Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ad1

Espoirs Pro A J5 : le compte rendu

Publié par le 27 octobre 2015               

Le guide pour devenir basketteur professionnel à seulement 34,90 € 🏀

Crédit photo : Guillaume Poumarede

Antibes – Chalons-Reims : 76-66 (21-11 / 26-6 / 16-28 / 13-21)

Pour le match d’ouverture de la cinquième journée espoirs ProA Antibes a très rapidement tué tout suspens face à une équipe de Chalons-Reims toujours à la recherche de son premier succès cette saison. Gros point positif de la performance antiboise : 20 passes décisives sur 27 tirs réussis ! A noter également la très bonne performance de Reda Diabi qui score 23 points à 9/10 aux tirs, ajoute 4 rebonds et 3 passes pour 26 d’évaluation en 29 minutes.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Antibes

Reda Diabi (23)

Gracin Bakumanya et Damien Blagojevic (8)

Jean Louchet (6)

Damien Blagojevic et Reda Diabi (2)

Gracin Bakumanya (5)

Reda Diabi (26)

Chalons-Reims

Robby Lusakueno (16)

Robby Lusakueno (11)

Arthur Leboeuf (5)

Robby Lusakueno (5)

Louis Cassier et Arthur Leboeuf (4)

Robby Lusakueno (22)

Dijon – Nanterre : 53-76 (15-26 / 11-11 / 15-16 / 12-22)

Début de saison compliqué pour Dijon qui enchaîne une quatrième défaite consécutive. Si les trois précédentes avaient été de un point (contre Le Havre et à Rouen) et trois points (à Limoges), celle ci est beaucoup plus lourde ! Surtout, Dijon n’a jamais semblé être en mesure de gagner ce match le score n’étant pas passé en dessous des trois possessions d’écart après les dix premières minutes. Pour les coéquipiers de Warren Racine (22pts à 8/12 aux tirs, 5 passes, 4 rebonds, 26 d’évaluation en 28 minutes) et Guillaume Daurces (16pts à 2/3 à 2pts, 4/7 à 3pts, 9 rebonds pour 24 d’évaluation en 35 minutes) en revanche c’est un début de saison presque parfait avec une quatrième victoire en cinq rencontres.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Dijon

Martin Imhoff (11)

Ludovic Lambert et Eliot Maraux (5)

Olivier Yao Delon et Eliot Maraux (3)

3 joueurs (2)

Olivier Yao Delon et Martin Marx (3)

Ludovic Lambert (10)

Nanterre

Warren Racine (22)

Guillaume Daurces (9)

Warren Racine (5)

Teddy Cheremond (2)

Teddy Cheremond (4)

Warren Racine (26)

Chalon sur Saône – Limoges : 75-72 (17-12 / 11-22 / 13-23 / 34-15)

Limoges est passé très proche de réaliser un exploit en terre chalonnaise. A l’entame du dernier quart temps les coéquipiers de Shekinah Munanga (27pts à 13/14 à 2pts, 8 rebonds, 4 contres, 4 balles perdues pour 34 d’évaluation en 33 minutes) et Vincent Fauché (10pts à 2/8 aux tirs, 8 passes, 6 rebonds pour 18 d’évaluation) avaient seize points d’avance et pourtant… grâce à un dernier quart temps de très haut niveau Chalon l’emportera. Emmené par son trio Assane Ndoye (25pts à 9/15 à 2pts mais 7/16 aux Lfs, 6 rebonds, 5 interceptions pour 21 d’évaluation) – Ibrahima Fall Faye (19pts à 7/11 aux tirs, 6 rebonds, 3 contres pour 23 d’évaluation) – Abdoulaye Ndoye (12pts à 6/18 aux tirs, 15 rebonds pour 17 d’évaluation) Chalon prend le bon groupe avec quatre victoires et une défaite.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Chalon sur Saône

Assane Ndoye (25)

Abdoulaye Ndoye (15)

3 joueurs (2)

Assane Ndoye (5)

Wilfried Gantswa Babami (5)

