Ailier-fort international italien, Nicolò Melli (2m06, 30 ans) a connu un été mouvementé. Avec son équipe nationale, il a participé et remporté le TQO de Belgrade avant de s’envoler pour Tokyo afin de prendre part aux Jeux Olympiques. Entre temps, le double champion d’Allemagne a pris une décision importante pour la suite de sa carrière en club. A la suite de deux saisons NBA partagées entre les New Orleans Pelicans et les Dallas Mavericks, Melli a décidé de rentrer dans son pays natal. De retour en Europe et plus précisément à Milan, où il a déjà disputé quatre saisons entre 2011 et 2015, l’intéressé a ainsi fait une croix sur la grande ligue américaine. En marge des Paris European Games, il s’est exprimé sur ce nouveau challenge.

« Cela n’a pas été difficile de revenir en Europe, honnêtement. Je suis très content de cette décision. Quand j’ai parlé au coach (ndlr : Ettore Messina) cet été, il a été très convaincant. Il m’a présenté le projet de l’équipe. J’ai déjà joué à Milan, je connais la ville et le club. Je suis très excité de revenir travailler ici. Donc ça n’a pas été difficile du tout de prendre cette décision de quitter la NBA. Comme je l’ai dit, je suis très heureux de faire partie de cette équipe désormais », confiait Nicolò Melli.

Pour son retour en terre milanaise, le poste 4 italien sera très attendu. Il y disposera d’un tout nouveau statut, qui sera probablement accompagné de nouvelles responsabilités. Avant de s’envoler pour les États-Unis en 2019, Nicolò Melli s’était affirmé comme un joueur majeur du Vieux Continent sous le maillot du Fenerbahce. En rejoignant l’été dernier l’un des quatre demi-finalistes de l’Euroleague, l’ex-coéquipier de Luka Dončić montre qu’il a soif de titres. Dans le championnat italien, la Virtus Bologne sera le principal concurrent de Milan. Tandis que dans la plus prestigieuse compétition européenne des clubs, la concurrence sera une nouvelle fois très relevée. Aucun favori ne se dégage actuellement pour soulever le trophée en 2022.