Chaque année, des nouveaux joueurs se révèlent en Euroleague* pour leur première saison dans le championnat. Voici ci-dessous les quatre principaux rookies qui ont marqué le début de l’exercice 2021/2022 :

*Pour suivre le gratin du basket européen et les 26 basketteurs français qui disputent l’Euroleague, cliquez ici.

Elie Okobo

Novice au plus haut niveau européen, l’arrière français de LDLC ASVEL y a réussi ses débuts. Très fort scoreur, Elie Okobo a guidé le club villeurbannais à plusieurs victoires de prestige. En feu sur le parquet de Milan et du Panathinaikos, il n’est pas passé loin d’offrir un succès retentissant aux siens face à l’armada italienne. L’ancien joueur NBA des Phœnix Suns est inarrêtable sur le premier mois de compétition avec 20 points et 4 passes décisives en moyenne par match. Okobo est tout simplement le meilleur marqueur de l’Euroleague après sept matchs disputés. S’il poursuit sur sa lancée, nul doute que les portes des plus grands clubs européens et du basket américain ne vont s’ouvrir à lui.

Donta Hall

Donta Hall - AS Monaco

Signé par le promu monégasque, le bondissant intérieur américain Donta Hall arrive en provenance des États-Unis. Aux USA, l’ancien étudiant de l’université d’Alabama a alterné entre la G-League et la NBA pour débuter sa carrière professionnelle. Excellent finisseur près du cercle – il affiche 78.6% de réussite aux tirs – le natif de Luverne se régale en étant à la conclusion de nombreux alley-oops. A l’image de sa performance référence sur le sol de Kazan (16 points, 8 rebonds et 2 contres en 27 minutes), Hall est toujours intense lorsqu’il entre sur le terrain. En Russie, il avait offert plusieurs précieux points à Monaco sur des claquettes. Également meilleur contreur de l’Euroleague, Donta Hall ne rechigne pas à faire le travail en défense. Sa première expérience européenne est déjà une réussite. Le coach Zvezdan Mitrovic ne peut que se féliciter de son apport.

Daryl Macon Jr.

Rookie en Euroleague après avoir découvert l’Europe la saison dernière avec Galatasaray puis l’AEK Athènes, Daryl Macon Jr. a largement montré qu’il était au niveau. Le nouveau meneur de jeu américain du Panathinaikos tient le plus gros carton offensif depuis le début de la saison 2021/2022. En inscrivant 34 points en 25 minutes, il a affolé les compteurs face aux champions d’Europe en titre. Le tout avec un exceptionnel 11/14 de réussite aux tirs dont 9 paniers marqués derrière l’arc ! L’ancien joueur éphémère des Dallas Mavericks et du Miami Heat était littéralement dans la zone. Précédemment, ce fort scoreur n’est passé à côté d’aucune de ses sorties. Impressionnant de régularité et d’adresse, Maçon Jr. possède assurément un avenir grandiose sur le Vieux Continent s’il poursuit dans cette voie. Ses adversaires étant désormais prévenus, l’effet de surprise ne pourra plus fonctionner lors des prochains mois de compétition.

Filip Petrusev

Filip Petrusev - Efes Istanbul - Euroleague

Prospect NBA de premier rang, le pivot serbe Filip Petrusev a effectué des premiers pas en Euroleague en fanfare. Il a d’abord inscrit 17 points en 16 minutes sur le parquet d’une institution de la compétition, le Real Madrid. Quelques jours plus tard, cette pépite âgée de seulement 21 ans a scoré 7 points et arraché 3 rebonds face au CSKA Moscou. Il s’agit d’une performance encourageante face à une autre armada ! Très peu utilisé par le coach Ergin Ataman à l’occasion des confrontations contre Villeurbanne et Kazan, le natif de Belgrade s’est exprimé à nouveau à Milan avec 10 points, 5 rebonds et 2 contres pour 16 d’évaluation en 20 minutes de jeu. Ayant rejoint durant l’inter-saison le vainqueur en titre de l’Euroleague, Petrusev débarque d’une pépinière à jeunes talents, le BC Mega Belgrade. Auparavant, il s’était envolé pour les États-Unis afin d’y suivre ses études au lycée puis à l’université.