Star montante du basket belge, le meneur de jeu Ayoub Nouhi (2m00, 18 ans) a beaucoup fait parler de lui l’été dernier en devenant champion du Monde 3×3 U18 et MVP de la compétition. Ce jeune homme, qui rêve de NBA et a impressionné l’Élan Chalon-sur-Saône lors d’un essai réalisé la saison passée, pourrait bien passer par la case Pro A ou Pro B avant de, pourquoi pas, rallier les États-Unis. Entretien.

Peux-tu te présenter pour les lecteurs qui ne te connaissent pas ?
Ayoub Nouhi : Bonjour à tous, je m’appelle Ayoub. J’ai 18 ans, je suis Belgo-Marocain et je joue au basketball depuis que j’ai 4 ans.

Comment as-tu commencé le basket ?
Ayoub Nouhi : J’ai commencé le basket grâce à mon papa qui jouait professionnel au Maroc. Donc il m’a mis là-dedans dès le plus jeune age.

Quel a été ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?
Ayoub Nouhi : J’ai commencé quand j’avais 4 ans. J’ai fait quelques clubs dans ma ville à Bruxelles avant d’intégrer le centre de formation AWBB à 14 ans. C’était ma première grande expérience à un haut niveau. Ça a été une grande chance pour moi. J’y ai passé 4 ans pour arriver finalement là ou j’en suis aujourd’hui.

Tu évolues donc au sein d’une académie aux Canaries. Comment se déroule actuellement ta saison en Espagne ?
Ayoub Nouhi : Ça se passe très bien. C’est une grande chance et une énorme expérience d’avoir déjà pu partir à l’étranger à mon âge. C’est que du plaisir et que des bonnes choses pour mon futur.

 

“Plusieurs scouts d’universités et NBA m’ont contacté pour me montrer leur intérêt” Ayoub Nouhi

 

Il y a plusieurs mois, tu as réalisé un essai avec l’équipe espoirs de l’Élan Chalon. Quels ont été les retours des coachs ? Envisages-tu de venir poursuivre ta formation en France ?
Ayoub Nouhi : Oui, ça a aussi été une grande chance. Et ça restera toujours une bonne expérience malgré le fait que je n’ai, au final, pas signé pour eux. Mais les coachs étaient très contents et satisfaits après mon petit séjour là-bas. La France a un super championnat donc j’irais là-bas si une opportunité se présente.

L’été dernier, tu as participé à un tournoi sponsorisé par Adidas aux Etats-Unis. Comment l’événement s’est déroulé pour toi ? Des recruteurs NCAA et NBA étaient-ils sur place ?
Ayoub Nouhi : Ça s’est très très bien déroulé. Par la suite, plusieurs scouts d’universités et NBA m’ont contacté pour me montrer leur intérêt. Donc ça me motive à travailler encore plus dur pour y arriver.

Avec l’équipe nationale de Belgique, tu as connu tes premières sélections au championnat d’Europe U16 division B. Puis l’été dernier, avec les U18 en 3×3, tu as été sacré champion d’Europe puis du Monde avec les Lions, tout en ayant été élu MVP de la finale mondiale. Quelles sont les prochaines échéances ?
Ayoub Nouhi : Les prochaines échéances seront peut-être l’équipe nationale U20 et choisir une bonne université pour débuter la saison prochaine.

Pour conclure, quelles sont tes ambitions personnelles pour le futur, à la fois sur le court et plus long terme ?
Ayoub Nouhi : Sur le court terme, c’est de me développer physiquement et mentalement le plus possible, ainsi que d’emmagasiner de l’expérience. Sur le long terme, c’est bien sûr de passer pro. Et pourquoi pas la NBA.