Avant chaque journée de championnat, retrouvez le choc qui opposera deux des meilleures équipes du niveau espoirs ProA.

Journée 3 : Paris Levallois (1-1) – ASVEL (2-0)

Le dernier match :

Paris Levallois – Rouen : 86-82

ASVEL – Cholet : 61-54

La dynamique :

PARIS LEVALLOIS : Victoire à l’arraché face à une équipe pas réputée comme cador du championnat cette saison ; début de saison compliqué dans l’ensemble.

ASVEL : une victoire à Strasbourg et une à la maison sans trembler face à Cholet ; ils sont favoris dans ce match d’après moi !

Le cinq majeur :

Meneurs : Etienne Ory – Thomas Vincent

Etienne Ory a une étiquette de prospect depuis ses années INSEP ; cependant il débute la saison difficilement notamment en terme d’adresse. Thomas Vincent pour sa part aura l’occasion de faire valoir sa capacité à défendre sur ce genre de meneur très intelligent ! Duel équilibré.

Arrières : Samba Balayera – Erwan Ruiz

Nouveau duel très équilibré entre un Samba Balayera capable d’énormes coup de chaud et plus physique que son adversaire. En face Erwan Ruiz, excellent défenseur et avec une capacité à provoquer des fautes, une excellente sélection de tir. Le duel devrait être très intéressant !

Ailiers : Maxime Roos – Charles Galliou

Duel de très haut niveau entre le parisien qui faisait parti du cinq majeur du championnat la saison passée et le villeurbanné qui a eu l’occasion de goûter à plusieurs reprises aux matchs professionnels ces derniers mois. Léger avantage à l’ASVEL sur ce poste compte tenu de la forme du moment.

Ailier fort : Thomas Hieu Courtois – Stéphane Gombauld

La aussi énorme duel entre les deux meilleurs joueurs de leur équipe depuis le début de saison. Plus d’informations dans la rubrique suivante.

Pivot : Pierre Besson – Elie Fedensieu

Clairement le poste le moins performant du Paris Levallois depuis la saison passée. On attend plus du pivot parisien qui aura fort à faire face à l’ancien INSEPien qu’est Elie Fedensieu ultra affamé après une saison 2014-2015 quasiment blanche. Avantage ASVEL.

La tendance :

Paris Levallois 40 % – 60 % ASVEL