Champions NBA 2015, finalistes malheureux en 2016 après avoir survolé la saison régulière (un record de 73 victoires engrangées pour seulement 9 défaites concédées) et avoir mené 3 manches à 1 la série des Finals qui les opposait aux Cleveland Cavaliers, les Golden State Warriors ont renforcé un peu plus leur effectif durant la trêve estivale en engageant la superstar Kevin Durant tout en conservant son trio de All-Star composé de Stephen Curry, Klay Thompson et Draymond Green. L’équipe constituée est tout simplement monstrueuse et la franchise californienne sera la grande favorite pour récupérer le trophée Larry O’ Brien en 2017.
Dans la nuit de samedi à dimanche, Durant et ses nouveaux coéquipiers ont effectué leur première apparition de la saison 2016/2017 face à l’un de leurs 29 concurrents du championnat nord-américain. Pour leur première sortie ensemble sous le même maillot, ils n’ont pas été étincelants. Au Canada, sur le parquet des Toronto Raptors, les Warriors se sont effectivement inclinés sur le score de 93 à 97. Sifflé durant la partie, l’ancien ailier du Thunder s’est contenté de 9 points inscrits à 2/9 aux tirs, tandis que les Splash Brothers ont cumulé 24 points à eux deux.
Mais pas de panique, il ne s’agit que d’un match amical et sans enjeu de pré-saison. Une rencontre durant laquelle 18 joueurs ont été utilisés sur le terrain par Steve Kerr, qui a réparti les temps de jeu de ses éléments entre 4 et 22 minutes.