Espoirs Pro A J9 : week-end mouvementé. Le Mans est rejoint en tête du classement par Strasbourg et Nanterre alors Rouen remporte son premier match de la saison. 

Paris Levallois – Chalon sur Soane : 75-65 (13-12 | 37-30 | 56-49 | 75-65)

Paris continue son bon début de saison et peut encore prétendre rejoindre la tête du championnat en cas de victoire dans ses deux matchs en retard. Chalon de son côté alterne le bon et le moins bon.

Les chiffres clés :

– 20 balles perdues par Paris, 26 par Chalon.

– 10/35 à 3-pts pour Paris, 4/17 pour Chalon.

– 22 rebonds offensifs pour Paris, 17 pour Chalon. 

Les joueurs majeurs :

Maxime Roos (Paris Levallois) : 24 pts à 6/10 à 2 pts, 4/10 à 3-pts, 6 rebonds, 1 passe, 2 interceptions, 2 contres et 4 balles perdues pour 21 d’évaluation en 25 minutes.

Thomas Hieu-Courtois (Paris Levallois) : 9 pts à 2/7 à 2 pts, 1/3 à 3-pts, 2/2 aux Lfs, 9 rebonds, 3 passes, 4 interceptions, 1 contre et 2 balles perdues pour 17 d’évaluation en 24 minutes.

Le Mans – Strasbourg : 60-76 (19-25 | 36-45 | 45-59 | 60-76)

C’était le choc au sommet, c’est Strasbourg qui s’impose et remet les compteurs à zéro… enfin presque. En effet, avec +16 à la fin du match, Strasbourg revient à égalité au bilan (7 victoires pour 2 défaites) mais fait aussi une excellente opération au point average.

Le chiffre clé :

– 31/63 (49%) aux tirs pour Strasbourg, 23/64 (36%) pour Le Mans.

Le joueur majeur :

Xavier Robert François (Strasbourg) : 18 pts à 8/11 à 2 pts, 2/3 aux Lfs, 8 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 balle perdue pour 24 d’évaluation en 31 minutes. 

Cholet – Boulogne sur Mer : 89-73 (27-21 | 48-34 | 74-49 | 89-73)

Après trois défaites consécutives à la blessure d’Ywen Smock, Cholet retrouve le chemin de la victoire. Boulogne pour sa part perd après deux très bonnes victoires contre Chalon sur Saône et au Havre.

Les chiffres clés :

– 10 balles perdues par Cholet, 15 par Boulogne.

– 12/31 à 3-pts pour Cholet, 7/19 pour Boulogne.

– 21 passes décisives pour Cholet, 7 pour Boulogne.

Les joueurs majeurs :

Kadri Moendadze (Cholet) : 21 pts à 6/7 à 2 pts, 3/6 à 3-pts, 10 rebonds, 3 passes, 3 interceptions et 1 balle perdue pour 32 d’évaluation en 24 minutes.

Léo Maginot (Cholet) : 17 pts à 0/1 à 2 pts, 5/7 à 3-pts, 2/6 aux Lfs, 10 rebonds, 5 passes, 5 contres, 1 interception et 2 balles perdues pour 29 d’évaluation en 29 minutes.

Antoine Chevrier (Cholet) : 19 pts à 5/6 à 2 pts, 3/7 à 3-pts, 4 passes, 3 rebonds, 2 interceptions pour 23 d’évaluation en 25 minutes.

Romain Dussomerard (Boulogne sur Mer) : 21 pts à 5/13 à 2 pts, 2/6 à 3-pts, 5/6 aux Lfs, 11 rebonds, 4 passes, 9 fautes provoquées, 4 interceptions et 4 balles perdues pour 23 d’évaluation en 34 minutes.

Nicholas Bohling (Boulogne sur Mer) : 23 pts à 4/7 à 2 pts, 5/10 à 3-pts, 8 rebonds, 1 passe, 1 interception et 2 balles perdues pour 23 d’évaluation en 34 minutes. 

