Si l’on compare la valeur d’un joueur dans la vie réelle en NBA et dans le virtuel à travers le mode Mon Equipe dans le jeu vidéo NBA 2K20, nous avons rencontré quelques anomalies. Après avoir mentionné la semaine dernière les cinq joueurs les plus sur-cotés, aujourd’hui nous allons évoquer les cinq basketteurs qui méritent une bien meilleure notation.

Gordon Hayward : 82

Basketteur polyvalent et altruiste, All-Star en 2017 lorsqu’il évoluait à Utah Jazz en compagnie du frenchy Rudy Gobert, Gordon Hayward est de retour en pleine possession de ses moyens cette saison. Après une grave blessure contractée dès le premier match de l’exercice 2017/2018, puis une reprise plus ou moins en douceur l’an passé, l’ailier des Boston Celtics a retrouvé ses statistiques d’antan au sein d’un effectif particulièrement compétitif. Il apporte une grande valeur dans le collectif instauré par Brad Stevens. Mis à part des superstars telles que LeBron James, Russell Westbrook, James Harden, Giánnis Antetokoúnmpo ou encore Luka Dončić, des joueurs qui apportent plus de 17 points, 6 rebonds et 4 passes décisives en moyenne par match, on en connait très peu. En tout cas, ceux là ont une note bien supérieure à un « faible » 82.

Rudy Gobert : 92

La meilleure carte du pivot international français du Utah Jazz est dotée d’une note de seulement 92. Dans le dernier opus de NBA 2K, il s’agit de la pire note attribuée à un joueur ayant disputé le All-Star Game cette année. Tous les autres All-Star disposent d’une note d’au moins 95. Double meilleur défenseur en titre de la saison régulière, troisième meilleur rebondeur de la NBA cette saison, « Gobzilla » mérite clairement une bien meilleure notation. Il sait assurer le spectacle, et est de plus en plus respecté par les médias et les joueurs. Mais il n’est en revanche globalement pas encore apprécié à sa juste valeur par les fans du basket américain. Ce qui explique sans doute sa note assez basse dans le jeu vidéo.

Hassan Whiteside : 92

Meilleur contreur et deuxième meilleur rebondeur de la NBA au niveau des statistiques, le pivot des Portland TrailBlazers est un intimidateur de premier choix ainsi qu’une machine à attraper les ballons qui trainent dans les airs. Il n’est pas non plus manchot avec ses mains puisque son adresse aux tirs dans tous les compartiments (2 points, 3 points, lancers-francs) dépasse aisément les 50% de réussite. Les postes 5 qui, comme lui, sont capables de compiler plus de 16 points, 14 rebonds et 3 contres en moyenne par match se font très rares. A l’image de sa notation dans NBA 2K20, il a longtemps été sous-coté en NBA. Baladé d’équipe en équipe en G-League durant quatre saisons, et ayant même effectué des piges au Liban et en Chine avant d’exploser en 2014 sous les couleurs du Miami Heat, Whiteside revient de très loin.

Ricky Rubio : 92

Le meneur de jeu international espagnol, sacré MVP de la dernière coupe du Monde avec la Roja, figure parmi les cinq meilleurs passeurs de la NBA. Au fur et à mesure des années, il a développé un shoot fiable à longue distance. Aussi, si l’on compare ses performances avec les cinq joueurs les plus sur-cotés par les créateurs du jeu vidéo NBA 2K20, Rubio mériterait lui aussi une carte galaxie opale. Effectivement, l’intéressé était un véritable phénomène de précocité en Europe, avant de faire le grand saut aux Etats-Unis. Titulaire à 17 ans de la finale des JO en 2008 face à la Redeem Team de Team USA, il a par ailleurs effectué ses premiers pas dans la première division du championnat d’Espagne à seulement 14 ans. C’est un génie avec une intelligence de jeu hors-normes. Visiblement, son talent a mal été évalué dans cette opus de NBA 2K.

Pascal Siakam : 95

Cet ailier-fort camerounais de 26 ans poursuit cette saison sa progression fulgurante, devant un All-Star. Il a pris une autre dimension depuis qu’il est devenu champion NBA avec les Toronto Raptors l’an dernier. Malgré le départ de Kawhi Leonard aux Los Angeles Clippers durant l’intersaison, la seule franchise de NBA localisée au Canada reste très compétitive. Et les performances de Siakam n’y sont pas pour rien dans ce maintien de compétitivité dans le top 3 de la conférence Est. Conscients de sa forte valeur, les dirigeants des Raptors l’ont prolongé à prix d’or (130 millions de dollars sur quatre ans) durant l’intersaison. Désormais, « Spicy P » et ses fans attendent avec impatience sa probable revalorisation dans NBA 2K21.