Devenir sponsorisé en étant un basketteur étranger dans un pays européen est difficile. Effectivement, les marques misent avant tout sur la visibilité de leurs produits sur le territoire national. Cela englobe la visibilité sur les terrains, les médias et les réseaux sociaux. Plus un athlète est visible, plus il aura de chance d’être sponsorisé. Effectivement, le retour sur investissement sera en toute logique plus important. C’est pour cela qu’en France et plus globalement dans les grands pays européens, les joueurs avec un contrat équipementier ou de sponsoring sont ceux qui participent à des compétitions internationales avec leur équipe nationale.

Un sponsoring ciblé

De plus, bien que les joueurs américains soient parfois plus compétitifs et spectaculaires que beaucoup de joueurs locaux, le public ne s’identifie pas aux joueurs étrangers. Mais plutôt à ceux possédant la même nationalité qu’eux. De plus, le fait que la grande majorité d’entre eux change de clubs et/ou de pays tous les ans ne les aide pas dans cette quête de décrocher un contrat image. De même, ils ne parlent pas la langue locale. Il est donc difficile pour eux de s’exprimer au public local à travers une publicité. Cela peut repousser les ardeurs des marques dans leurs envies de sponsoring avec eux.

Par ailleurs, les basketteurs américains sont en concurrence avec leurs confrères évoluant aux Etats-Unis en NBA. Elles ont un budget maximum à dépenser. Les Américains évoluant à l’étranger sont très peu suivis par les gens vivant aux USA.

Pour lire la suite du chapitre ainsi que l’intégralité du livre “De l’autre côté de l’Océan – Tout savoir sur la vie des basketteurs américains en Europe”, commandez votre exemplaire ICI.