Rudy Gobert - e-sport
© Alan Le Bolloch / bolloch.com

Business : Rudy Gobert investit son argent dans le E-sport

Table des matières

Rudy Gobert est le basketteur français le mieux rémunéré de la planète. Son salaire annuel s’élève pour la saison à venir de 24 258 427 dollars. Soit 2 021 535,58 billets vert par mois, correspondant à 1  845  601,34 euros mensuels si l’on effectue la conversion de monnaie. Afin de faire fructifier l’argent de son astronomique contrat signé en 2016, le pivot titulaire du Utah Jazz investit dans différents projets plus ou moins porteurs. Dont les nouvelles technologies et le e-sport ! Rudy Gobert a donc décidé de s’impliquer financièrement dans sa seconde passion profonde : les jeux vidéo.

Plus récemment, il a été publiquement annoncé l’apport d’un soutien économique de la star française à son club formateur français. Le multi-millionnaire avait quitté Cholet Basket en mai 2013 afin de se présenter à la Draft NBA. Dans la foulée de la grande messe annuelle du basket américain, il avait rejoint la franchise localisée à Salt Lake City.

Le e-sport, une passion et un investissement pour Rudy Gobert

Gobert est un grand amateur de ces loisirs virtuels. Il s’y adonne en local ou en ligne sur consoles portables et de salon depuis son adolescence. Ses jeux fétiches ? On retrouve les différentes éditions des jeux Call of Duty. Et bien sûr NBA 2K. Mais Rudy Gobert ne fait pas que de se divertir derrière les écrans. Il s’implique également dans le développement de ce secteur. Le récent médaillé de bronze à la Coupe du Monde a rejoint le capital de la société ReKTGlobal. Celle-ci est relativement récente, puisqu’elle a été fondée en 2016.

Son implication dans cette entreprise et cet univers ne se limite pas à un simple apport de liquidités. Effectivement, au delà de son investissement monétaire, Gobert va apporter son image et sa notoriété dans le recrutement de nouveaux fans, « gamers » et partenaires entre autres. Ainsi que certainement faire part de conseils. Ou, du moins, de retours d’expériences concernant sa pratique des jeux vidéos. Il est également prévu que « The Stiffle Tower » co-anime des shows de jeux vidéos en live. Décrié par certains, qui affirment notamment que la pratique des jeux vidéos n’est pas un sport, le E-Sport prend de plus en plus de place dans le Monde d’aujourd’hui. Celui-ci est tourné vers la technologie, le virtuel et le divertissement.

Gobert toujours plus haut et fort en NBA

Sportivement, Rudy Gobert va entamer ce mois-ci sa septième saison dans la grande ligue américaine. Il sort de sa meilleure année en carrière. Et ce, avec des moyennes s’élevant à 15.9 points (à 66,9% de réussite aux tirs), 12.9 rebonds, 2 passes décisives et 2.3 contres par match en 31.8 minutes de temps de jeu. Celui qui a été élu meilleur défenseur de l’année en NBA lors des deux dernières saisons va tenter d’imiter Dwight Howard. Ce pivot légendaire est le seul basketteur de l’Histoire à avoir décroché trois titres consécutifs de « Défensive Player of The Year » dans la meilleure ligue mondiale.

A noter que pour la première fois depuis son arrivée aux Etats-Unis, Rudy Gobert fera équipe avec un autre joueur français. Il s’agit de l’ailier franco-américain William Howard (2m03, 25 ans). Ce dernier est passé par la Jeep Elite. Howard jouait pour le Limoges CSP entre 2017 et 2019. Il devra néanmoins faire ses preuves durant la pré-saison. Cela pour espérer décrocher une place définitive dans l’effectif du Jazz… Et ainsi devenir lui aussi millionnaire au pays de l’Oncle Sam !