Il est bien connu que le basket-ball est le plus individuel des sports collectifs existants. En conséquence, il apparaît donc nécessaire de développer des qualités individuelles importantes afin de tirer son épingle du jeu. Et ce, notamment dans des situations de un contre un, qui sont des actions de jeu fréquentes dans un match de basket.

Que l’on se place du côté de l’attaquant ou bien du défenseur, il faut avant tout étudier les qualités techniques et physiques de son adversaire pour remporter son duel en face à face. Il s’agit de la première chose à faire. Si le joueur auquel vous êtes opposé est plus rapide et/ou plus costaud que vous, vous vous adapterez en conséquence pour être plus malin et ingénieux que lui. S’il est particulièrement doué techniquement, avec une jolie palette de dribbles et de feintes à son actif, vous devez à tout prix éviter de tomber dans les pièges qu’il vous tend.

L’anticipation, un facteur important

Anticiper ses mouvements afin de prendre le meilleur sur lui est la seconde étape et véritable du clé du succès. Si vous avez un coup d’avance, vous avez une chance de prendre le dessus sur votre opposant. Et ce, même si vous êtes a priori inférieur à lui sur le plan physique entre autres.

Cependant, l’attaquant et le défenseur auront deux objectifs assez différents. Celui qui a la balle en mains voudra en effet marquer un panier. Tandis que celui qui défend voudra tout faire pour l’en empêcher. Quitte à commettre une faute personnelle pour éviter d’encaisser deux points facilement…
Techniquement, le défenseur voudra orienter son vis à vis sur sa main faible afin qu’il soit moins rapide dans l’exécution et ainsi provoquer une interception ou une perte de balle si l’attaquant n’est pas un bon manieur de ballons.

L’utilité de l’intimidation physique et psychologique

L’intimidation peut également avoir un impact important dans un duel entre deux individus. Elle peut se manifester au niveau verbal. Par la parole et la prolifération de mots doux, un joueur va alors tenter de rentrer psychologiquement dans la tête de son concurrent. Clairement, cette stratégie n’est pas très fair play mais fonctionne souvent très bien. L’intimidation peut aussi avoir lieu au niveau physique. Si l’un des deux joueurs possède une morphologie avantageuse par rapport à l’autre, il peut vouloir imposer sa carrure et donner des coups sur des contacts plus ou moins autorisés par le règlement.

Techniques pour se débarasser de son vis-à-vis

Pour l’attaquant, il s’agira de prendre de vitesse son défenseur, qui court plus vite sachant qu’il n’a pas besoin de dribbler pour se déplacer sur le terrain. Pour se faire, avoir un bon jeu de feintes et dribbles est important mais pas primordial. La position triple menace prend ici tout son sens, même si vous n’avez pas de coéquipier à qui faire une passe.

La qualité de votre tir extérieur est aussi à prendre en compte. Si vous excellez dans ce domaine, il sera plus facile de vous défaire de votre défenseur. Celui-ci ne saura effectivement plus où donner de la tête. Cela vous offrira des paniers faciles près du cercle. Effectivement, disposer d’un shoot fiable à moyenne et longue distance vous rendra dangereux dans toutes les zones du terrain.

Votre vis-à-vis sera donc incité à défendre au plus près de vous. En conséquence, si vous parvenez à passer derrière lui en l’enrhumant sur un dribble ou de vitesse, vous vous retrouverez plus facilement seul face au cercle. Puis, vous n’aurez plus qu’à conclure l’action par un double pas.

A travers cet article, vous connaissez désormais les principales subtilités du un contre un.