Le 11 mars face à l’Anadolu Efes Istanbul (domicile)
Le 18 mars face au CSKA Moscou (extérieur)
Le 23 mars face à l’Olympiakos (domicile)
Le 25 mars face à Baskonia Vitoria-Gasteiz (domicile)
Le 31 mars face à Milan (extérieur)
Le 8 avril face à l’ALBA Berlin (domicile)