Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ad1

Entretien avec Frank Hassell, de retour au Portel avec une double casquette

Publié par le 11 septembre 2019               

Le guide pour devenir basketteur professionnel à seulement 34,90 € 🏀

De retour à l’ESSM Le Portel un an après avoir quitté le club nordiste pour la Pologne puis Cholet, le massif pivot américain Frank Hassell (2m03, 30 ans) n’est cette fois-ci plus qu’un simple basketteur. Désormais, chaque jour, après avoir laissé maillot et short aux vestiaires, il écrit et enregistre chez lui ses propres compositions en tant que rappeur. Au cours de cette interview, le cinquième meilleur rebondeur de l’exercice écoulé en Jeep Elite aborde son nouveau quotidien.

Frank, tu es l’un des meilleurs pivots du championnat de France. Pourquoi as-tu signé avec une équipe qui se bat pour conserver sa place en Jeep Elite, alors que tu pourrais intéresser des équipes des équipes de haut de tableau partout en Europe ? En définitive, quelles ont été les conditions de ton retour au Portel?
L’ESSM tient une place particulière dans mon coeur. Le club et la ville ont beaucoup de fierté et ils supportent leur équipe. Cela va être une super sensation de les représenter à nouveau. Le coach Eric Girard et moi parlions depuis un moment à propos de la possibilité de me voir revenir. Aussi, le président du club a accepté de m’aider dans la promotion et le marketing en France de mon entreprise sportive Tank Athletics.

Tu joues en France depuis la saison 2015/2016. Tu as quitté ce pays la saison passée pour aller en Pologne, avant de revenir après seulement quelques semaines. Est-ce que la France est définitivement devenir ta seconde maison ?
Bien sûr, je considère la France comme étant l’une de mes maisons. J’adore jouer dans la LNB (Ligue Nationale de Basket), qui est l’une des meilleures ligues en Europe et qui est très professionnelle.

Tu as actuellement 30 ans, tu vas en avoir 31 en Octobre. Combien d’années veux-tu ou espères-tu encore jouer au niveau professionnel ?
Aussi longtemps que mon corps me laisse en capacité de le faire (sourires). J’adore le basket, donc je vais vraiment jouer aussi longtemps que je le puisse.

Tu es déjà arrivé en France pour débuter la pré-saison avec ton équipe. As-tu eu un été studieux ? Quel a été ton programme ?
J’ai été beaucoup occupé l’été dernier. J’ai entraîné de jeunes joueurs, débuté deux entreprises, aussi j’ai une organisation à but non lucratif, et j’ai continué à m’entraîner. Je m’entraînais tous les jours, toute la journée, je suis accro au gymnase. J’ai aussi voyagé un peu cet été avec ma famille et mes amis. C’est une chose importante également.

Parlons désormais de musique. On peut voir que tu réalises de plus en plus de sons en tant qu’artiste. Peux-tu nous en parler un peu plus ?
Oui, peu importe la chose à laquelle vous accordez beaucoup de temps, vous allez devenir meilleur à cela. J’adore la musique, c’est quelque chose d’autre à côté du basket-ball dont je ne peux pas me passer.

Où et quand ta passion pour le rap est née ?
Ma passion a toujours été à l’intérieur de moi, mais j’ai commencé à l’explorer cette année. J’ai commencé à faire de la musique au mois de Janvier, et ai trouvé que je suis bon dans ce domaine. Je crois que je suis un meilleur artiste que basketteur. Et je suis un très bon joueur de basket-ball (sourires). J’ai donc enregistré ma musique et réalisé des shows ici en France ainsi qu’aux Etats-Unis. Je suis en négociations avec le « Fayah Club » pour réaliser là-bas mon premier concert en France le 19 Octobre.

Comment trouves-tu de l’inspiration pour écrire des textes et des sons ??
Je trouve mon inspiration par rapport à ma vie et celle de mes pairs. Je parle de tout dans mes sons, de comment je vois le monde, de comment les autres le voit, mon passé, mon présent, mon futur et de ma vie de tous les jours.

Comment gères-tu ton temps entre le basket et la musique ? Désires-tu débuter une carrière professionnelle dans l’industrie musicale ?
Nous avons tous des compétences établies ou des “dons”. Nous avons juste à devenir assez bon pour gagner sa vie avec. Je dispose de deux dons, le basketball et la musique, et je m’attends à gagner ma vie avec les deux. Je travaille beaucoup et si tu adores quelque chose, tu vas trouver du temps. Je m’occupe du basket durant la journée, puis de la musique durant la nuit.

Combien de personnes écoute tes sons ? Quels sont tes objectifs ?
Je fais de la musique pour moi et mon objectif est de toujours m’amuser et prendre du plaisir. Ma base de fans au niveau musical est en train de grandir chaque jour. J’obtiens aussi de la reconnaissance de la part de beaucoup de personnes à travers le Monde. J’ai été dans quelques stations de radio aux USA et effectué quelques démonstrations là-bas également. Je prévois d’avoir mon premier concert en France le 19 Octobre. Suivez-moi sur Instagram, Facebook, ou Twitter pour toutes les nouveautés sur ma musique, mes performance en direct et le basket-ball cette saison.
* Instagram: @Frankloutank
* Twitter: @Tankhassell6
* Facebook : Frank Hassell

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.