🛒 Fans de basket, rendez-vous sur la boutique en ligne des basketteurs ! 🏀 🔥

ad1

Interview exclusive : Akin Akingbala (Sluc Nancy)

Publié par le 1 septembre 2011               

Le guide pour devenir basketteur professionnel 🏀 📚

Auteur d’une solide saison avec Nancy la saison dernière, Akin Akingbala (10.6 points, 8.3 rebonds de moyenne) est revenu avec beaucoup de disponibilité pour une interview exclusive …

Salut Akin ! Comment vas-tu ?

Je vais bien, c’est bon d’être de retour au travail après un été court, le basket-ball n’est pas juste un travail pour moi mais la vie !

Peux-tu nous dire qui tu es rapidement pour nos lecteurs qui ne te connaissent pas ?
Il n’y a pas beaucoup à dire sur moi, je suis juste un autre joueur de basket-ball né et élevé dans une famille chrétienne au Nigeria. J’ai trois merveilleuses sœurs et des parents aimants, je remercie Dieu pour les avoir dans ma vie. Je suis allé au lycée de Brunswick dans le Connecticut et j’ai été diplômé de l’université de Clemson en Caroline du Sud où j’ai aussi joué au basket-ball et je joue en professionnel en Europe depuis 2007.

Peux-tu nous dire comment tu as débuté dans le basket-ball ?
Comme tout autre sport, juste en allant au gymnase quand j’étais plus jeune et en regardant les joueurs professionnels de basketball à la télévision. Je suis devenu intéressé (par le basket-ball) donc je l’ai essayé et je n’ai jamais regardé en arrière. Aussi, je suis devenu bon à ça (lol). Dieu m’a béni avec mon talent naturel et je l’ai conduit pour être un succès.

La saison dernière, tu as gagné avec Nancy le titre de championnat de France. Qu’as-tu ressenti quand le buzzer final a retenti ? Réalisais-tu vraiment que tu étais champion de France ? Le suspens était à la hauteur de l’évènement avec le dernier lay-up marqué par John Linehan à une seconde de la fin du match !!
Il n’y a pas d’autre expérience que celle d’être un champion et je remercie Dieu pour ça. Après le buzzer final, tout ce que je voulais était de faire un hug à mes coéquipiers. Dix mois de sang, de sueurs, de blessures, de fatigues, d’épuisements, d’entrainements difficiles, défiant de jour en jour mes coéquipiers ce n’est pas facile, et d’être le dernier debout parmi 16 équipes est incroyable. Il n’y a rien de semblable à cela quand Dieu vous favorise car certaines des équipes en Pro A étaient meilleures que nous.

Pendant le deuxième match contre l’ASVEL, tu as subi une collision et tu as été évacué sur une civière pour aller à l’hôpital. On t’a diagnostiqué un nez cassé et un traumatisme crânien. Malgré les blessures, tu as été le héros du dernier match (match 3) contre l’équipe de Lyon-Villeurbanne (ASVEL) en demi-finale des playoffs. Tes statistiques furent énormes (16 points à 7/9 aux shoots et 17 rebonds) …
Grâce à Dieu, je suis sorti de cette situation. C’était un retour mineur pour le club mais nous savions tous que nous avions un troisième match à jouer. Je ne me considèrerai pas moi-même comme le héros car nous aurions pu gagner à Lyon sans moi et le troisième match était un effort total d’équipe de la part de tous les joueurs qui ont porté un maillot cette nuit-là. Je suis heureux d’avoir fait partie d’un tel grand groupe.

En gagnant le championnat Français, vous vous êtes directement qualifiés pour l’Euroleague. Est-ce important pour toi de jouer cette compétition ?
C’est un honneur de jouer contre les meilleures équipes venant des autres ligues. Je suis excité et impatient de relever le défi et je suis sûr que mes coéquipiers le sont aussi.

Quels sont tes objectifs personnels pour la prochaine saison au niveau de la Pro A et au niveau de l’Euroleague (la plus grande compétition de basket-ball) ?
Je veux être un meilleur coéquipier pour mon club en apportant de l’enthousiasme et en travaillant dur à l’entrainement pour que nous puissions nous préparer pour les nouveaux défis. Ce n’est pas seulement par rapport à la Pro A ou l’Euroleague mais surtout comme le voyage d’ un groupe de mecs qui seront prêt au sacrifice et à l’achèvement, comme un groupe et non comme des individualités.

Que penses-tu de l’arrivée de ton nouveau coéquipier à Nancy, Nicolas Batum ?
Batum est en fait l’un de mes joueurs préférés à regarder en action dans la NBA. Il est jeune et talentueux et il peut faire beaucoup de choses en tant que joueur de basket-ball. Nous sommes heureux de l’avoir et nous espérons que nous pourrons l’avoir pour la saison entière mais cela est un gros risque (ndlr : fin du lock-out).

