🛒 Fans de basket, rendez-vous sur la boutique en ligne des basketteurs ! 🏀 🔥

ad1

Espoirs Pro A J31 : l’analyse match par match

Publié par le 15 avril 2015               

Le guide pour devenir basketteur professionnel 🏀 📚

Frank Ntilikina et ses coéquipiers sont officiellement champions de France. (photo : SIG)

Frank Ntilikina et ses coéquipiers sont officiellement champions de France. (photo : SIG)

 

Strasbourg champion malgré la défaite et Le Havre qui prend l’avantage sur Dijon pour la qualification au trophée du futur. Résumés :

 

Boulogne sur Mer – Le Havre : 60-72 (19-19 | 31-40 | 48-52 | 60-72)

Victoire importante pour Le Havre qui reprend l’avantage sur Dijon et a son destin entre ses mains pour une qualification au trophée du futur.

 

Le chiffre clé :

– 8 balles perdues par Le Havre, 20 par Boulogne.

 

Les joueurs majeurs :

Yannis Mendy (Le Havre) : 14pts à 5/8 à 2pts, 1/6 à 3pts, 5/9 aux Lfs, 6 rebonds, 2 interceptions et 1 balle perdue pour 18 d’évaluation en 23 minutes.

Nicholas Bohling (Boulogne sur Mer) : 16pts à 5/5 à 2pts, 1/4 à 3pts, 3/3 aux Lfs, 5 passes, 4 rebonds, 2 balles perdues pour 20 d’évaluation en 33 minutes.

 

 

Le Mans – Dijon : 77-60 (20-17 | 39-30 | 53-50 | 77-60)

Très lourde défaite de Dijon sur le parquet du Mans. Les premiers laissent filer Le Havre à une victoire devant pour le trophée du futur alors que les seconds conservent, avec ce succès, une infime chance de qualification.

 

Les chiffres clés :

– 12 balles perdues par Le Mans, 18 par Dijon.

– 21 passes décisives à 7 pour Le Mans.

– 9/25 à 3pts pour Le Mans, 3/20 pour Dijon.

 

Les joueurs majeurs :

Corentin Desnos (Le Mans) : 9pts à 4/6 à 2pts, 0/1 à 3pts, 1/1 aux Lfs, 11 passes, 3 rebonds, 2 interceptions et 2 balles perdues pour 20 d’évaluation en 28 minutes.

Youssoupha Fall (Le Mans) : 8pts à 2/5 à 2pts, 4/7 aux Lfs, 15 rebonds, 1 passe, 7 fautes provoquées, 2 contres, 2 interceptions et 4 balles perdues pour 18 d’évaluation en 27 minutes.

 

 

Nancy – Strasbourg : 78-74 (27-22 | 43-36 | 60-56 | 78-74)

Surprise à Nancy avec cette défaite strasbourgeoise, simplement la troisième de la saison et qui met un terme à une invincibilité de 23 rencontres ! Malgré tout, profitant de la défaite du BCM Gravelines Dunkerque, Strasbourg est officiellement sacré champion de France Espoirs Pro A 2014-2015.

 

Les chiffres clés :

– 15 balles perdues par Nancy, 21 par Strasbourg.

– 15/18 aux Lfs pour Nancy, 11/16 pour Strasbourg.

 

Les joueurs majeurs :

Thomas Grun (Nancy) : 21pts à 5/8 à 2pts, 2/3 à 3pts, 5/6 aux Lfs, 5 passes, 3 rebonds, 5 fautes provoquées, 3 interceptions et 2 balles perdues pour 25 d’évaluation en 33 minutes.

Baba Soma Samake (Nancy) : 13pts à 5/9 à 2pts, 3/4 aux Lfs, 7 rebonds, 8 fautes provoquées, 5 contres, 4 interceptions et 1 balle perdue pour 23 d’évaluation en 35 minutes.

Geoffrey Delarboulas (Nancy) : 20pts à 7/11 à 2pts, 1/3 à 3pts, 3/4 aux Lfs, 5 passes, 4 rebonds, 5 fautes provoquées, 1 interception, 1 contre et 2 balles perdues pour 22 d’évaluation en 35 minutes.

Antony Labanca (Strasbourg) : 26pts à 3/7 à 2pts, 5/12 à 3pts, 5/7 aux Lfs, 3 rebonds, 2 passes, 6 fautes provoquées, 4 interceptions et 1 balle perdue pour 21 d’évaluation en 38 minutes.

 

 

Orléans – Nanterre : 63-68 (14-17 | 25-32 | 45-47 | 63-68)

Victoire dans la douleur pour Nanterre en terre orléanaise. Les franciliens conservent donc l’avantage sur leur rival de la capitale pour la troisième place.

 

Les chiffres clés :

– 12 balles perdues par Nanterre, 17 par Orléans.

– 64 d’évaluation collective pour Nanterre, 65 pour Orléans.

 

Les joueurs majeurs :

Guillaume Daurces (Nanterre) : 18pts à 2/4 à 2pts, 4/8 à 3pts, 2/3 aux Lfs, 5 rebonds pour 16 d’évaluation en 29 minutes.

Georges Amarh (Orléans) : 13pts à 5/7 à 2pts, 3/4 aux Lfs, 7 rebonds, 1 passe, 1 contre et 1 balle perdue pour 18 d’évaluation en 19 minutes.

 

 

Paris Levallois – Bourg en Bresse : 111-61 (26-10 | 49-31 | 84-45 | 111-61)

Déjà dominateurs en première période, les parisiens ont littéralement écrasé leurs adversaires en seconde mi-temps. Ils restent à l’affût du moindre écart de Nanterre pour prendre place sur le podium.

 

Les chiffres clés :

– 17 balles perdues par Paris, 25 par Bourg en Bresse.

