dunks populaires au basket
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Les formes de dunks les plus populaires au basket-ball

Table des matières

🖊️ En manque d’inspiration pour créer des contenus de qualité (articles de blog, e-mails, etc.) ?

🤖 Testez gratuitement la puissance de l’IA avec l’outil Mark pendant 7 jours !

Le basket-ball est un sport spectaculaire. Le dunk est un art. Cette façon acrobatique de marquer un panier intrigue petits et grands. Tout le monde veut dunker. Cette capacité n’est néanmoins pas donné à tout le monde. Elle requiert des qualités physiques et athlétiques supérieures à celles du commun des mortels.

Lors d’un concours ou d’un match de basket-ball, les amateurs de divertissements ont les yeux rivés sur les meilleurs dunkeurs. Les concours de dunks les plus prestigieux sont attendus par des dizaines de milliers de personnes dans le Monde. Les plus beaux dunks font le tour de la planète. Pour le basketteurs, nous avions déjà évoqué 6 bonnes raisons de dunker lors d’un match.

Qu’ils soient réalisés à une ou deux mains, les dunks rencontrent un franc succès. Tous les spectateurs en raffolent, y compris les non-initiés avec le basket. Le dunk est un phénomène de mode. A tel point que le métier de dunkeur professionnel a vu le jour il y a une vingtaine d’années. Voici les formes de dunks les plus populaires au basket-ball :

Poster-dunk

Uniquement rendu possible lors des matchs, le poster-dunk est humiliant pour le défenseur postérizé. Sur une action en haute altitude, le possesseur du ballon file au dunk… Un défenseur s’interpose, en vain… L’attaquant résiste au choc et écrase la balle dans le cercle par dessus son vis à vis. La foule est généralement en délire après ce genre d’actions. Les images du dunk vont faire le tour des réseaux sociaux.

Rider

C’est l’un des dunks les plus spectaculaires qui existent. Mais également l’un des plus difficiles à réaliser. Uniquement les meilleurs athlètes sont en capacité de le mettre en œuvre. Il nécessite une grande coordination, et consiste à passer la balle entre les jambes avant de l’écraser dans le cercle. S’il est bien exécuté, c’est un régal pour tous les spectateurs.

360 degrés

Comme son nom le laisse le présagé, le dunk 360 degrés consiste à faire un tour en l’air sur soi-même avant de smasher. Dans la NBA de notre époque, Zach LaVine en est un spécialiste. Ce genre de dunk peut aussi bien être réalisé en plein match que lors d’un concours. Le français Rudy Gobert en a réalisé un lors des Jeux Olympiques de Tokyo.

Tomahawk

C’est un dunk à une main réalisé de toutes ses forces. L’athlète insère à toute puissance la balle dans le cercle. Et ce, de la même façon qu’il donnerait un coup de marteau pour enfonçer un clou. Le tomahawk est l’un des dunks les plus appréciés des joueurs et des fans.

« Windmill » (moulin à vent)

Le moulin à vent fait partie des formes de dunks les plus populaires au basket-ball. Le dunkeur prend une impulsion avec élan à deux pieds, s’élève dans les airs et réalise un cercle à 360 degrés avec ses bras avant d’envoyer le ballon dans le panier de basket. Une rapidité dans l’exécution au niveau du haut du corps ainsi qu’une bonne détente sont nécessaires pour réaliser un windmill.

Alley-oop

Très répandu en NBA, notamment en contre-attaque, le alley-oop implique deux joueurs. Le passeur délivre une passe lobée à son coéquipier, qui s’élève dans les airs pour récupérer le cuir et le déposer dans le cercle. Bien que le dunk ne soit pas obligatoire sur ce genre d’action, il est très populaire et spectaculaire ! A la suite de ça, toute la foule va applaudir et se lever de son siège pour célébrer.

Reverse dunk

Le dunk arrière se réalise dos au cercle. Cela rajoute une difficulté par rapport à un smash classique. Et ce, même si la plupart des basketteurs professionnels maîtrisent ce type de dunk. Le reverse dunk nécessite un bon sens de l’orientation dans l’espace ainsi qu’une bonne coordination. Pouvant se conclure aussi bien à une qu’à deux mains, le dunk arrière reste un fait spectaculaire.

Claquette dunk

Suite à un tir manqué par un coéquipier, le dunkeur saute dans les airs pour récupérer le cuir et le smasher sans poser les pieds par terre au préalable. C’est une façon efficace et spectaculaire de scorer sur deuxième chance. Les fans en raffolent ! C’est l’une des formes de dunks les plus populaires au basket. De par leur taille, les intérieurs ont plus de facilité que les arrières pour être à la conclusion de ce fait de jeu. Pour qu’une claquette dunk se réalise, le timing doit être parfait.

Behind the back

Voilà l’un des dunks les plus spectaculaires et difficiles à réaliser. Il consiste à passer la balle dans le dos tout en s’élevant dans les airs, la récupérer de l’autre main puis l’écraser dans le cercle. Très peu de basketteurs professionnels s’aventurent dans ce type d’action lors d’un match. Seulement les meilleurs dans la discipline sont en mesure de réaliser ce move lors d’un concours de dunks.