Le Havre – Nancy : 63-62 (14-15 | 24-31 | 41-45 | 63-62)

Le Havre s’est imposé dans les toutes dernières secondes sur deux lancers-francs de Johan Papo ! Les Havrais, avec cette victoire, restent dans la course au trophée du futur et pourraient même revenir à égalité avec leur adversaire du jour en cas de victoire dans leur match en retard.

Les chiffres clés :

– 18 balles perdues par Le Havre, 25 par Nancy.

– 16 passes décisives pour le Havre, 10 pour Nancy (21 tirs réussis chacune).

Les joueurs majeurs :

Ebala Maxime Djo (Le Havre) : 9 pts à 4/4 à 2 pts, 1/2 aux Lfs, 5 rebonds, 3 interceptions, 1 contre pour 17 d’évaluation en 18 minutes.

Johan Papo (Le Havre) : 14 pts à 3/5 à 2 pts, 1/4 à 3-pts, 5/8 aux Lfs, 3 passes, 3 rebonds, 5 fautes provoquées, 3 interceptions et 2 balles perdues pour 13 d’évaluation en 24 minutes.  

ASVEL – Rouen : 70-74 (14-14 | 34-36 | 43-56 | 70-74)

Grosse surprise avec cette défaite de l’ASVEL à domicile face à une équipe de Rouen qui n’avait pas encore gagné le moindre match. Ce match était marqué par un retour de chaque côté : Arthur Rozenfeld à l’ASVEL, Carl Ponsar à Rouen. C’est le second qui a énormément pesé sur le match.

Les chiffres clés :

– 20 à 9 pour Rouen en troisième quart-temps soit +13 à l’entame du dernier quart.

– 22 balles perdues par l’ASVEL, 21 par Rouen.

– 11/25 aux Lfs pour l’ASVEL, 10/14 pour Rouen

Les joueurs majeurs :

Carl Ponsar (Rouen) : 17 pts à 2/4 à 2 pts, 2/4 à 3-pts, 7/7 aux lfs, 14 rebonds, 7 fautes provoquées, 3 interceptions, 1 contre et 4 balles perdues pour 27 d’évaluation en 34 minutes.

Félix Michel (Rouen) : 14 pts à 4/7 à 2 pts, 2/4 à 3-pts, 7 rebonds, 2 interceptions et 4 balles perdues pour 21 d’évaluation en 38 minutes.

Charles Galliou (ASVEL) : 16 pts à 3/6 à 2pts, 3/5 à 3-pts, 1/2 aux Lfs, 5 rebonds, 4 passes, 2 interceptions, 2 contres et 3 balles perdues pour 20 d’évaluation en 34 minutes.

Orléans – Bourg en Bresse : 51-55 (17-16 | 37-26 | 46-41 | 51-55)

Petit coup d’arrêt pour Orléans après deux victoires de suite, les deux premières de la saison. Bourg en Bresse pour sa part confirme qu’elle est plus performante à l’extérieur (4V-1D) qu’à domicile (0V-4D).

Les chiffres clés :

– 29 rebonds pour Orléans, 50 pour Bourg en Bresse.

– 14/28 aux Lfs pour Bourg en Bresse, 4/14 pour Orléans.

Les joueurs majeurs :

Khadim Fall (Bourg en Bresse) : 9 pts à 3/6 à 2 pts, 3/4 aux Lfs, 9 rebonds, 3 interceptions et 4 balles perdues pour 13 d’évaluation en 19 minutes.

Bali Coulibaly (Bourg en Bresse) : 16 pts à 7/12 à 2 pts, 2/5 aux Lfs, 9 rebonds, 5 balles perdues pour 12 d’évaluation en 32 minutes.

Kévin Eonga (Bourg en Bresse) : 7 pts à 3/3 à 2 pts, 1/5 aux Lfs, 9 rebonds, 3 passes, 1 interception et 4 balles perdues pour 12 d’évaluation en 29 minutes.

