Résumé de chaque match de la neuvième journée du championnat Espoirs Pro A !

Asvel Lyon-Villeurbanne – Rouen Métropole Basket

Huitième succès en neuf rencontres disputées pour l’Asvel ! Bien que privés de leur ailier titulaire Charles Galliou (2m02, 19 ans) et du prometteur Elie Fédensieu (2m04, 19 ans) mais renforcés par le retour de rééducation de leur prometteur intérieur Amine Noua (2m00, 18 ans), les Villeurbannais se sont imposés sans trop forcer face à des Rouennais disposant d’une faible profondeur de banc. Dans le sillage d’un Félix Michel (1m85, 19 ans) en mode double-double et toujours aussi polyvalent (12 points, 4 rebonds, 12 passes décisives et 3 interceptions), et d’une raquette Carl Ponsar (2m03, 18 ans)/Issa Dieng (2m08, 19 ans) active aux rebonds (15 à eux deux dont 11 offensifs !), la formation normande aura tout de même longtemps tenu tête à Stéphane Gombauld (2m02, 18 ans – 21 points et 8 rebonds en 25 minutes) et ses coéquipiers. Après un premier quart-temps équilibré entre les deux adversaires (23-22), les locaux parvenaient à creuser l’écart dans le second acte (46-38 à la mi-temps) avant de faire jeu égal avec la formation normande du retour des vestiaires jusqu’à la fin de la partie.

Score final : 79-72 (23-22)(23-16)(16-18)(17-16)

Les marqueurs de l’Asvel Lyon-Villeurbanne : Diawara (4), Kessler (DNP), Ruiz (8), Constant (6), Vincent (6), Giraud-Sauveur (5), Hergott (10), Noua (15), Gombauld (21), Paquentin (2) et Kyungu (2).

Les marqueurs du Rouen Métropole Basket : Dezalle (3), Injai (5), Drencourt (8), Mussard (7), Michel (12), Ponsar (16), Dieng (13) et El Gazhi (8).

Chalons-Reims – STB Le Havre

Mauvaise période pour le CCRB, déjà mal en point au classement général avec seulement une victoire à leur actif… Diminués par le forfait sur blessure de leur meneur de jeu international U18 Arthur Leboeuf (1m73, 18 ans) et opposés à leurs homologues havrais, les jeunes espoirs de Chalons-Reims n’ont pas tenu le coup. Bien trop seul, l’arrière Alexandre Karolak (1m92, 20 ans – 19 points, 3 rebonds et 3 passes décisives) n’a rien pu faire face à Nicholas Bohling (1m90, 20 ans – 17 points, 3 rebonds, 4 passes décisives et 6 interceptions), Gaylor Lobela (2m06, 20 ans – 16 points et 5 rebonds) et consorts.

Score final : 56-73 (16-16)(16-20)(13-20)(11-17)

Les marqueurs de Chalons-Reims : Djoko (5), Pottier (0), Delvart (6), Fereira (0), Karolak (19), Olugbeje (8), Heugue (5), Lusakueno (4), Belo (2), Cassier (4) et Laroche (3).

Les marqueurs du STB Le Havre : Dadiet (0), Bohling (17), Marchand (12), Pierre-Nicolas (3), Teurcq (6), Denis (4), Lobela (16), Mendy (9), Indau-Chidjou (6) et Ricketts (0).

Le Mans Sarthe Basket – Orléans Loiret Basket

Jusqu’à la fin du troisième quart-temps, les Orléannais auront pensé pouvoir décrocher leur première victoire de la saison. Malheureusement pour eux, leurs homologues manceaux ont haussé le ton au meilleur des moments dans l’ultime acte pour finalement s’imposer de onze unités. L’énorme domination aux rebonds du MSB (53 à 29) aura clairement fait la différence lors de cette rencontre. Malgré la sortie prématurée et définitive au bout d’un minute de jeu de leur leader, le pivot sénégalais Youssoupha Fall (2m21, 20 ans), les jeunes sarthois ont assuré dans la peinture. Aux côtés de son coéquipier congolais Earvine Bassoumba (2m05, 19 ans – 16 rebonds), le jeune pivot Jonathan Jeanne (2m15, 18 ans) aura régné dans la raquette avec ses 17 points, 16 rebonds et 8 fautes provoquées. En attendant le retour de blessure du prospect sénégalais Mouhamed Diagne (1m98, 17 ans) programmé courant décembre, l’OLB aurait grand besoin de renfort, en faisant jouer par exemple avec eux le prospect NBA Luc Loubaki (1m91, 18 ans), utilisé uniquement au sein de l’effectif professionnel.

