Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

ad1

L’amour réciproque entre la NBA et la France

Publié par le 3 décembre 2019               

Le guide pour devenir basketteur professionnel à seulement 34,90 € 🏀

Le 24 janvier 2020, la NBA organisera pour la première fois de l’Histoire à Paris un match officiel opposant les Milwaukee Bucks de Giánnis Antetokoúnmpo aux Charlotte Hornets de Nicolas Batum. Un évènement sportif à ne pas manquer sous aucun prétexte et qui montre bien à quel point le championnat de basket nord américain est devenu populaire dans l’Hexagone au vu de l’engouement que cette rencontre suscite. Effectivement, pas moins de 120 000 personnes se sont inscrites sur une plateforme offrant la possibilité d’accéder, pour les plus chanceux, à la pré-vente de la billetterie du duel opposant deux franchises appartenant à la Conférence Est.

Dans leur quête d’internationalisation, les dirigeants de la NBA l’ont bien compris : la France représente une communauté énorme de fans, probablement la plus grande en Europe. C’est donc en toute logique que la grande ligue intervient régulièrement dans la Ville Lumière en organisant diverses manifestations éphémères (comme les expositions NBA Crossover), qui rencontrent à chaque fois un gigantesque succès populaire. Les raisons de cet engouement sont multiples : on remarquera que la France est l’un des pays les fortement américanisés du Vieux Continent ; parmi les pays représentés en NBA, la France possède l’un des plus forts contingent de joueurs derrière les incontournables Etats-Unis et le Canada ; beIN SPORTS a démocratisé la diffusion de la NBA à la télévision au quotidien au cours des dernières années.

Outre les grands décideurs de la grande ligue américaine, les joueurs NBA eux-mêmes ont un affect particulier avec la France, mais pour des raisons différentes. Bien entendu, une fois leur saison terminée aux Etats-Unis, les athlètes français y évoluant prennent toujours plaisir à rentrer au bercail, visiter leur famille et répondre aux sollicitations des médias et des fans. Plus étonnant, un certain nombre de leurs confrères américains présentent également un intérêt personnel pour la France. Rencontrés à Los Angeles au cours du mois de Novembre en marge de matchs NBA disputés au Staples Center, Patrick Beverley (Los Angeles Clippers) et Evan Turner (Atlanta Hawks) nous ont tous les deux effectués une déclaration d’amour envers l’Hexagone, sa capitale mais aussi son Sud Est.

« J’aime la France. Paul George l’aime aussi, surtout le Sud. Nous adorons la France. Paris, Nice, Cannes, on est déjà venu pour les vacances en été. C’est super bien ! », narre le meneur de jeu de la franchise californienne.

De son côté, l’ailier à tout faire des Hawks était de passage dans la capitale au mois de Mai dernier, en compagnie de son ancien coéquipier Maurice Harkless.

« J’ai été à Nanterre voir le match de mon ami David Lighty qui jouait avec l’équipe de Tony Parker. C’était fun. J’adore Paris, c’est l’une de mes villes favorites. Je n’y suis resté que quelques jours. En plus d’avoir fait un peu de shopping, j’ai vu de l’extérieur le Louvre, bien évidemment la Tour Eiffel, la cathédrale Notre Dame et la version originale de la Statue de la Liberté. Il y a de super bons coins à explorer. Une fois la saison terminée, il faut vraiment que j’y retourne pendant environ une semaine afin de prendre le temps d’apprécier », raconte l’ancien numéro 2 de la draft 2010, qui n’est par ailleurs pas passé inaperçu dans les rues parisiennes. « Certaines personnes m’ont effectivement reconnu. J’étais assis quelque part et ils sont simplement venus vers moi », ajoute Turner.

Historiquement, les plus grandes stars du basket américain, telles que Michael Jordan, LeBron James, Kobe Bryant, Stephen Curry, James Harden, Russell Westbrook, Carmelo Anthony ou encore Damian Lillard ont tous déjà passé quelques jours à Paris pour des raisons contractuelles avec leur équipementier, ainsi que parfois également pour des vacances bien méritées. L’amour entre la NBA et la France est donc définitivement bien réel, et sans aucun doute parfois plus ou moins intéressé comme dans toute relation.

⬇️ GO SHOPPING

ad1

Articles récents

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.