Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ITW Paul Rigot « L’argent, c’est génial »

Publié par le 5 octobre 2013               

Du 26 au 29 septembre dernier avait lieu à Jakarta le mondial U18 3×3. Les Bleuets y ont brillamment remporté la médaille d’argent. Retour sur ce parcours avec Paul Rigot, qui nous évoquera aussi la saison qui l’attend au Limoges CSP.

Bonjour Paul, peux-tu d’abord te présenter?
Je suis Paul Rigot , j’ai 18 ans, je suis né au Mans et j’ai signé cette année avec le CSP Limoges. J’ai commencé le basket il y a 10 ans et j’adore ça évidemment.

Peux-tu nous présenter votre parcours durant ce mondial ?
Nous avons fait presque un sans faute dans ce mondial. Nous avons seulement perdu deux fois (pour onze matchs joués) contre la même équipe, l’Argentine, en poule et en finale. Nous avons fait mieux que l’année dernière donc c’est génial (bronze en 2012).

J’imagine que jouer avec 3 ex-coéquipiers de l’INSEP aide pour les automatismes. Y a-t-il eu une préparation plus spécifique au 3×3?

On se connaissait très bien avec les gars car nous avons joué 3 ans à l’INSEP ensemble. Après, il suffit de s’habituer au mode de jeu du 3×3 qui est bien différent du 5×5. Nous avons préparé ce championnat du Monde avec le tournoi de la journée du patrimoine à l’INSEP où il y avait des équipes composées de joueurs Espoirs par exemple. Nous l’avons gagné.

Vous butez deux fois face à l’Argentine, vos seules défaites. Qu’avaient-ils de plus ?

Effectivement, on butte deux fois contre l’Argentine. Je ne pense pas qu’ils sont vraiment supérieurs niveau basket mais ils ont mis en place une défense assez perturbatrice avec beaucoup de contrôle et nous avons jouer en hésitant. Du coup, les shoots ne venaient pas naturellement et une fois l’écart creusé, il est dur de revenir.

Cette saison tu joueras avec le Limoges CSP. Que peut-on te souhaiter aussi bien niveau espoir qu’avec le groupe pro ?

Cette année je veux m’imposer dans le championnat Espoirs avec le CSP et mener l’équipe au Trophée du futur. Et au niveau du groupe pro, le but est que le coach me fasse confiance jour après jour en m’entraînant dur pour grappiller quelques minutes au fur et à mesure des matchs.

Merci à toi pour cet entretien. On te souhaite une très bonne saison.

 

                                                                                      photo : FIBA

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.