Limoges CSP

Limoges CSP

Limoges CSP

Le Limoges CSP fait partie des institutions les plus prestigieuses du basket français.

C’est le seul club tricolore à avoir remporté l’équivalent de l’Euroleague. Les plus grands basketteurs français des années 1990 y ont évolué. Les soirs de matchs, le palais des Sports de Beaublanc entre en irruption.

Kenny Hayes : « Les fans de Limoges sont les meilleurs que j’ai eu »

Interview réalisée le 17 décembre 2017.

Peux-tu te présenter ?
Kenny Hayes : Je m’appelle Kenny Hayes. Je viens de Dayton, dans l’Ohio (Etats-Unis).

Quel a été ton parcours dans le basket en grandissant ?
Kenny Hayes : J’ai joué à Northmont, un lycée à Dayton. J’ai été le premier joueur de Dayton de l’année à Northmont. Ensuite, j’ai été à l’Université Miami de l’Ohio. Dans l’Histoire de mes écoles, je suis l’un des meilleurs shooteurs à trois-points au pourcentage de réussite.

Tu as débuté ta carrière en tant que basketteur professionnel en D-League. Tu as été élu joueur ayant le plus progressé (MIP) là-bas en 2012… Est-ce que cela t’a aidé à obtenir des contrats à l’étranger ?
Kenny Hayes : Après l’université, j’ai joué en D-League pour les Maine Red Claws. Je détiens encore le record de points marqués sur un match pour les Red Claws avec 52 points. J’ai été appelé par les Cleveland Cavaliers et ai été avec eux pendant environ 1 mois. Ma concentration principale était la NBA en sortant de l’Université mais quand j’ai réalisé une bonne année en D-League, les équipes étrangères ont commencé à me montrer beaucoup d’intérêts.

Kenny Hayes - interview

Tu as joué en Israël, en Italie, au Kazakhstan, en Espagne, en Turquie et maintenant en France. Comment ces années se sont succédées ?
Kenny Hayes : J’ai joué mes deux premières années en Israël. Jamar Smith, Rakim Sanders et moi jouions ensemble pour cette équipe. Après ça, je suis allé en Italie où j’ai effectué une très bonne saison. La saison suivante, je suis parti à Astana, avec qui j’ai aussi très bien joué et était le deuxième meilleur scoreur de la VTB league derrière Keith Langford. J’ai fini par quitter Astana et l’Unicaja Malaga (Euroleague) m’a proposé de venir jouer pour les aider à finir fort la saison. J’ai été à Malaga de Février à Juin. J’ai joué de façon solide à Malaga, ce qui m’a aidé à signer en Turquie. J’ai été All-Star là-bas. C’est un championnat très dur physiquement, où on joue chaque match contre des équipes très fortes. La ligue turque est emmenée par le Fenerbahce, Galatasaray, Efes Istanbul, Besiktas, Darussafaka.

En tant que basketteur américain, est-ce difficile de s’adapter dans ces pays ? Vis à vis de la nourriture, de la culture, du style de vie, de la façon à jouer au basket-ball, et en étant éloigné de sa famille et amis, etc.
Kenny Hayes : J’ai une fille de 8 ans qui vit aux Etats-Unis. C’est très difficile d’être éloignée d’elle mais elle comprend que je l’adore.

Tu as joué par le passé avec Jamar Smith, qui a remporté le championnat avec ton équipe actuelle : Limoges. As-tu une relation spéciale avec lui ? T’a t-il conseillé dans ton choix de signer à Limoges l’été dernier ?
Kenny Hayes : Jamar et moi sommes très proches. On parle tout le temps. Il est l’un de mes amis les plus proches. On a joué ensemble en D-League, en Israël et à Malaga. On a une relation spéciale et il sera toujours un ami proche. Quand j’ai reçu l’offre de Limoges, la première personne que j’ai appelé était Jamar. Il n’a dit que des choses géniales. Il a dit que Limoges a les meilleurs fans en France et qu’ils allaient adorer mon style de jeu.

 

Kenny Hayes - Limoges

Ton équipe vient juste de remporter une sixième victoire de rang en championnat de France. Es-tu satisfait jusque là de ta décision de signer à Limoges ?
Kenny Hayes : Actuellement, notre équipe joue bien. Nous devons continuer cependant. Nous ne pouvons pas être satisfait du tout actuellement. Nous sommes vraiment heureux collectivement mais nous savons que nous devons continuer à devenir meilleur. Depuis le début de la saison, notre objectif ultime en tant qu’équipe est de remporter le championnat français. Nous en sommes très loin mais nous savons que si on continue de travailler dur à l’entraînement et que si nous croyons à la philosophie des coaches, nous avons une chance d’atteindre notre objectif.

A quelle place positionnerais-tu Beaublanc parmi les salles les plus chaudes d’Europe ?
Kenny Hayes : Je pense que les fans de Limoges sont les meilleurs fans que j’ai eu. Ils m’aident à élever mon jeu à un autre niveau, même si je ne joue pas bien. Ils nous aident à gagner des matchs à domicile ainsi qu’à l’extérieur, et on les adore pour ça.

