Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ad1

[eBook] De l’autre côté de l’Océan – Les agents

Publié par le 25 novembre 2019               

Le guide pour devenir basketteur professionnel à seulement 34,90 € 🏀

Les agents sportifs interviennent dans la conclusion d’un contrat de travail entre deux parties (un club et un joueur) et sont devenus indispensables aujourd’hui dans l’univers du basket professionnel. Pour recruter un joueur, les clubs passent automatiquement par des agents, qui sont missionnés pour leur trouver la perle rare ou le joueur correspondant au profil recherché.

La plupart des basketteurs américains possèdent la particularité de posséder au moins deux agents sportifs. Effectivement, ils ont majoritairement tous signé avec un agent ou une agence américaine en charge de leurs intérêts sportifs et parfois financiers. Mais ces derniers peuvent difficilement les placer seul dans un club localisé dans un pays extérieur aux Etats-Unis. Au delà de la barrière de la langue, il existe également d’autres freins permettant d’éviter toute transaction directe. Parmi elles, la FIBA, qui régule la profession d’agent sportif dans le milieu du basket-ball, a la capacité d’établir des conventions avec des fédérations nationales. Cela signifie que pour placer un joueur dans un club européen tel que la France, l’Italie ou la Grèce par exemple, l’agent doit avoir obtenu la licence d’agent dans le pays en question. En conséquence, les agents sportifs américains nouent des partenariats avec une multitude d’agents étrangers afin d’optimiser leurs chances de trouver un contrat à leur client. Une fois sur place et en cas de problème, les athlètes auront donc affaire à un agent qu’ils n’auront pas choisi eux-même et qui prendra une commission sur leur contrat. Pour le joueur, le fait d’avoir deux agents ou plus ne changera aucunement le montant de la commission prise sur son contrat. Le montant maximal et basique de la commission prélevée s’élève à 10% et est dans la plupart des cas réglée par le club qui engage l’athlète. La répartition des 10% entre les deux agents s’effectue selon les accords signés, le plus souvent 7% pour l’agent américain et 3% pour l’agent local.

Les mentalités des basketteurs vis à vis des agents divergent d’un athlète à un autre.

« Honnêtement, je ne fais pas confiance aux agents. Je crois qu’il y a beaucoup de manipulations entre les agents et les clubs dans lesquels le joueur est impliqué et pas au courant de ça. Les clubs sont connus pour payer sous la table des extras aux agents pour certains joueurs. Et en Europe particulièrement, il y a rarement une sanction sévère qui s’applique aux agents pour comportement immoral. J’ai le sentiment que l’Europe est le Far West pour les joueurs en matière de réglementation et de syndicats. J’ai changé six fois d’agents parce que à chaque fois, je sentais que l’agent n’agissait pas dans mon meilleur intérêt et ne m’apportait pas ce dont j’avais besoin. Au début de ma carrière, j’avais signé avec un agent qui habitait en Grèce et qui m’avait envoyé en Turquie pour mon premier contrat. Je ne comprenais pas comment le système fonctionnait. Plus tôt dans ma carrière, les équipes et les agents ont donc profité de mon manque de connaissances. C’est dans l’intérêt des agents de garder de bonnes relations avec certaines équipes, aux frais des joueurs si besoin est, parce que les joueurs arrivent et partent plus vite que les équipes. Dans le monde d’aujourd’hui, les agents sont connus pour placer leurs propres bénéfices et meilleurs intérêts au dessus des joueurs. C’est immoral et contraire à l’éthique. Les joueurs sont ceux qui mettent leur corps en jeu et ceux que les fans viennent voir. Les spectateurs paient pour voir les joueurs, et non pas les dirigeants des équipes ou les agents », fait savoir l’un des joueurs interrogés.

Pour lire la suite du chapitre ainsi que l’intégralité du livre “De l’autre côté de l’Océan – Tout savoir sur la vie des basketteurs américains en Europe”, commandez votre exemplaire ICI.

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.