Score final : 60-49 (14-17)(19-11)(7-9)(20-12)

Les marqueurs du Mans Sarthe Basket : Zero (10), Bengaber (7), Diard (0), Bassoumba (3), Dally (18), Jeanne (17), Esso Essis (3), Fall (0) et Berchel (2).

Les marqueurs de l’Orléans Loiret Basket : Elame (2), Tukuezo (14), Mesmacque (6), Hangoue (12), Matout (0), Fall (11), Bea (0), Kayouloud (0), Houdas (0) et Gouacide (4).

Sluc Nancy – AS Monaco

Neuvième défaite de la saison pour les jeunes monégasques qui découvrent tous le championnat depuis deux mois et qui pointent actuellement en avant-dernière position du classement général. Il n’aura pas fallu longtemps aux nancéiens, guidés par le trio Thomas Grun (1m96, 20 ans – 13 points et 5 passes décisives)/William Narace (2m01, 18 ans – 10 points, 12 rebonds et 5 passes décisives)/Melvyn Govindy (2m10, 18 ans – 15 points et 8 rebonds) pour prendre creuser un premier écart et s’évader au tableau d’affichage. Du côté de l’AS Monaco, la saison risque d’être très longue…

Score final : 88-57 (25-16)(24-14)(19-15)(20-12)

Les marqueurs du Sluc Nancy : Gbetkom (2), Goudou-Sinha (5), Pota (5), Grun (13), Chemy (6), Delarboulas (7), Vautier (6), Narace (10), Thomas (13), Govindy (15), Dorothee (4) et Granvorka (2).

Les marqueurs de l’AS Monaco : Tata (6), Geistel (10), Mendes (8), Jeram (11), Peranovic (4), Ganga (4), Bechtel (6) et Gaucher (8).

Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez – JDA Djion

Toujours invaincus, les Palois confirment semaine après semaine qu’ils sont les grands favoris pour le titre de champion Espoirs Pro A cette saison. Sans l’international U20 Lucas Dussoulier (2m03, 19 ans), toujours pas remis de sa blessure et qui devrait effectuer son retour en décembre, les jeunes de l’Elan Béarnais se sont fait légèrement peur en raison du retour express de leurs adversaires lors du troisième quart-temps (passage de 29-18 à la mi-temps à 44-41 à la 30’). Disposant des deux meilleurs marqueurs et joueurs à l’évaluation du championnat, à savoir Leopold Cavalière (2m02, 19 ans – 16 points, 10 rebonds, 3 passes décisives et 4 contres) et Elie Okobo (1m87, 18 ans – 17 points, 7 rebonds, 2 passes décisives et 3 interceptions), les locaux ont fait la différence dans l’ultime acte et ont résisté aux 25 points d’Olivier Yao-Delon (1m96, 20 ans) dont les qualités offensives sont indéniables.

Score final : 65-55 (12-7)(17-11)(15-23)(21-14)

Les marqueurs de l’Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez : Labanere (2), Carne (7), Moisy (8), Seguela (6), Okobo (17), Meyomeyep (0), Cavalière (16), Mormin (DNP) et Valayer (9).

Les marqueurs de la JDA Dijon : Marx (5), Lambert (2), Valot (0), Maraux (12), Burrell (2), Yao-Delon (25), Bianco (2) et Paoletti (7).

JSF Nanterre – Sharks Antibes

En l’emportant sur le fil sur son parquet face aux Sharks, la JSF confirme son excellent début de saison avec un septième succès en huit rencontres disputées. Les Nantériens auront réussi à combler un déficit de 13 points dans le dernier quart-temps ! Guillaume Daurces (2m02, 20 ans – 20 points à 4/11 derrière l’arc et 10 rebonds) aura assumé son statut, bien aidé par Teddy Cheremond (1m91, 19 ans – 10 points et 9 rebonds) et Warren Racine (1m89, 20 ans – 12 points, 4 rebonds et 7 passes décisives). En face, le duo antibois Damien Blagojevic (1m93, 20 ans – 20 points, 5 rebonds et 4 passes décisives)/Gracin Bakumanya (2m12, 18 ans – 20 points, 13 rebonds et 3 contres) aura tout donné pour porter les leurs mais cela se saura finalement avéré insuffisant pour s’imposer.

