Deux gros duels au sommet du classement ce mardi et de belles performances !!

 

Nanterre – Strasbourg : 66-70 (12-17 | 30-36 | 46-52 | 66-70)

C’était le choc de cette de cette seizième journée de Pro A espoirs. Il y eu du suspens jusqu’au bout mais Antony Labanca mit les siens à l’abri à l’entame de la dernière minute à 3-pts. Il y avait alors 69-63. Strasbourg laisse donc son adversaire du jour à 2 victoires + le point average.

 

Point average :

Match aller : Nanterre – Strasbourg : 52-72.

Strasbourg est donc à 2 victoires et Nanterre à 2 défaites dans cette confrontation.

 

Les chiffres clés :

– 10/14 aux Lfs pour Strasbourg, 9/15 pour Nanterre.

– 8/17 à 3-pts pour Strasbourg, 7/23 pour Nanterre.

 

Les joueurs majeurs :

Damien Bouquet (Strasbourg) : 9 pts à 3/3 à 2 pts, 1/1 à 3-pts, 5 passes, 3 rebonds, 1 interception, 1 contre et 1 balle perdue pour 18 d’évaluation en 31 minutes.

Antony Labanca (Strasbourg) : 24 pts à 2/4 à 2 pts, 6/13 à 3-pts, 2/2 aux Lfs, 4 rebonds, 1 passe, 5 fautes provoquées, 4 ballons perdus pour 16 d’évaluation en 34 minutes.

Jean François Basileu (Nanterre) : 12 pts à 3/4 à 2 pts, 2/6 à 3-pts, 8 rebonds, 1 passe, 6 interceptions mais 6 balles perdues pour 16 d’évaluation en 36 minutes.

 

 

Nancy – Pau Lacq Orthez : 78-79 (20-21 | 40-34 | 59-52 | 78-79)

Autre confrontation de haut de tableau en ce milieu de semaine et autre match très serré. Pau, sans Alpha Kaba mais avec Alexandre Moisy et Corentin Carne, s’impose d’un petit point après une fin de match où ils auront joué à se faire peur. En effet, les palois menaient 79-72 à environ 1m30 du buzzer final avant de voir les nancéiens revenir. Les deux équipes ont désormais le même bilan de 9 victoires pour 7 défaites.

 

Les chiffres clés :

– 24 passes décisives pour Pau, 16 pour Nancy.

– 12/18 à 3-pts pour Pau, 7/22 pour Nancy.

 

Les joueurs majeurs :

Elie Okobo (Pau Lacq Orthez) : 24 pts à 3/6 à 2 pts, 6/7 à 3-pts, 3 passes, 2 rebonds, 1 balle perdue pour 24 d’évaluation en 27 minutes.

Lucas Dussoulier (Pau Lacq Orthez) : 9 pts à 3/10 à 2 pts, 1/2 à 3-pts, 8 passes, 10 rebonds, 3 interceptions et 3 balles perdues pour 19 d’évaluation en 37 minutes.

Alexis Thomas (Nancy) : 18 pts à 6/11 à 2 pts, 0/3 à 3-pts, 6/8 aux Lfs, 14 rebonds, 3 passes, 7 fautes provoquées, 3 interceptions, 2 contres et 1 balle perdue pour 29 d’évaluation en 32 minutes.

 

 

Boulogne sur Mer – Bourg en Bresse : 61-70 (18-20 | 32-28 | 44-44 | 61-70)

Match entre équipes de bas de tableau. Cependant, grâce à cette victoire, Bourg en Bresse remonte à la onzième place avec un bilan de 7 victoires pour 9 défaites et peut toujours croire en ses chances de trophée du futur.

 

Les chiffres clés :

– 26-17 dans le 4ème quart-temps.

– 16 balles perdues par Bourg, 19 par Boulogne.

– 10/28 à 3-pts pour Bourg, 5/19 pour Boulogne.