Ibrahima Faye Fall (23)

Limoges

Shekinah Munanga (27)

Shekinah Munanga (8)

Vincent Fauché (8)

Benjamin Delage (5)

Benjamin Delage et Louis Berranger (5)

Shekinah Munanga (34)

Le Mans – Gravelines-Dunkerque : 63-71 (17-14 / 18-17 / 15-17 / 13-23)

Dans un match ultra serré, le 11-2 gravelinois à l’entame du dernier quart temps a été décisif. Momar Ndoye (15pts à 6/12 aux tirs, 3 rebonds, 2 contres) et Théo Lefebvre (20pts à 3/9 aux tirs, 12/15 aux Lfs, 6 passes, 12 fautes provoquées, 4 interceptions et 3 balles perdues pour 21 d’évaluation) ont été les fers de lance du BCM dans les derniers instants. Les 26 balles perdues par Le Mans auront porté un énorme préjudice aux hommes d’Antoine Mathieu malgré un Youssoupha Fall (17pts à 7/10 à 2pts, 14 rebonds, 2 contres pour 25 d’évaluation) une nouvelle fois à son avantage.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Le Mans

Youssoupha Fall (17)

Jonathan Jeanne (15)

Julien Diard et Jonathan Jeanne (4)

Gregory Bengaber (2)

Jonathan Jeanne (7)

Youssoupha Fall (25)

Gravelines-Dunkerque

Théo Lefebvre (20)

Tidiane Badiane (5)

Théo Lefebvre (6)

Thomas Descat et Théo Lefebvre (4)

Adam Mokoka (4)

Théo Lefebvre (21)

Nancy – ASVEL : 62-65 (15-17 / 16-13 / 16-10 / 15-25)

Quatrième victoire de la saison pour l’ASVEL alors que la rencontre était mal engagée pour eux. En effet, les équipiers de Charles Galliou (15pts à 2/6 à 2pts, 3/5 à 3pts, 4 rebonds pour 15 d’évaluation en 25 minutes) étaient encore menés de quatorze points à l’entame des trois dernières minutes. C’était sans compter sur le duo Galliou (10points dans les trois dernières minutes) – Gombauld (12pts (dont 8 dans les trois dernières minutes) à 4/7 aux tirs, 10 rebonds pour 14 d’évaluation) pour renverser totalement la rencontre. Défaite cruel donc pour des nancéiens qui pointent désormais en milieu de tableau avec trois victoires et deux défaites.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Nancy

Enzo Goudou-Sinha (13)

William Narace (10)

Enzo Goudou-Sinha (7)

Samir Gbetkom et Enzo Goudou-Sinha (2)

Enzo Goudou-Sinha (5)

Bastien Vautier et Enzo Goudou-Sinha (13)

ASVEL

Charles Galliou (15)

Stéphane Gombauld (10)

Arwan Ruiz (7)

4 joueurs (2)

Mathieu Constant (3)

Charles Galliou (15)

Paris Levallois – Pau Lacq Orthez : 49-68 (7-17 / 15-17 / 15-15 / 12-19)

C’était le choc de la cinquième journée ! L’EBPLO a mit tout le monde d’accord en creusant un écart conséquent et en imposant sa suprématie dès l’entame de match ; le Paris Levallois n’ayant marqué que deux points après six minutes de jeu. Les partenaires de Corentin Carne (14pts, 5 rebonds, 5 passes, 6 interceptions pour 20 d’évaluation) et Elie Okobo (16pts, 9 rebonds, 6 passes mais 5 ballons perdus pour 19 d’évaluation) sont par conséquent à la tête de la seule équipe invaincu en espoirs ProA. De son côté le Paris Levallois, l’un des favori cette saison, concède déjà sa deuxième défaite malgré la présence sur le parquet pour la première fois de la saison de Cyrille Eliezer Vanerot (5pts, 6 rebonds).