Score final : 67-66 (25-20)(11-19)(8-18)(23-9)

Les marqueurs de la JSF Nanterre : Dabo (2), Racine (12), Mutombo (2), Viho (2), Mendy (2), Kasperzec (8), Baal (0), Daurces (20), Toure (3), Cheremond (10) et Pansa (6).

Les marqueurs des Sharks Antibes : Durand (5), Louchet (7), Plasse (2), Losson (0), Blagojevic (20), Bakumanya (20), Diabi (2), Norbal (6) et Muninga (4).

Elan Chalon-sur-Saône – SIG Strasbourg

Quel come-back des chalonnais à domicile ! Menés assez largement à la mi-temps (18-38), Assane Ndoye (2m01, 19 ans – 19 points, 7 rebonds, 5 interceptions et 8 fautes provoquées) et ses coéquipiers ont inversé la tendance dès le retour des vestiaires pour finalement l’emporter sur le fil. Frank Ntilikina (1m92, 17 ans), jeune pépite de la SIG et forfait sur blessure, aura clairement manqué aux siens dans le money-time.

Score final : 64-60 (13-16)(5-22)(24-13)(22-9)

Les marqueurs de l’Elan Chalon-sur-Saône : Aygalenq (8), Fall (11), Olaniyi (0), Gantswa-Babami (16), Ndoye (19), Missonnier (2), Mopsus (3), Londot (1) et Ouedraogo (4).

Les marqueurs de la SIG Strasbourg : Rucklin (12), Danner (0), Cortale (8), Eber (11), Mushidi (11), Ekembe (6), Kwedi (6), Goulmy (6) et Flick (0).

Limoges CSP – PL Paris-Levallois

Les Limougeauds n’y arrivent toujours pas et n’auront fait jeu égal avec leurs adversaires du jour que durant 10 minutes. Trop esseulés au sein d’un effectif en manque d’expériences dans le championnat, le meneur Vincent Fauché (1m91, 19 ans – 16 points, 4 rebonds, 15 passes décisives et 9 fautes provoquées) et l’intérieur Shekina Munanga (2m00, 17 ans – 18 points à 9/11 aux shoots et 8 rebonds) n’auront pas suffi pour espérer vaincre le Paris-Levallois pourtant privé de son ailier Maxime Roos (2m02, 20 ans), élu meilleur poste 3 Espoirs Pro A la saison passée. Bien que préservé pour le match des professionnels, le parisien Cyrille Eliezer-Vanerot (2m02, 19 ans) s’est régalé lors de cette rencontre (23 points à 8/12 aux tirs dont 4/6 à 3-pts, 9 rebonds et 4 interception pour 30 d’éval en 25 minutes) et a clairement fait la différence en deuxième mi-temps lorsque le CSP tentait de passer sous la barre des huit points d’écart.

Score final : 78-90 (19-19)(17-26)(19-24)(23-21)

Les marqueurs du Limoges CSP : Berranger (11), Fauché (16), Thibault (11), Leonetti (2), Delage (5), Eboh (2), Munanga (18), Diallo (5) et Djedje (8).

Les marqueurs du Paris-Levallois : Mpogazi (2), Loubaki (12), Ory (3), Besson (8), Ahebie (7), Hieu-Courtois (18), Eliezer-Vanerot (23) et Balayera (17).

Cholet Basket – BCM Gravelines-Dunkerque

Dominé durant les trois premiers quarts-temps, le BCM s’est réveillé trop tard pour espérer s’imposer sur le parquet de la Meilleraie. La polyvalence de Théo Lefebvre (1m80, 20 ans – 9 points, 7 passes décisives et 6 interceptions) n’aura donc pas suffi pour permettre aux nordistes d’accrocher la rencontre. A noter que ce match célébrait le retour à Cholet de Thomas Descat (1m92, 18 ans), recruté par Gravelines durant l’intersaison et sacré champion de France cadets en mai dernier avec le club des Mauges.

Score final : 69-60 (18-11)(20-15)(20-14)(11-20)

Les marqueurs de Cholet Basket : Clet (2), Lopez (14), Maginot (13), Thalgott (0), Chevrier (10), NDoye (5), Smock (5), Edzata (10), Morose (4) et Poirier (6).

Les marqueurs du BCM Gravelines-Dunkerque : Lefebvre (9), NDoye (7), Mokoka (12), Descat (2), Le Douarin (5), Boxus (5), Hannequin (8), Badiane (7) et Lesaege (5).