 

Les joueurs majeurs :

Thomas Prost (Bourg en Bresse) : 21 pts à 2/6 à 2 pts, 5/8 à 3-pts, 2/3 aux Lfs, 4 rebonds, 3 passes, 5 fautes provoquées et 2 balles perdues pour 23 d’évaluation en 31 minutes.

Emryss Mormin (Boulogne sur Mer) : 20 pts à 8/11 à 2 pts, 4/4 aux Lfs, 11 rebonds, 1 passe, 5 fautes provoquées, 4 interceptions et 2 balles perdues pour 31 d’évaluation en 31 minutes.

 

 

Chalon sur Saône – Dijon : 47-60 (14-13 | 23-30 | 36-44 | 47-60)

Match très important pour les deux équipes au classement. Chalon dit aujourd’hui sans doute adieu au trophée du futur avec un bilan de 6 victoires pour 10 défaites. Dijon reste accroché au bon wagon avec 8 victoires et 8 défaites à égalité avec le huitième.

 

Les chiffres clés :

– 10 ballons perdus par Dijon, 16 par Chalon.

– 12/48 (25%) aux tirs pour Chalon, 23/63 (37%) pour Dijon.

 

Les joueurs majeurs :

Drissa Ballo (Dijon) : 13 pts à 5/6 à 2 pts, 3/4 aux Lfs, 9 rebonds, 1 passe, 2 balles perdues pour 19 d’évaluation en 21 minutes.

Ugo Bajeux (Dijon) : 11 pts à 5/6 à 2 pts, 0/1 à 3-pts, 1/2 aux Lfs, 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 2 balles perdues pour 18 d’évaluation en 34 minutes.

Ibrahima Faye Fall (Chalon sur Saône) : 2 pts à 0/4 aux tirs, 2/4 aux Lfs, 13 rebonds, 7 contres (!!), 1 passe et 2 interceptions pour 19 d’évaluation en 29 minutes.

 

 

Chalons-Reims – Le Havre : 74-67 (18-10 | 35-32 | 53-42 | 74-67)

Au terme d’un dernier quart-temps mieux géré, c’est Chalons-Reims qui s’impose dans ce match où se sont plutôt les visiteurs qui partaient favoris. C’est une très mauvaise fin d’année pour Le Havre qui enchaîne une quatrième défaite de suite et pointe donc dans le peloton des huitièmes avec un bilan équilibré de 8 victoires et 8 défaites.

 

Les chiffres clés :

– 38 rebonds pour Chalons-Reims, 29 pour Le Havre.

– 15/17 aux Lfs pour Chalons-Reims, 5/9 pour Le Havre.

 

Les joueurs majeurs :

Alexis Auburtin (Chalons-Reims) : 15 pts à 3/8 à 2 pts, 2/2 à 3-pts, 3/3 aux Lfs, 5 rebonds, 4 passes, 1 interception et 2 balles perdues pour 18 d’évaluation en 27 minutes.

Luka Antic (Chalons-Reims) : 12 pts à 4/7 à 2 pts, 0/2 à 3-pts, 4/4 aux Lfs, 11 rebonds, 5 fautes provoquées, 1 interception, 1 contre et 2 balles perdues pour 18 d’évaluation en 36 minutes.

Alexandre Karolak (Chalons-Reims) : 15 pts à 2/4 à 2 pts, 3/5 à 3-pts, 2/2 aux Lfs, 5 passes, 3 rebonds, 1 interception et 3 balles perdues pour 17 d’évaluation en 30 minutes.

 

 

Le Mans – Gravelines Dunkerque : 55-68 (15-24 | 27-31 | 42-46 | 55-68)

Gravelines confirme son excellent début de saison et conforte sa deuxième place désormais seul du fait de la défaite de Nanterre. Le Mans est une des équipes qui va moins bien en cette fin d’année, dût entre autres au fait que Petr Cornelie soit à temps plein avec l’effectif professionnel.

 

Les chiffres clés :

– 10 ballons perdus par Gravelines, 23 par Le Mans.