Le SLUC Nancy a fait un excellent recrutement cet été. L’équipe de la saison prochaine devrait être très dense avec de très bons joueurs en rotation du 5 majeur. Penses-tu que cette équipe peut aller très loin en Euroleague ?
Personne n’a le droit de prendre une victoire avant que la saison ne commence, peu importe quel type de joueurs vous avez dans votre équipe. Ce que nous pouvons garantir c’est que nous viendrons à l’entrainement avec une bonne attitude, humble, en travaillant dur et en devenant de bons camarades, afin de construire une base solide et de combattre ensemble chaque et tous les matchs.

Après avoir gagné le titre de champion de France, que souhaites-tu maintenant ?
L’année est finie, c’est une nouvelle saison avec de nouvelles choses et chaque équipe est provocante pour sortir du top dans chaque compétition. L’objectif principal est d’atteindre les buts de l’équipe et je veux que nous soyons une équipe qui travaille dur. Combiné avec la faveur de Dieu, tout le reste sera de prendre soin de soi. Je veux juste être un bon coéquipier que je sois à Nancy cette saison ou ailleurs.

La saison dernière, tu as joué le All Star Game Français. Comment trouves-tu ce spectacle ? J’imagine que tu as pris beaucoup de plaisir ce jour-là ?
C’était un honneur et une bénédiction de jouer avec plusieurs des meilleurs joueurs de la ligue. J’ai beaucoup rigolé et pris beaucoup de plaisir à jouer le match. Je suis juste heureux d’avoir eu l’opportunité. C’est dans ma mémoire pour la vie !

Espères-tu y participer encore une fois la saison prochaine ?
Ça serait un honneur encore une fois mais je me concentre sur les objectifs de l’équipe. C’est certainement une bonne expérience. Je pense que chacun devrait avoir au moins une fois dans sa carrière cette expérience à Bercy, dans une si grande arène.

Quel a été ton adversaire le plus coriace depuis que tu joues au basket-ball ?
Je dirais Sharrod Ford parce que je devais défendre sur lui tous les jours à l’entrainement quand j’étais à Clemson. C’est un joueur si talentueux offensivement, un grand rebondeur, et il est fort défensivement. J’ai beaucoup appris de lui pendant mes années à Clemson.

Quel est ton meilleur souvenir de basket-ball ?
De loin, mon meilleur souvenir est la victoire du championnat la saison dernière avec le SLUC Nancy. Ce n’est pas parce que nous avons gagné mais c’est de la manière dont nous avons gagné. Nous sommes venus ensemble, comme une unité, à un moment précis après avoir perdu une étendue de matchs et nous avons bataillé pour le reste de la saison. Ce groupe sera pour toujours une partie de moi.

As-tu un move préféré à réaliser en match ?
(Rires) Je ne peux pas dire mes secrets à tout le monde mais je peux te dire que j’aime bien le « behind the back crossover » dans la direction de la ligne de touche (ndlr : consiste à faire un dribble derrière le dos pour récupérer la balle devant soi) et le « cross back middle step back shot fake up and under bank shot » … regardes ça 😉

As-tu un conseil pour les jeunes joueurs qui veulent s’améliorer ?
Fais-le avec amour, même s’il ne s’agit pas de sports, fais-le toujours avec amour. Associer à l’attachement au travail dur et à la prière, c’est ça qui te conduira à atteindre tes défis.

Parles-tu Français ? As-tu appris le Français un peu ?
J’essaie (il rigole), de temps en temps je pioche un nouveau mot ou une expression alors j’apprends progressivement.

As-tu un mot pour la fin pour tes fans ?
Merci pour votre soutien, vous êtes super. Soyez sur de me suivre sur twitter @Akingbala33.

Merci beaucoup à toi Akin pour avoir accepté de répondre à nos questions et nous te souhaitons une excellente saison avec Nancy !!!
Merci à toi et que Dieu te bénisses.

Pour ceux qui désirent lire l’interview en version originale, la voici :

Hi Akin ! How are you ?

I’m OK, it’s good be be back to work after a short summer, basketball is not just work for me but life !

Can you say who are you quickly for our readers who don’t know you ?
There is not much to be said about me, I’m just another basketball player born and raised in a christian family in Nigeria. I have 3 wonderful sisters and loving parents. Glory be to God for having them in my life. I went to Brunswick high school in Connecticut and gratuated from Clemson university in South Carolina where I also played basketball and I’ve been playing professionally in Europe since 2007.