Nanterre – Limoges : 75-62 (17-11 | 38-30 | 57-42 | 75-62)

Victoire logique du leader francilien face à une équipe de Limoges toujours autant en difficulté et qui continue d’évoluer autour de seulement 7 joueurs avec les absences de Paul Rigot et Leeroyd Konsa.

Les chiffres clés :

– 9 ballons perdus par Nanterre, 18 par Limoges.

– 11/29 à 3-pts pour Nanterre, 8/27 pour Limoges. 

Les joueurs majeurs :

William Mensah (Nanterre) : 17 pts à 8/14 à 2 pts, 0/1 à 3-pts, 1/3 aux Lfs, 2 passes, 3 rebonds, 4 interceptions et 1 balle perdue pour 16 d’évaluation en 30 minutes.

Guillaume Daurces (Nanterre) : 14 pts à 1/4 à 2 pts, 4/9 à 3-pts, 9 rebonds, 1 passe, 1 interception, 1 contre et 2 balles perdues pour 16 d’évaluation en 35 minutes.

Jean François Basilieu (Nanterre) : 10 pts à 2/5 à 2 pts, 3/5 à 3-pts, 5 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 1 balle perdue pour 15 d’évaluation en 19 minutes.

Lucas Paoletti (Limoges) : 9 pts à 2/3 à 2 pts, 1/3 à 3-pts, 0/2 aux Lfs, 12 rebonds, 1 passe, 1 balle perdue pour 17 d’évaluation en 27 minutes. 

Dijon – Chalons-Reims : 63-65 (13-19 | 31-36 | 44-49 | 63-65)

Grosse victoire pour Chalons-Reims grâce à un lancer-franc (égalité) puis un tir réussi par Alexandre Karolak pour passer devant dans les derniers instants. Dijon en est pour sa part à quatre défaites sur les cinq derniers matches.

Les chiffres clés :

– 22 balles perdues de chaque côté.

– 17 passes décisives pour Chalons-Reims, 6 pour Nancy.

– 9/10 aux Lfs pour Chalons-Reims, 18/33 pour Dijon

Les joueurs majeurs :

Louis Cassier (Chalons-Reims) : 13 pts à 4/7 à 2 pts, 1/1 à 3-pts, 2/2 aux Lfs, 5 rebonds, 1 contre et 1 balle perdue pour 15 d’évaluation en 19 minutes.

Alexandre Karolak (Chalons-Reims) : 15 pts à 4/5 à 2 pts, 2/4 à 3-pts, 1/2 aux Lfs, 1 passe, 1 rebond, 1 interception et 4 balles perdues pour 10 d’évaluation en 28 minutes.

Drissa Ballo (Dijon) : 10 pts à 3/3 à 2 pts, 4/4 aux Lfs, 8 rebonds, 5 fautes provoquées, 2 ballons perdus pour 16 d’évaluation en 19 minutes. 

Gravelines Dunkerque – Pau Lacq Orthez : 56-55 (18-11 | 33-22 | 45-43 | 56-55)

Aussi précieuse que difficile victoire pour Gravelines sur un lancer-franc réussi dans les toutes dernières secondes. Pau, qui se déplaçait une nouvelle fois sans tous ses joueurs majeurs du début de saison (Kaba, Cavalière, Moisy, Carne, Dussoulier), fait en revanche la très mauvaise opération du jour.

Les chiffres clés :

– 17 balles perdues par Gravelines, 25 par Pau.

– 14 rebonds offensifs pour Gravelines, 7 pour Pau.

Les joueurs majeurs :

Séraphin Saumont (Gravelines) : 14 pts à 6/10 à 2 pts, 0/1 à 3-pts, 3/5 aux Lfs, 7 rebonds, 4 passes, 3 balles perdues pour 16 d’évaluation en 38 minutes.

Yvan Bede (Pau) : 14 pts à 3/5 à 2 pts, 2/4 à 3-pts, 2/4 aux Lfs, 8 rebonds, 5 passes, 2 interceptions et 4 balles perdues pour 19 d’évaluation en 32 minutes.