– 50 rebonds à 38 pour Paris.

– 17/35 à 3pts pour Paris, 3/24 pour Bourg en Bresse.

 

Les joueurs majeurs :

Maxime Roos (Paris Levallois) : 27pts à 6/6 à 2pts, 4/6 à 3pts, 3/3 aux Lfs, 3 rebonds, 3 passes, 7 interceptions et 1 balle perdue pour 37 d’évaluation en 21 minutes.

Thomas Hieu Courtois (Paris Levallois) : 11pts à 2/5 à 2pts, 1/1 à 3pts, 4/4 aux Lfs, 13 rebonds, 3 passes, 5 fautes provoquées, 1 interception, 1 balle perdue pour 24 d’évaluation en 25 minutes.

Cyrille Eliezer Vanerot (Paris Levallois) : 11pts à 4/8 à 2pts, 1/1 à 3pts, 9 rebonds, 7 passes, 6 interceptions, 1 contre mais 7 balles perdues pour 23 d’évaluation en 25 minutes.

Solly Stansburry (Paris Levallois) : 17pts à 5/9 à 2pts, 2/2 à 3pts, 1/2 aux Lfs, 8 rebonds, 2 passes, 1 interception, 1 contre et 1 balle perdue pour 23 d’évaluation en 27 minutes.

 

 

Pau Lacq Orthez – Gravelines Dunkerque : 69-67 (18-21 | 32-32 | 48-49 | 69-67)

C’était l’un des matchs au sommet de cette 31ème journée. Ce duel a livré son résultat en toute fin de partie sur un tir d’Alpha Kaba, grand artisan de la victoire paloise. Si Gravelines devrait conserver sa deuxième place, cette victoire est très importante pour Pau qui reste sur les talons de Nanterre et Paris Levallois dans l’espoir d’obtenir une place dans le top 4 et donc un statut protégé pour le tirage au sort des quarts de finale du trophée du futur.

 

Les chiffres clés :

– 41 rebonds à 29 pour Pau.

– 17/25 aux Lfs pour Pau, 9/11 pour Gravelines.

 

Les joueurs majeurs :

Alpha Kaba (Pau Lacq Orthez) : 17pts à 5/7 à 2pts, 2/3 à 3pts, 1/4 aux Lfs, 22 rebonds, 4 passes, 2 contres, 1 interception et 5 balles perdues pour 35 d’évaluation en 38 minutes.

Lucas Dussoulier (Pau Lacq Orthez) : 21pts à 3/8 à 2pts, 3/5 à 3pts, 6/6 aux Lfs, 5 rebonds, 4 passes, 1 interception, 1 contre et 1 balle perdue pour 24 d’évaluation en 37 minutes.

 

 

Rouen – ASVEL : 66-49 (27-18 | 37-29 | 56-41 | 66-49)

Nouvelle défaite pour l’ASVEL, victoire méritée pour Rouen qui joue le jeu jusqu’au bout en cette fin de saison.

 

Le chiffre clé:

– 15 balles perdues par Rouen, 26 par l’ASVEL.

 

Les joueurs majeurs :

Aboul Sow (Rouen) : 14pts à 6/9 à 2pts, 2/2 aux Lfs, 9 rebonds, 2 interceptions, 1 contre et 2 balles perdues pour 21 d’évaluation en 29 minutes.

Benoit Injai (Rouen) : 17pts à 4/6 à 2pts, 3/5 à 3pts, 3 rebonds, 1 passe, 3 interceptions et 1 balle perdue pour 19 d’évaluation en 21 minutes.

Carl Ponsar (Rouen) : 14pts à 4/8 à 2pts, 0/4 à 3pts, 6/6 aux Lfs, 7 rebonds, 2 passes, 5 fautes provoquées, 6 interceptions et 2 balles perdues pour 19 d’évaluation en 30 minutes.

 

 

Cholet – Limoges : 91-52 (26-9 | 56-21 | 74-36 | 91-52)

Cholet fait le plein de confiance avant son trophée du futur. Ils ont littéralement noyé Limoges dès l’entame de match pour ne leur laisser ressortir la tête qu’après la pause. L’écart était déjà impossible à boucher.

 

Les chiffres clés :

– 13/30 à 3pts pour Cholet, 6/16 pour Limoges.

– 17 rebonds offensifs à 11 pour Cholet.

 

Les joueurs majeurs :

Romuald Morency (Cholet) : 14pts à 4/5 à 2pts, 2/4 à 3pts, 6 rebonds, 5 passes, 3 interceptions et 1 balle perdue pour 24 d’évaluation en 31 minutes.

Kadri Moendadze (Cholet) : 16pts à 6/9 à 2pts, 1/4 à 3pts, 1/3 aux Lfs, 9 rebonds, 4 passes, 3 interceptions, 1 contre et 2 balles perdues pour 23 d’évaluation en 28 minutes.

 

 

Chalons-Reims – Chalon sur Saône : 69-77 (16-20 | 27-44 | 47-60 | 69-77)

Le plus gros intérêt de ce match qui n’en avait aucun en terme de classement était de savoir à combien l’évaluation d’Abdoulaye Ndoye monterait cette semaine… il s’est arrêté à 36 ; not bad !

 

Les chiffres clés :

– 16 balles perdues pour Chalon sur Saône, 21 pour Chalons-Reims.

– 14/18 aux Lfs pour Chalon sur Saône, 15/24 pour Chalons-Reims.

 

Le joueur majeur :

Abdoulaye Ndoye (Chalon sur Saône) : 25pts à 10/12 à 2pts, 1/2 à 3pts, 2/3 aux Lfs, 12 rebonds, 3 interceptions et 1 balle perdue pour 36 d’évaluation en 32 minutes.

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.