– 8/28 à 3-pts pour Gravelines, 3/18 pour Le Mans.

 

Les joueurs majeurs :

Paul Lou Duwiquet (Gravelines Dunkerque) : 16 pts à 5/8 à 2 pts, 2/6 à 3-pts, 6 passes, 7 rebonds, 4 interceptions et 2 balles perdues pour 24 d’évaluation en 35 minutes.

Johan Grebongo (Gravelines Dunkerque) : 21 pts à 9/13 à 2 pts, 1/1 à 3-pts, 0/2 aux Lfs, 5 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 balle perdue pour 21 d’évaluation en 28 minutes.

 

 

Limoges – Paris Levallois : 68-69 (17-15 | 33-33 | 58-52 | 68-69)

Match très serré de bout en bout à Beaublanc alors que l’on pouvait penser que ce serait une promenade de santé pour les parisiens. Finalement, il aura fallu un lancer-franc de Cyrille Eliezer Vanerot dans les ultimes secondes pour que Paris l’emporte. Vincent Fauche a eu la balle de match à trois-points au buzzer sans succès.

 

Les chiffres clés :

– 18 balles perdues pour Paris, 23 pour Limoges.

– 18/22 aux Lfs pour Paris, 8/17 pour Limoges.

 

Le joueur majeur :

Cyrille Eliezer Vanerot (Paris Levallois) : 18 pts à 5/11 à 2 pts, 1/6 à 3-pts, 5/6 aux Lfs, 6 rebonds, 6 passes, 5 fautes provoquées, 7 interceptions et 5 balles perdues pour 20 d’évaluation en 33 minutes.

 

 

Orléans – ASVEL : 57-70 (7-16 | 25-33 | 44-57 | 57-70)

Sans Arthur Rozenfeld, l’ASVEL s’impose dans ce match de fond de tableau. Orléans est seul dernier avec un bilan de 3 victoires pour 13 défaites.

 

Les chiffres clés :

– 25/49 (51%) à 2 pts pour l’ASVEL, 15/31 (48%) pour Orléans.

– 34 rebonds à 28 pour l’ASVEL.

 

Les joueurs majeurs :

Benjamin Mendez (ASVEL) : 17 pts à 3/8 à 2 pts, 3/5 à 3-pts, 2/2 aux Lfs, 7 rebonds, 4 passes, 1 contre et 4 balles perdues pour 19 d’évaluation en 33 minutes.

Charles Galliou (ASVEL) : 15 pts à 6/11 à 2 pts, 1/2 à 3-pts, 3 passes, 3 rebonds, 4 interceptions et 2 balles perdues pour 17 d’évaluation en 32 minutes.

Dimitre Dimitrov (Orléans) : 19 pts à 2/4 à 2 pts, 5/6 à 3-pts, 4 rebonds, 1 passe, 1 interception et 1 balle perdue pour 18 d’évaluation en 33 minutes.

 

 

Rouen – Cholet : 58-88 (16-23 | 26-47 | 36-70 | 58-88)

Il n’y a pas eu de match à Rouen avec une équipe de Cholet qui termine l’année très fort ! Quatrième victoire consécutive pour eux et une remontée certaine au classement : cinquième avec un bilan de 10 victoires pour 6 défaites.

 

Les chiffres clés :

– 44 rebonds à 30 pour Cholet.

– 10/15 aux Lfs pour Cholet, 3/11 pour Rouen.

 

Les joueurs majeurs :

Kadri Moendadze (Cholet) : 20 pts à 4/5 à 2 pts, 3/4 à 3-pts, 3/4 aux Lfs, 7 rebonds, 5 passes, 2 interceptions et 3 balles perdues pour 28 d’évaluation en 23 minutes.

Romuald Morency (Cholet) : 11 pts à 4/6 à 2 pts, 1/1 à 3-pts, 4 rebonds, 4 passes, 3 interceptions et 2 balles perdues pour 18 d’évaluation en 26 minutes.