Cet après-midi au Palais des sports Marcel Cerdan de Levallois, les espoirs du PL se sont imposés à domicile en finale du Trophée du Futur (63-77) après avoir trébuché sur la dernière marche l’an dernier face au BCM Gravelines-Dunkerque.

Opposés cette année en finale de la compétition au vainqueur de la saison régulière, à savoir l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez, les hommes d’Emmanuel Pinda n’ont cette fois-ci pas flanché devant leur public. Au terme d’une première mi-temps globalement très équilibrée (14-18, 10 puis 32-36 à la pause), les Parisiens ont véritablement creusé l’écart au retour des vestiaires pour s’offrir jusqu’à 11 points d’avance à la fin du troisième quart-temps (43-54, 30′). Déterminés à ne pas laisser filer leur chance pour la deuxième année consécutive dans leur quête du titre, Solly Stansbury (élu meilleur joueur de la finale avec 17 points à 8/8 aux tirs, 5 rebonds et 2 interceptions pour 22 d’évaluation en 19 minutes de temps de jeu) et ses coéquipiers sont restés focalisés sur leur objectif en maintenant la cadence imposée et leur avance au tableau d’affichage jusqu’au retentissement du buzzer final. Côté palois, l’absence sur le terrain de Léopold Cavalière, MVP en titre du championnat Espoirs et forfait en raison d’un choc reçu la veille à la tête, aura fortement été préjudiciable dans leur ambition de réaliser le doublé “championnat de France/Trophée du Futur”.