Tu compiles 13 points, 2 rebonds et 4 passes décisives en moyenne par match depuis le début de la saison régulière 2017/2018 et tu vas participer au All-Star Game français à la fin du mois. Quel est ton sentiment personnel sur le fait d’avoir été élu par le vote des fans ?
Kenny Hayes : Je suis très reconnaissant des gens qui ont voté pour moi afin de jouer le All-star game. C’est un honneur et je suis fier de pouvoir représenter le Limoges CSP. Le All-star game sera amusant et je suis impatient d’y être. Je vais aussi être face à mon coéquipier William Howard. On défend l’un sur l’autre chaque jour à l’entraînement donc on connait chacun le jeu de l’autre.

Pour conclure, quels sont tes objectifs pour cette saison et l’avenir ?
Kenny Hayes : Mon objectif ultime est de remporter le championnat. Mon meilleur ami Jamar a remporté le championnat ici, à Limoges, et je veux faire la même chose. Je me fous de mes statistiques. Les gens qui me connaissent savent que je peux marquer et que j’ai toujours été un gros scoreur. Ma préoccupation principale est de gagner et de faire tout ce qui est possible pour aider mon équipe Limoges à accomplir cela. On s’est aussi qualifié pour le Top 16 de l’Eurocup, ce qui est une grande chose pour nous. Désormais, nous voulons poursuivre pour aller en playoffs de l’Eurocup, et continuer de gagner dans le championnat français pour devenir à nouveau les champions de Pro A.

Voyage : Que faire en marge d’un match du Limoges CSP ?

Au niveau sportif, le Limoges CSP est l’un des clubs les plus titrés du basket français. Les basketteurs portant les couleurs de cette institution sont des Dieux dans cette ville de 130 000 habitants. Outre les matchs de basket de sa mythique équipe professionnelle, le Cercle Saint-Pierre, les activités sont finalement peu nombreuses à l’intérieur de la ville.

Élue ville créative de l’UNESCO en 2017, Limoges est principalement connu par sa maîtrise des arts du feu. Et plus particulièrement pour sa porcelaine. Le musée national Adrien Dubouché est une référence dans ce domaine. Ce bâtiment du 19ème siècle expose le savoir-faire limougeaud en matière de céramique ainsi que la porcelaine locale à travers des milliers de références présentées.

Une gare mondialement connue

Par ailleurs, beaucoup de mairies envient sa gare. Celle-ci a été inaugurée en 1929 et est classée monument historique en France depuis 1975. Son architecture à part en fait l’une des gares les plus belles du Monde. Pour les touristiques, il s’agit d’un point de passage obligatoire.

Dans le centre-ville, le quartier de la Boucherie est l’une des rues passantes les plus empruntées par les locaux et les visiteurs. Aussi, l’aquarium du Limousin y est implanté et est parfaitement situé. Il se trouve effectivement juste en face de la Mairie. Vous ne pourrez donc pas le manquer.
Le musée des Beaux-Arts est aussi encré dans le patrimoine limougeaud. A quelques pas de distance, la cathédrale de Saint-Etienne, église catholique, est en outre quotidiennement visitée par des habitués et des curieux. Pour ceux souhaitant effectuer une balade sympathique avec de la verdure, les jardins de l’Evêché et le parc Victor-Thuillat sont les plus prisés. Quant à lui, le Parc Bellevue présente la particularité de posséder plusieurs attractions et manèges pour les petits et grands.

Pour avoir un aperçu plus général de la ville de Limoges, des visites guidées et balades découvertes sont organisées par l’office de tourisme.

D’autres attractions aux alentours

Comparé à d’autres villes comme Paris, Lille ou Lyon, l’offre culturelle est assez faible à Limoges. Il faut se déplacer dans les environs pour profiter totalement de la richesse de ce territoire.

Non loin de là, se trouve le parc Zoo du Reynou. Localisé sur la commune voisine de Le Vigen, il recense une centaine d’espèces animales. Plus de cinq-cents êtres vivants sont répartis dans un espace qui s’étend sur plus de soixante hectares.

A 22 kilomètres au nord-ouest de Limoges, des vestiges de la Second guerre mondiale sont présents dans le village martyre d’Ouradour-sur-Glane. Il s’agit d’un lieu culte de mémoire.

Comment se rendre à Limoges ?

Limoges est une ville assez facilement desservie. Son aéroport est situé à 10 km du centre-ville, soit environ 15 minutes en voiture. Des autocars effectuent également le trajet jusqu’à la gare routière CIEL Bénédictins. Que vous partez de Paris, Toulouse, Lyon ou Bordeaux, l’autoroute A20 vous emmènera dans la capitale du Limousin. Si vous préférez utiliser la voie ferroviaire, de nombreux trains et TER Nouvelle-Aquitaine existent pour rallier le mythique palais des sports de Beaublanc. Cela est notamment possible en passant par Poitiers par exemple.

📚 EBOOKS POUR PROGRESSER AU BASKET
📣 -30% AVEC CODE PROMO : BASKET30