Can you say to us how you began in the basketball ?
Like any other sports, just going to the gym when I was younger and watching professionals basketball players on television, I became interested so I tried it out and never looked back, also I became good at it (LOL) God blessed with natural talent and I have the drive to be successful.

Last season, you have won with Nancy the title of champion of France. What did you feel when the final buzzer rang ? Did you really realize that you were a champion of France ? The suspense was very at the height of the event with the last one lay-up made by John Linehan at one second of the last buzzer !!
There is no other experience like being a champion and glory be to God for that, after the final buzzer all I wanted to do was hug my teammates. 10 months of blood, sweat, injury, fatigue, tiredness, hard practices, challenging teammates day in day out is not easy, and to be the last one standing amongst 16 teams is amazing. There is nothing like it when God favors you because some of the teams in Pro A were better than us.

During the game 2 against the ASVEL, you underwent a collision and we evacuated you on a stretcher to go to the hospital. We diagnosed you a break nose and a cranial traumatism. In spite of wounds, you were the hero of the last game (game 3) against the team of Lyon-Villeurbanne ( Asvel) in semi-final of playoffs. Your statistics were huge (16 points at 7/9 for shoots and 17 rebounds) …
Thank God for bringing me out that situation, it was a minor set back for the club but we all knew we had a third game to play. I will not consider myself the hero because we could have won in Lyon with out me and game 3 was a total team effort from every single player that put on a jersey that night, I’m glad to have been part of such a great group.

By winning the French championship, you directly qualified yourselves for the Euroleague. Is it important for you to play this competition ?
It’s an honor to play against top teams from other leagues, I’m excited and looking forward to the challenge and I’m sure my teammates are too.

What are your personal objectives for the next season at the level of the Pro A and at the level of the Euroleague, the biggest European competition of basketball ?
I want to be a better teammate for my club bring enthusiasm and hard work to practice so we can prepare for the new challenges. It is not about Pro A or Euroleague but about the journey as a group of guys willing to sacrifice and achieve as a whole not individuals.

What do you think of the arrival of your new team-mate to Nancy, Nicolas Batum ?
Batum is actually one of my favorite players to watch in action in the NBA. He is young and talented and can do many things as a basketball player. We are glad to have him and we hope we can have him for the whole season but that is a long shot.

The SLUC Nancy made an excellent recruitment this summer. The team of the next season will be very dense with very good players in rotation of the starting five. Do you think that this team can go very far in Euroleague ?
Nobody has the right to take victory before the season starts regardless of what kind of players you have on your team. What we can guarantee is coming to practice with a good and humble attitude work hard and become great comrades, build a solid foundation and fight together each and every game.

After have won the title of champion of France, what do you wish now ?
Last year is over, it’s a new season with new things and every team is challenging to come out on top of every competition. The main focus is team goals and I want us to be a harder working team, combined with the favor of God everything else will take care of itself. I just want to be a good teammate even if I am in Nancy this season or elsewhere.

The last season, you have play the French All Star Game. How do you find this show ? I imagine that you took a lot of fun this day ?
It was an honor and blessing playing with some of the top players of the league, I had a lot of fun laughing around and playing the game. I am just glad that I got the opportunity, it is a lifetime memory !

Do you hope to participate in it again the next season ?
It will be an honor once again but my focus are team goals, it definitely is a great experience I think everyone at least once in their career should experience it Bercy is such a great arena.

Who was your most tough opponent since you play basketball ?
I have to say Sharrod Ford because I had to guard him everyday at practice when I was at Clemson. He is such a skilled offensive player, great rebounder, and a force on the defensive end, I learnt a lot of from him my years at Clemson.

What is your best memory of basketball ?
So far my best memory is winning the championship last season with Sluc Nancy, it’s not because we won but how we won. We came together as a unit at a tough time after losing a stretch of games and we fought for the rest of the season. That group will forever be a part of me.

Have you a special move preferred to realize in a game ?
Haha, I can’t tell my secrets to everyone but I can tell you I like the behind the back crossover towards the sidline, cross back middle step back shot fake up and under bank shot … Picture that 😉

Do you have any advice for young players who want to improve ?
Do it with love, even if it’s not sports still do it with love, combined with dedication to working hard and being prayerful these will see you through all your challenges.

Do you speak French ? Have you learn French a little ?
I’m trying hahaha, every now and then I pick up a new word or phrase so it’s coming along well.

Have you a word for the end for your fans ?
Thank you for your support you guys are great. Make sure to follow me on Twitter @Akingbala33.

Thanks a lot Akin for have accepted to answer to our questions and we wish you an excellent season with Nancy !! !
Thank you and God bless !

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.