Après quatre années passées dans le Béarn, le jeune ailier-fort Thomas Smallwood (2m08, 20 ans) a décidé de ne pas honorer sa dernière saison dans le championnat de France espoir et de vivre le rêve américain. L’intéressé a effectivement préféré de prendre la direction des Etats-Unis et de la première division du championnat universitaire américain, venant de s’engager en faveur de l’université d’Alabama, dont les équipes sportives sont surnommées les Blazers. Il évoluera donc à domicile dans une salle de 8 500 places. Smallwood valait 5.5 points et 2.9 rebonds en moyenne par match lors de la saison écoulée en 16 minutes de temps de jeu. A noter que c’est au cours d’une conversation avec son coéquipier Mo Finley, ancien membre de cette université située à Birmingham, que les premiers contacts ont été créés.