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Paris Levallois

Samba Balayera (13)

Thomas Hieu Courtois (9)

Etienne Ory (5)

Etienne Ory (4)

Etienne Ory (5)

Pierre Besson (11)

Pau Lacq Orthez

Elie Okobo et Léopold Cavalière (16)

Emryss Mormin (11)

Elie Okobo (6)

Corentin Carne (6)

Elie Okobo (5)

Corentin Carne (20)

Orléans – Cholet : 43-63 (9-14 / 9-21 / 9-10 / 16-18)

La saison est d’ors et déjà très difficile du côté d’Orléans où les années se suivent et se ressemblent pour le centre de formation. Quatrième défaite de rang (16points d’écart en moyenne) pour les orléannais en autant de rencontres (Match en retard contre Antibes mardi 27 octobre). La seule satisfaction est l’excellent début de saison de Kévin Hangoué (19pts à 7/10 à 2pts, 15 rebonds, 2 contres pour 29 d’évaluation). Match que Cholet s’est rendu facile dès la première mi-temps et dans lequel Léo Maginot (17pts à 7/10 aux tirs, 5 rebonds, 2 interceptions pour 20 d’évaluation en 24 minutes) a une nouvelle fois rendu une copie très propre !

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Orléans

Kévin Hangoué (19)

Kévin Hangoué (15)

3 joueurs (2)

Grégoire Matout (7)

Kévin Hangoué (5)

Kévin Hangoué (29)

Cholet

Léo Maginot (17)

Ywen Smock et Rigo Edzata (6)

Johan Clet (5)

Johan Clet (4)

Johan Clet (7)

Léo Maginot (20)

Strasbourg – Le Havre : 69-66 (24-20 / 12-21 / 17-14 / 16-11)

Voilà un match déjà importantissime pour les champions en titre qu’ils ont bien failli laisser filer ! Dans le sillage d’Hugo Teurcq (25pts à 3/5 à 2pts, 5/10 à 3pts, 6 passes, 21 d’évaluation) Le Havre est passé à la fois proche et si loin de la victoire en terre strasbourgeoise. En effet, ils ont laissé leurs adversaires à portée de fusil tout le long du quatrième quart temps entre égalité et -4 sans toutefois parvenir à prendre les devants à une seule reprise. On se rappellera alors que la saison passée, si Strasbourg a outrageusement dominé le championnat espoirs, ils ont surtout su gagner un très grand nombre de matchs dans les derniers instants de la partie ! Cela semble être cette saison encore le cas pour les joueurs de Lauriane Dolt qui remporte ce match deux semaines après leur énorme dernier quart temps face à Antibes.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Strasbourg

Olivier Cortale (24)

Olivier Cortale (10)

Antoine Marx et Olivier Cortale (3)

Louis Rucklin et Quentin Goulmy (1)

David Ekembe (4)

Olivier Cortale (22)

Le Havre

Ugo Teurcq (25)

Nicholas Bohling (5)

Ugo Teurcq (6)

3 joueurs (1)

Nicholas Bohling et Ugo Teurcq (3)

Ugo Teurcq (21)

Monaco – Rouen : 49-99 (10-23 / 9-18 / 9-26 / 21-32)

Difficile, très difficile constat que la succession de lourdes défaites subies par Monaco depuis le début de saison ! Ce match aura été l’occasion pour Carl Ponsar (23pts à 9/14 aux tirs, 5 rebonds, 24 d’évaluation en 22 minutes) et consorts de replacer Rouen dans le bon wagon avec trois victoires et deux défaites.

Points

Rebonds

Passes

Interceptions

Balles perdues

Evaluation

Monaco

Gilson Mendes (10)

Pierre Jean Ganga (8)

Pierre Jean Ganga (3)

Pierre Jean Ganga (3)

Pierre Jean Ganga (6)

Gilson Mendes (9)

Rouen

Carl Ponsar (23)

Adam El Gazhi (14)

Félix Michel (8)

3 joueurs (2)

4 joueurs (3)

Carl Ponsar, Gary Michel et Adam El Gazhi (24)

Les basketteurs américains racontent tout sur leur vie en Europe 🏀🇺🇸

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.