Fans de basket, rendez-vous sur la boutique 3ptshot !

Leaders Cup 2019 : qui sera couronné chez Mickey ?

Publié par le 27 janvier 2019               

Du 15 au 17 février 2019, soit dans un peu moins de trois semaines, les équipes classées de 1 à 8 au terme de la phase aller du championnat de France Jeep Elite vont s’affronter pour la septième année consécutive à Disneyland Paris. Pas moins de sept rencontres seront au programme de ce week-end chargé qui s’annonce particulièrement passionnant, puisque les spectateurs et téléspectateurs assisteront uniquement à des matchs couperets. La formule est effectivement la suivante : win or go home (traduit en français par « gagne ou rentre à la maison ») !

Qui succèdera à la Roca Team ?

Triple tenante du trophée en titre, l’AS Monaco n’a pas réussi à se qualifier pour les playoffs honorifiques de mi-saison après un début d’exercice 2018/2019 poussif. Il faut dire que leur effectif a été bouleversé par un changement d’entraîneur, le départ de joueurs majeurs (DJ Cooper, Aaron Craft, Chris Evans) vers d’autres horizons et par les blessures de cadres (Gerald Robinson et Amara Sy).

Le futur vainqueur de l’épreuve, que vous pouvez pronostiquer en profitant d’une offre promotionnelle PMU avec ce site, devra dans un premier temps passer la première étape, celle des quarts de finale. On retrouvera de beaux duels en perspective avec, pour commencer, un match alléchant opposant l’Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez aux Levallois Metropolitans. La seconde rencontre de la journée verra s’opposer le leader LDLC ASVEL à l’ambitieux JL Bourg Basket. En début de soirée, la JDA Dijon et la SIG Strasbourg en découdront, avant que Nanterre 92 n’affronte le Limoges CSP.

Dans cette configuration, l’Asvel Lyon-Villeurbanne, avec l’ancien coach monégasque Zvezdan Mitrović aux manettes, fait figure de grand favori. Finaliste de l’édition 2017, cette année pourrait être la bonne pour le club présidé par le célèbre Tony Parker. Mais pour cela, il leur faudra remporter trois matchs en trois jours. Car, pour rappel, tout faux-pas est rédhibitoire dans l’espoir de soulever la coupe le dimanche en début de soirée.
Solide leader de l’élite du championnat de France et qualifié pour les quarts de finale de l’Eurocup (C2), la formation villeurbannaise présente le plus gros budget de la Jeep Elite ainsi qu’un effectif pléthorique, capable d’enchaîner les victoires malgré la fatigue accumulée au cours des derniers mois. La récente arrivée de l’ancien international français Alexis Ajinça dans la raquette devrait permettre aux autres intérieurs de la Green Team de souffler un peu plus, et donc d’être plus performants lorsqu’ils seront sur le parquet.

Derrière Lyon-Villeurbanne, le Limoges CSP fait figure de sérieux outsider. Placé dans le tableau opposé à celui de LDLC ASVEL, l’équipe limougeaude pourrait bien s’offrir une finale et se permettre de titiller le leader si celui-ci parvient à s’y qualifier. Surfant sur une série de sept victoires consécutives en championnat de France depuis que le coach Kyle Milling a été remercié, Axel Bouteille et ses coéquipiers ont composté leur billet pour Disney lors de l’ultime match qualificatif en s’imposant à domicile lors du Classico du basket français face à l’Elan Béarnais. Le CSP ayant enfin trouvé une alchimie dans son collectif, tout peut être envisageable…

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.